LA DÉMOCRASSOUILLE

Publié le par N.L. Taram

Quelques commentaires :
 
6.Posté par Taram le 12/09/2014 14:02 | Alerter
Drôle de démocratie ! les représentants ne représentent pas eux-mêmes, ils représentent leurs électeurs. Donc, tous leurs votes devraient être à main levée et principalement l'élection des présidents. Nous leur avons donné mandat pour décider à notre place et nous ne savons pas qui fait quoi. Les cocus, c'est nous...
 
7.Posté par BigDew le 12/09/2014 18:40 | Alerter
Taram tu as absolument raison. Ce système d'élection est bien pourri et malheureusement bien français. Les américains votent à main levée.

 

Les journalistes savent, eux ???
 
La Dépêche de Tahiti
"... il a aussi pu compter sur les votes de l'autre groupe autonomiste, Ati'a Porinetia, et sur une voix égarée de L'UPLD."
 
Tahiti To Day
"... Edouard Fritch élu par 46 voix à la présidence du pays ... 56 représentants présents sur 57 (avec une voix de l'UPLD et les 7 de A'tia Porinetia)"
 
Tahiti Infos
"Au final, Edouard Fritch a été élu avec les voix de la majorité Tahoeraa avec celles également du groupe ATP. En raison d'une absence (Philip Schyle) au sein de l'assemblée, Edouard Fritch a été élu avec 46 voix sur les 56 représentants présents dans l'hémicycle ce vendredi matin. Richard Tuheiava pour sa part obtient 10 voix, ce qui interroge puisque le groupe UPLD compte 11 élus et que tous étaient présents ce vendredi matin dans l'hémicycle territorial."
 
Tahiti News
"En effet, après décompte des voix, il apparaît que huit personnes extérieures au groupe Tahoeraa huiraatira lui ont apporté leur confiance.
Selon nos renseignements, il s’agit des sept élus A Tia Porinetia (autonomistes) et d’un « élu mystère » siégeant forcément dans les rangs UPLD."
 
Radio 1
"Grand étonnement ce vendredi matin lors de la proclamation des résultats. Edouard Fricth, a recueilli 46 bulletins à son nom, soit un de plus que ce qu’il n’aurait dû en additionnant les voix du Tahoeraa et de A Tia Porinetia, puisque Philip Schyle étant absent. Conclusion, un élu de l’UPLD a voté en sa faveur."

Publié dans Politique, Démocratie

Commenter cet article

Titaua 15/09/2014 00:51

Allo Taram,
il me semble que les suppositions des journalistes sont valables et correspondent à la réalité des groupes à l'assemblée.
Toi, le "surdoué", comment tu expliques cela différemment ?

N.L. Taram 15/09/2014 01:26

Bonjour Titaua,
les journalistes résonnent sur le fameux principe de la "discipline de groupe". Mais si cette discipline de groupe existait, nous n'aurions pas besoin d'autant de représentants ; il suffirait que la tête de liste d'un groupe soit seul représentant avec un nombre de voix identique aux nombres de sièges qu'il aurait avec le système actuel. Nous ferions des économies, même si nous devrions financer 3 ou 4 conseillers auprès de cet unique élu...
Après réflexion, les voix se sont réparties comme suit :
TAHO (38 voix), 35 voix pour Édouard et 3 voix pour Richard (ces 3 là sont fâchés que l'on ait pas choisi leur candidat).
ATP (7 voix), 4 voix pour Édouard (des anciens du Taho qui aimeraient bien y revenir) et 3 voix pour Richard (des anti Tahoeraa depuis longtemps).
UPLD (11 voix), 7 voix pour Édouard (des fâchés parce que Oscar n'a pas donné suite à sa candidature au dernier moment et a désigné Richard qui par ces déclarations inappropriées a coulé le parti), 4 voix pour Richard (Richard, Oscar et 2 fidèles).
Bien sur, je plaisante... Nous savons qu'un troupeau de mouton suit toujours le bélier, quoiqu'il semblerait qu'il y ait un mouton (ou une brebis) noir(e) à l'UPLD ???