LA FOLIE DES GRANDEURS

Publié le par N.L. Taram

TAHITI MAHANA BEACH : Le débat...

 

J'ai publié, hier 16 juillet, un texte sur Cancun, ville touristique du Mexique, se trouvant au nord-est de la presqu'île du Yucatan, au bord de l'océan Atlantique, dans le golfe du Mexique.

L'intérêt de ce texte était de nous pousser à la prudence et à la vigilance dans nos projets touristiques. Mais je suis un peu méfiant envers les médias en général et Rue89 en particulier qui raconte parfois n'importe quoi. De plus ce texte date de juillet 2008.

Aujourd'hui, j'ai reçu un message d'un ami retraité qui est très amateur de voyage de part le monde. Il me parle de Cancun actuellement, je publie son message avec son accord :

 

Sur "Les cobayes de la république" (il faut être inscrit pour accéder aux différents sujets)

 

Le début sur >>>

http://www.lescobayesdelarepublique.org/t4287p210-photos-de-ma-region#104476

La suite sur >>>

http://www.lescobayesdelarepublique.org/t5992-quels-projets-pour-la-polynesie#104474

 

Cicero - Bonjour,
Je connais Cancun , j'y suis resté 48 h ..... Horrible  endroit, triste, un amoncellement de structures, hôtels et autres, vieillissants et vides, mis à part quelques endroits ou les "touristes fêtent l'alcool et la came " avec son corollaire, la prostitution misérable.


Je me suis empressé de retourner sur la côte de Playa del Carmen, plus sain à condition de faire très attention aux chauffards alcoolisés comme on ne peut l'imaginer ; un nombre d'accidents énorme à partir de 17 h.


Heureusement il y a les sites Mayas ,Incas, Aztèques, Toltèques, enfin vous voyez ( non, non , pas pastèques ).


Bon, tout ça pour dire aux Polynésiens," Attention à ce que vous allez décider pour développer votre tourisme, pas de " pyramides ", c'est pour l'Égypte, pas de tours horribles, polluantes, d'environnement, c'est pour les grands centres continentaux, pendant encore longtemps, il n'y aura pas de tourisme en suffisance pour ces projets Pharaoniques, regardez Brasilia est encore une ville déserte, faites à la taille de vos Îles, un peu comme Aux Maldives, plusieurs complexes à taille modérée, je vous dis tout ça, parce que je vis ce problème, j'habitais une petite ville au bord de la Mer Méditerranée, vie douce, et puis, tout à coup un petit New-York, bruit, agitation, prix exorbitants et cerise sur le gâteau " une grande invasion " de gens qui ne comprennent pas notre culture, suffisants et grossiers avec leurs billets de 500 Euros à la main .


Voilà  les amis " Attention " ces beaux chants que vous entendez , oui ce sont des sirènes, mais avec des mâchoires de grands blancs.
Cris d'alarme  

 

Pierre - Bonjour Cicero et merci pour ton message qui confirme ce que je pense. Je ne connais pas Cancun, j'ai publié cet article pour mettre en garde mes concitoyens....
M'autorises-tu à publier ton commentaire ?

 

Cicero - Bonjour Pierre,

Tout d'abord, bien sur , tu as mon accord pour publier mon commentaire sans anonymat, tu sais ,j'ai commencé à voyager avec mes parents depuis tout petit, alors bien sur, je n'ai pas le souvenir de ces années , mais par la suite, ce virus de visiter, voir , apprendre d'une manière ludique, ne m'a pas quitté et donc j'ai sillonné autant que j'ai pu ces pays lointains ,je continue aujourd'hui, beaucoup moins vite  avec mon âge et mes bobos, et de ce fait j'ai pu constater les erreurs ( à mon avis )faites par ces pays qui étaient émergeants, leur appétit de "tourisme dollars " les a fait se précipiter dans une course effrénée vers le gigantisme de l'habitat hôtelier, mais, ce gigantisme enferme en lui même le gène de l'échec à terme par le désintérêt des populations de voyageurs qui, le moment de" folie passagère passée " retourne vers le "VRAI" et surtout "A TAILLE HUMAINE " et, la meilleure preuve ,sont les Asiatiques, Chinois et Japonais, qui viennent découvrir les coins de la Vieille Europe qui ne pratiquait pas ces énormités.


Aussi, si je peux me permettre, dans le cas de vos Îles magnifiques, pas de tour à la Quatari ou Dubaï, vos paysages ne supporteraient pas ces verrues, mon avis, bien que je ne sois jamais allé vous visiter, 8 étages (environ 32 m) seraient les bienvenus, sauf dans le cas d'un adossement de structures à une montagne, qui là, permet plus haut.
 

