FENÊTRE SUR LE MONDE

Publié le par N.L. Taram

Je republie cet article "FENÊTRE SUR LE MONDE" que j'avais publié le 15 février 2015.
Dans cet article, je faisais l'apologie de l'ordinateur et, surtout, d'internet. 
Mais depuis quelques temps, si je suis toujours passionné, j'émets quelques réserves en particulier depuis l'apparition des réseaux...
  
Comme l'imprimerie qui a été un vrai miracle de connaissance mais, quelques siècles plus tard, est devenu une invasion de la "paperasse" souvent sans intérêt et même mensongère ou diffamatoire (journaux, affiches, tracs, publicités, ...) ; l'ordinateur, grâce à internet, a pris le même chemin. Surtout les réseaux, comme Facebook, sont envahis de publications, de messages, de commentaires, de photos et même de vidéos depuis peu, sans intérêts, parfois mensongers, faux témoignages, voire escroqueries. Heureusement, on peut créer des liens avec quelques amis qu'on avait perdu de vue ou de nouveaux amis, participer à des "Groupes" très intéressants (je pense au Groupe de Montpellier, ville de mes 20 premières années). Il y aussi de nombreux sites intéressants et instructifs que l'on peu visiter à volonté (voir dans la colonne de droite de mon blog).

 

Enfin, j'avoue que je passe quotidiennement, quelques heures devant mon écran d'ordinateur... smiley
 
----------o----------
"FENÊTRE SUR LE MONDE"
Publié le par N.L. Taram
ORDINATEUR
 
Le forum des "Cobayes de la république" existe depuis  octobre 2005 (323 membres, 5.685 sujets et 114214 messages).
En dehors des sujets concernant le nucléaire, et pour entretenir la conversation, nous parlons de nos voyages, nos petits événements et, bien sur, nos anniversaires (même ceux des différents tirs d'essais).
L'un des participants à trouvé un nouveau sujet qui m'a de suite intéressé :
 
Sujet : Anniversaire de Monsieur mon ORDINATEUR
Alain -
Il y a 9 ans, dernier jour des soldes à Cora, ma petite famille s'est liguée pour "m'imposer" l'acquisition d'un ordinateur. J'ai dû faire la gueule au moins 2 heures avant d'accepter cet achat que je trouvais inopportun et couteux.
Mais je me suis vite adapté et depuis on ne se quitte plus.
Quelques temps plus tard je me suis inscrit sur ce forum où mes débuts furent mouvementés. Il y avait de l'animation et plein d'obstacles, en particulier pour mettre des images, hébergeur = Image Shake  en anglais, j'ai dû mettre 6 ou 8 semaines pour réussir à mettre une image ; quand ça a marché je me suis imposé une image par semaine, puis une par jour et maintenant je culpabilise quand je mets un message sans image.
Remarquez que j'avais l'aide d'une complice, une spécialiste de la souris.
Maintenant sur la photo, je pourrais vous cacher tous ces câbles, que de chemin parcouru et ce n'est pas fini.
Photo Alain Giot

Photo Alain Giot

P. (Taram) -
Bonjour Alain,
excellente idée de parler de nos "ordinateurs"...
Sans eux, on ne se connaîtrait même pas, pas de forum des "Cobayes" et autres sites passionnants...

Travaillant dans un établissement scientifique, je m'étais intéressé aux ordinateurs Commodore de mes collègues chercheurs. J'en avais même récupéré un par curiosité ; mais pas  très utile, enregistrement sur bande et juste un jeu qui était à mon niveau.

Mon premier ordinateur m'a été imposé par mon employeur, l'ORSTOM, en 1985.

J'aurais pu refuser, je n'aurais pas été licencié mais j'aurais terminé ma carrière dans cet établissement, comme laveur d'éprouvette au laboratoire...
Cet ordinateur, c'était un Goupil G4, disque dur de 10Mo, écran VGA N&B, système MS-DOS.
Très rapidement, je me mets à apprendre la programmation en dBase III+.
Quel régal : rapidité, possibilité de "TOUT" faire, maîtrise "COMPLÈTE" du travail...

http://fr.wikipedia.org/wiki/DBase
 
Pour mon domicile, je rachète un Commodore PC10 en 1989 à un chercheur sur le départ. Toujours MS-Dos et disque dur 20 Mo.
FENÊTRE SUR LE MONDE
Gilma -
c'est sur.... le monde entier à notre portée....
P. (Taram) -
Gilma, tu as trouvé la bonne définition "Le monde à notre portée"
Nous serions-nous retrouvés sans cela ?
 
Heureusement qu'internet est arrivé. Pour moi c'est la plus belle invention d'un système de communication et d'études depuis l'imprimerie.
Quelle aventure ! Cela me donne l'idée d'écrire un article à ce sujet...
 
----------o----------
 
INTERNET
FENÊTRE SUR LE MONDE
Un bouleversement social
Le développement du réseau Internet entraîne un bouleversement sans précédent depuis l'apparition de l'imprimerie (Wikipedia)
 
L'accès, pratiquement sans limite, à la connaissance
La liste de ce que j'ai pu apprendre et lire depuis que je suis abonné à internet, serait trop longue ; citons par exemple : les écrits de Démosthène, de Machiavel, les évangiles apocryphes, la vie publique de Fouquet,...
 
Le retour du passé
Comme les retrouvailles de membres de la famille, d'anciens amis, camarades de classe et collègues de travail. Avec des souvenirs qui reviennent en mémoire...
 
Le dialogue continu avec la planète
Grace aux sites, forums, blogs, réseaux on peut dialoguer sur tous les sujets... avec des personnes choisies (et parfois imposées).
 
Autant l'Internet peut être une occasion d'enrichissement personnel et culturel, et contribuer à un développement humain authentique, autant il risque de constituer une menace pour le lien social, s'il en vient à dispenser les hommes de toute communication directe. Le sociologue Philippe Breton ... (Wikipedia)
 
Je ne vois pas en quoi ce dialogue interplanétaire serait une menace pour le lien social ; car ce dialogue par internet ne dispense pas les humains de communication directe. Bien sur, le temps que passe l'internaute devant son ordinateur, le prive peut-être des longues discussions au comptoir d'un bistro, devant un verre de Ricard. J'en doute....
De toute façon, l'un n'empêche pas l'autre et je préfère encore être devant mon ordi, où j'ai le choix et où je décide, que devant une télévision "bourrage de crâne".

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Didier 15/06/2019 10:15

Entièrement d'accord avec toi pour l' ordinateur , mais une chose me tracasse , pourquoi appelle t ' on Réseaux Sociaux ces sites comme face de bouc , Touietteur , ce n' est que de la daube et cela n' a rien de social , bien au contraire ?

N.L. Taram 15/06/2019 20:00

Bonjour Didier, en effet les réseaux me découragent de plus en plus de fréquenter internet. C'est pas nouveau, je ne regarde plus la télé depuis des années ; quant à la presse écrite cela fait des années (même des siècles) qu'elle est devenu, pour la plus part , des torchons.