NAURU, notre soutien...

Publié le par N.L. Taram

Extrait :
............
Mais très vite, sans accès à ses comptes, Nauru ne pourra plus acheter de fuel pour ses générateurs. Cela signifie, entre autres, la fermeture de l'hôpital et l'arrêt de la production d'eau à l'usine de désalinisation.
............
Extrait :
........
La résolution, présentée par plusieurs petits États du Pacifique (îles Salomon, Nauru, Tuvalu, Samoa) ainsi que par le Timor oriental, a été adoptée par consensus.
........
Nauru, en forme longue la République de Nauru, en nauruan Naoero et Ripublik Naoero, en anglais Republic of Nauru, est unétat insulaire d'Océanie situé en Micronésie peuplé de 9 378 habitants en juillet 2012.
Située à 42 kilomètres au sud de l'équateur, l'île a une superficie de 21,3 km2 ...
............
De 2001 à 2007, Nauru héberge un centre de détention d'immigrés clandestins pour le compte de l’Australie. Ce centre a constitué une manne financière importante, représentant jusqu'à 20 % des revenus de l'île. À la suite de la fermeture de ce centre, le ministre des Affaires étrangères Kieren Keke annonce que Nauru va devoir faire face à « une crise de chômage majeure ». En 2013, Nauru accepte d'accueillir des migrants clandestins refoulés d'Australie, en échange d'une aide financière.
En 2009, Nauru a l'un des taux de chômage les plus élevés du monde, celui-ci atteignant les 90 %.
...............
 
Piqûre de rappel :

Publié dans Politique

Commenter cet article