Alain - Mon pauvre Pierre
..................., les projets même s'ils n'aboutissent pas, laissent sur place des contingents importants de personnel dans une région déjà sinistrée.
Le machin, le complexe touristique présenté dans la 1ère vidéo est monstrueux et s'il voit le jour chassera surement les derniers vrais touristes. L'impact sur l'environnement n'est bien entendu pas abordé. Derrière ce projet, je vois la misère  comme sur l'ile MAURICE ou les dirigeants ont misé gros sur le tourisme de luxe qui n'est pas venu et qui sont obligés de se rabattre sur le tourisme de masse beaucoup moins rentable. Le retour sur investissement est bien compromis car le tourisme de masse délaisse ces destinations lointaines et couteuses...


A Tahiti, le projet exprimé financièrement en francs CFP se traduit en 1 Milliard d'Euro, une gouttelette  d'eau dans l'océan des disponibilités asiatiques.

Images de l'île Maurice pour illustrer mes propos, mais c'est pareil en Polynésie, de belles installations mais peu de touristes, des taux d'occupation désastreux.

(Photos Alain G.)

 

Très jolie piscine où je n'ai pas mis le pied lui préférant l'océan Indien bien accueillant.
Très jolie piscine où je n'ai pas mis le pied lui préférant l'océan Indien bien accueillant.
Très jolie piscine où je n'ai pas mis le pied lui préférant l'océan Indien bien accueillant.

Très jolie piscine où je n'ai pas mis le pied lui préférant l'océan Indien bien accueillant.

Cicero - Pierre,
Je suis en parfait accord avec Alain sur ce sujet tourisme.
J'ai fréquenté assidûment l'Ile Maurice dans les années 90, c'était le moment de l'euphorie les Resorts commençaient à fleurir, j'ai séjourné au Touesrok, j'ai assisté à sa rénovation 2 fois, une fois dans les années 88? Après une terrible tempête suivi d'un tsunami qui est passé par dessus l'île aux cerfs( pour ceux qui connaissent), puis un séjour au St. Geran, superbe , un peu guindé mais bon, c'était la mode, puis plusieurs séjours au Royal Palm à la grande époque de nos Princesses, et petit à petit la mode est passée, sont arrivées les îles Vierges, les Antilles Néerlandaises avec St Martin , enfin de nouveaux lieux et maintenant ? (que vais je faire) et oui Alain te le dis, finis la folie, arrive le tourisme de masse .... Très peu de temps.... C'est loin, c'est cher et on voit ces beaux endroits avec peu de fréquentation et surtout moins d'argent à dépenser sur place pour ceux qui y arrivent encore, et est arrivé le Costa Rica, le Belize et ça continue de germer avec leur tout inclus, Cuba, San Domingo, et voilà Amis Polynésiens, créez des structures à la dimension de votre région morcelée comme les Maldives, à petites îles et îlots petites et nombreuses structures accueillantes et Polynésiennes .

 

Alain - C'est Cicero qui me fait penser à une île, pas un archipel grand comme l'Europe, non, une ile de la taille proche de Tahiti, l'Île de la Réunion ; oh, ça paie pas de mine au niveau touristique, et pourtant ça fonctionne, plein de petites structures accueillantes et sans prétention, disséminées dans l'île, on attire avec les images du littoral et l'on séduit avec la découverte de l'île et de ses populations, de leurs coutumes, oui basta le grand luxe, c'est du rustique correct  mais tellement sympa.
.............

Spectaculaire à voir, des paysages grandioses.
J'ai oublié de vous dire qu'au début des années 2000, l'accès de 50 % des gites se faisait équipé façon randonneur, l'aventure quoi.

 

Pierre - merci Alain, merci Cicero.
Vos arguments s'ajoutent aux miens et je vais faire mon possible pour les faire circuler.
Mais je ne suis qu'un témoin....

Sur Tahiti Punu News >>>

http://hirofarepote.wordpress.com/2014/07/13/economie-lagonaire-ou-economie-miniere/#comment-2013
 

Booste - ... Tu as raison de dire que cela existe ailleurs mais il ne faut pas l’analyser sous cet angle.

 

Dans les îles autre que Tahiti, le concept du pandanus est préservé et la configuration des nodules est de mise …mais à Tahiti, cela peut-être différent car il s’agit de la ville et de notre capitale et que de nos jours toutes les capitales se rivalisent en terme d’architecture moderne .Ce sont les signatures qui importent et il faut savoir qu’il existe des touristes qui font le déplacement rien que pour cela. Le DESIGN est très prisé de nos jours et cela n’est pas choquant que ce type d’infrastructures puisse exister et être noyé dans une végétation abondante polynésienne.

