LA TRILOGIE MARSEILLAISE

Publié le par N.L. Taram

Quand j'étais adolescent à Montpellier, la coutume voulait que nous allions voir systématiquement ces films qui passaient dans un petit cinéma (le Lynx) annuellement. Je peux réciter des passages complets du texte et avec "l'asseeeent de Marseille" ; c'est comme cela que j'ai séduit ma vahine et près de 50 ans plus tard, elle me demande encore de lui réciter des scènes...

Descriptions du produit

Ce coffret contient 3 films :

- Marius (1931) : César tient un bar sur le port de Marseille avec l'aide de son fils de 23 ans. Amis d'enfance, Fanny et Marius s'aiment, mais Marius rêve surtout de prendre la mer...

- Fanny (1932) : Marius est parti... Il s'est engagé pour 5 ans à bord d'un navire qui croise vers l'Océan Indien. Dans ses rares lettres à son père, il ne mentionne presque pas Fanny. Or, celle-ci est enceinte. Elle entrevoit quatre issues : le suicide, élever l'enfant seule, attendre Marius ou bien épouser Honoré Panisse qui n'a de cesse de lui demander sa main...

- César (1936) : Honoré Panisse mourant, il charge Fanny de dire à Césariot que son véritable père est Marius, le fils de César. Prétextant d'aller voir un ami, Césariot part à la recherche de son père devenu mécanicien à Toulon...

Quelques commentaires :

... Faire de tels films aujourd'hui serait impossible car il y manquerait une innocence et un jeu d'acteurs hors du commun. Raimu, Charpin, ils ne font pas que réciter des textes, ils sont César ou Panisse alors que Roger Hanin, ça fait réellement peur!

.... Trois films de légende : ...

"Marius" est l'un des premiers films du cinéma parlant français, et par extension son premier grand (immense) succès.... La "Trilogie Marseillaise" doit aujourd'hui se regarder et se savourer comme un parfait témoignage historique, à la fois cinématographique, géographique et sociologique. Le Marseille des années 30 est à des années lumières du Marseille actuel. Il est méconnaissable, antique, quasi-médiéval.

... Celle de Raimu, le vrai Marius! Oubliez Hanin, CMF DVD vous offre ici le grand plus chef-d'œuvre marseillais, son bar de la marine, son vieux port, ses acteurs inoubliables, une interprétation inégalable, des expressions idiomatiques marseillaises que l'on entend encore chez les aînés et tout ceci joué avec un vrai accent......

La Trilogie marseillaise est un monument de "comédie - tragédie", teintée des truculences de la bande à Pagnol.
Plus qu'une excellente "saga", cette histoire d'autrefois, est aussi une plongée dans une mentalité disparue aujourd'hui mais qu'on n'a pas de peine à comprendre. C'est encore une fois une histoire universelle, qui résonnera toujours aussi juste et fort dans 100 ans. Encore une fois, la crème des acteurs à l'accent marseillais de l'époque est réunie, encore une fois, Raimu excelle, et avec lui Charpin, Demazis, Fresney....

L'extrait de «Marius», de Marcel Pagnol, dans lequel les fractions apparaissent.

César sort pour rendre visite à sa maîtresse (pas d'image mais le texte est excellent)

D'autres extraits dans les articles suivants :

Publié dans Cinéma

Commenter cet article