LE SCANDALE DES ÉOLIENNES

Publié le par N.L. Taram

Notre grand projet d'éoliennes à Makemo - Tuamotu ....
Photo Sylvie-Anne Gougeon

Photo Sylvie-Anne Gougeon

Malgré cela la société d'économie mixte, SEM TE MAU ITO API, vient de recevoir une nouvelle subvention de 60 millions FCFP (503.000 euros)
Mais il est vrai que l'exemple vient de très haut :
En France...

Lire aussi :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Didier MOREAUX 12/06/2017 17:58

Ce que beaucoup ignorent , c' est que l' état est obligé par des lois européennes de développer les éoliennes , et donc de racheter l' électricité de ces éoliennes a ds tarifs dignes de l' usure et qui qui paye , c' est le consommateur par le biais de taxes supplémentaires déguisées sur les factures , et c' est légal : cherchez l' erreur .

N.L. Taram 12/06/2017 21:37

Bonjour Didier,
merci pour ce renseignement, je ne connaissais pas ces lois européennes. Heureusement pour nous, cela est de compétence territoriale donc pas obliger d'appliquer ces textes. Mais cela ne marche pas mieux pour autant....