 

Si de plus, c’est un projet porté par des investisseurs chinois pour une clientèle chinoise à 50 % et que cela ne coûte rien à la PF. Pourquoi pas? Le tout est de savoir si nous sommes intéressés par une clientèle touristique chinoise ou pas car il va falloir penser à toute la filière touristique en terme de nourriture, d’activités et autres………..

 

Le touriste chinois est friand de ce type d’environnement architectural moderne en milieu tropical car c’est un touriste moins orienté vers des stations balnéaires et plus enclin à visiter les capitales en priorité dans le Monde ! et si ces capitales sont entourées d’eau, cela constitue pour eux une particularité surtout avec un ciel aussi bleu compte tenu de la pollution chimique dans leurs cieux.

 

Mais il leur faut du shopping, des animations, excursions et autres plutôt que se relaxer et encore moins bronzer au soleil. Du farniente, en quelque sorte, n’est pas dans l’état d’esprit du voyageur chinois qui a, de surcroît pour la gente féminine, une peur bleue de brunir au soleil.

 

Ce concept tel qu’évoqué par Forebase n’est pas surprenant surtout que ceux -ci connaissent mieux que quiconque les besoins d’une clientèle touristique chinoise voyageuse au XXIème siècle !

 

L’avantage de ce projet par rapport aux 2 autres c’est qu’il y a une intégration verticale dans la mesure où il y le financement du projet + la prise de risque en matière d’exploitation + la commercialisation finale du produit. C’est le seul groupe qui dispose de ces 3 volets et qui est doté d’une assise financière solide ! celui -ci dispose, par ailleurs, déjà d’un réseau de clientèle touristique internationale captive. Ce plus est remarquable et constitue une garantie non négligeable pour la PF.

 

Les 2 autres projets sont des projets d’architecte nationaux et internationaux qui suggèrent un projet d’ensemble sans le financer et sans le commercialiser. Il faut donc aller encore à la recherche d’investisseurs qui veuillent bien s’approprier le projet et le faire vivre, ce qui est extrêmement risqué pour le pays !!

 

Entre les 3 projets, il n’y a pas photo !! en terme de retombées socio-économiques.

 

C’est donc sous cet angle qu’il faut savoir si nous voulons de ce type de clientèle touristique internationale et donc nous conformer en ville des codes internationaux et des aspirations de ces catégories de touristes.

 

A bien regarder , c’est nettement mieux que notre ville de Papeete actuellement qui est moche avec des bâtiments délabrés , dépareillés et aucune végétation digne de ce nom dans un pays pourtant florissant en la matière !

 

Ce projet sera nettement plus beau et propre dans un contexte bien verdoyant et fleuri que dans n’importe quelle commune actuelle dans un état désolant à part Pirae et Teahupoo !!!!!!!!!

 

Pierre - ... Et le projet français à Moorea, pourquoi pas ? ...

 

Booste - Je ne peux ni être pour le projet métropolitain ni pour le projet américain car leurs faiblesses fondamentales c’est qu’ils ne s’autofinancent pas et ne prennent aucun risque en matière d’exploitation et de commercialisation.

 

Le projet métropolitain aurait très bien pu être conçu par des architectes locaux sans avoir à faire appel à l’international. Nos locaux savent produire ce genre de dessin.

 

Le projet hawaiien est trop coûteux par rapport aux prestations existantes et privilégie des dômes fermés qui ressemblent trop à des bunkers du XXIème siècle avec un spa sous lagon qui ne sera point du goût des claustrophes dans un pays doté de paysages sublimes ouverts sur une eau cristalline et une végétation abondante polynésienne .

 

Mais ces 2 paragraphes ci-dessus sont secondaires par rapport à la viabilité socio économique et financière du projet dans son ensemble.

Ce dernier volet est crucial pour le choix judicieux d’un projet de cette envergure.

 

Le pays ne peut se permettre un tel financement et ce serait une hérésie digne de pays communistes pour financer un tel projet.

 

Ce sont les investisseurs privés qui doivent prendre le relais et le pays n’apportant que l’assiette foncière car il demeure le propriétaire. Et il faut privilégier les investisseurs qui disposent d’assises financières solides, d’expériences et de vécues dans le secteur touristique et qui sont déjà dotés d’un réseau captif de clientèle touristique internationale à l’extérieur.

