SNOOKS EAGLIN

Publié le par N.L. Taram

Snooks Eaglin est né en 1936 à la Nouvelle Orléans, il y a vécu toute sa vie. Bébé, à peine âgé de 19 mois, il est atteint d'un glaucome double compliqué d'une tumeur au cerveau. Opéré d'urgence, il subit un long traitement qui se prolongera plus de 2 ans et demi, mais à quoi il dut la vie sauve malgré le peu d'espoir qu'avait laissé subsister le diagnostic médical. Snooks Eaglin survécut donc, mais pour se retrouver emprisonné dans les ténèbres de la cécité.
 
Sa formation musicale est presque un modèle du genre : à six ans il a sa première guitare, cadeau d'anniversaire offert par son père Fird Eaglin. Tout seul, rien qu'en écoutant la radio et les disques, le petit Snooks apprend à jouer de son instrument, ce qui constitue déjà un exploit, même pour un « voyant ». Puis il est choriste des nombreuses congrégations baptistes locales, et, à 11 ans remporte le premier prix d'un concours organisé par la station de radio W.N.O.E. de la New Orléans. Il avait exécuté le « Twelve Street Rag » à la guitare.
 
D'après K.S. GOLDSTEIN
SNOOKS EAGLIN
Enregistré à La Nouvelle Orleans, Louisiane en 1964 par Harry Oster
Enregistré à La Nouvelle Orleans, Louisiane en 1959 par Harry Oster

Publié dans Blues, Musique

Commenter cet article