 

Ce n’est pas un projet lambda où le goût des membres du jury doit l’emporter pour une décision aussi fondamentale pour la PF mais plutôt l’analyse d’une intégration verticale du secteur touristique, seule garante de la réussite d’un tel projet. Tout le reste, c’est de la prose.

 

C ‘est pourquoi tout projet d’architecte ne pourra être, à mon sens, retenu en l’état.

 

C’est du pur BON SENS dans l’intérêt de notre petite île.

 

Pierre - Bien sur qu’il y a le côté financier de l’affaire, mais cela peut se trouver ailleurs. Si le projet parait rentable, les financiers investisseurs seront au rendez-vous.
N’est-il pas risqué de mettre tous nos œufs dans le même panier ?
Ne risquons-nous pas un nouveau genre de colonisation différent de celui que nous avons connu, il y a un siècle ?

Sur Facebook >>>

https://www.facebook.com/pierre.carabasse

 

Au sujet du projet chinois :

 

Maiarii - Quelle horreur que du béton partout... adieu le lagon !!!!!

 

Hina - Que faut-il faire ?

 

Pierre -  Bonjour Hina, tout le débat est là, que faut-il faire. Je viens de rééditer un vieil article d'août 2009, ainsi qu'un article sur Cancun ...

CANCUN - PARADIS DES TOURISTES

 

Hina - Nos îles, notre culture ne sont pas prêtes...j'ai écris un papier comme quoi nous étions à la veille d'une nouvelle colonisation...

 

Pierre - Je retiens "... à la veille d'une nouvelle colonisation", j'avais écrit un article dans ce sens, il y a près de 2 ans

 

Au sujet du projet français :

 

Maiarii - Enfin quelque chose de plus humain

 

Hina - Egis multinationale fr qui gère l'aéroport de Tahiti-Faa'a et qui construit le pénitencier de Papeari toujours la même histoire money money

 

Pierre - Bien sur Hina, money money, mais peut-on investir sans fric ?

 

Hina - Oui très cherrrrrr Pierre on peut investir sans moni moni

 

Pierre - Oui Hina, on peut faire beau pour bien moins cher. Un petit exemple (pas terrible, mais je ne suis pas un professionnel). Pourtant c'est le pays qui accueille le plus de touristes proportionnellement au nombre d'habitants...

LES GORGES DU TARN

 

Au sujet du projet hawaiien :

 

Pierre - Mon avis, pour celui-là : Du tape-à-l'œil, du cinéma, de la copie d'Hawaii et surtout 2 fois plus cher que le projet chinois et 4 fois plus que le projet français.

 

Pierre - Ils ont du se tromper de vidéo, celle-ci s'adresse plutôt aux touristes, futurs clients et non aux investisseurs. Dans ce cas, c'est un beau travail d'une agence de pub.....

Publié dans Economie PF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Didier MOREAUX 18/06/2017 11:55

Qu' en est il de ce projet et au cas où , combien cela e t il coûté au territoire ?

N.L. Taram 18/06/2017 19:57

Notre gouvernement local n'a pas retenu la leçon de Michel Rocard (Qui paye, contrôle). Á vouloir imposer nos règlements absurdes aux investisseurs... ceux-là ont taillé la route.

JacquesAdi 04/07/2016 22:46

Adieu veaux, vaches, cochons, couvées !!! Mahana Beach le feuilleton s'achève, reste plus qu'à attendre le prochain projet. Trouver des investisseurs à hauteur de près de 3 milliards de dollars pour un projet touristique en Polynésie c'était difficilement jouable au regard de la fréquentation, donc aucune surprise !!!

http://www.tahiti-infos.com/Tahiti-Mahana-Beach-Le-Pays-constate-l-echec-de-son-accord-avec-le-Chinois-Recas_a150517.html

N.L. Taram 05/07/2016 04:30

Mouai ! enfin la seule chose positive, c'est que nous ne sommes pas surpris du résultat. Mes articles de juillet 2014 étaient prémonitoires :-)

Toutefois, j'espérais quand même, car l'espoir fait vivre.

Erick monod 19/07/2014 07:27

J'apprends avec surprise qu'il existe des sites incas ou Tolteques dans le Yucatán !!!!
Mais après tout , pourquoi pas , la vie est un poème , n'est ce pas ?

N.L. Taram 19/07/2014 08:10

Bonjour Erick, content de te lire.
L'ami qui a écrit rapidement ce commentaire sur le forum "Les cobayes de la république", a fait un amalgame un peu rapide, juste pour montrer que la région du Yucatan a quand même de l'intérêt en dehors de Cancun.
Que penses-tu de ces 3 projets ?
Au plaisir de te lire, amitiés.