LE VIAGER

Publié le par N.L. Taram

Un commentateur sur amazon.fr écrit ceci " Ce film fait parti de ces films que l'on aime revoir quand on a 50 ans et plus......".
En effet, c'est une histoire de "vieux".
 
Le viager est une forme de vente immobilière : une personne généralement âgée vend sa maison en contrepartie d'une rente viagère, en conservant, éventuellement, le droit d'y rester vivre. (Wikipedia)
Réalisation : Pierre Tchernia
Scénario : Pierre Tchernia et René Goscinny
Distribution :
Michel Serrault : Louis Martinet, de 59 à 100 ans ; mais aussi le général nazi déguisé en portier d'hôtel, le général nazi non déguisé, Otto, le parachutiste allemand déguisé en bonne sœur, l'Allemand infiltré dans l'usine d'armement, l'Allemand infiltré en instituteur, l'Allemand infiltré dans l'État-Major français.
Michel Galabru : le docteur Léon Galipeau
Rosy Varte : Elvire Galipeau, épouse d'Émile et mère de Noël
Jean-Pierre Darras : Émile Galipeau, le frère de Léon
Odette Laure : Marguerite Galipeau, l'épouse du docteur
Claude Brasseur : Noël Galipeau à 40 ans
Yves Robert : le capitaine de corvette Bucigny-Dumaine
Claude Legros : Lucien, le facteur
Jean Carmet : Maître Vierzon, l'avocat de Noël
Noël Roquevert : le grand-père (le père d'Elvire)
Madeleine Clervanne : la grand-mère (la mère d'Elvire)
Jean Richard : Jo, petit voyou
Gérard Depardieu : Victor, complice de Jo
 
 
Synopsis
Approchant la soixantaine, Louis Martinet décide de consulter le docteur Galipeau. Celui-ci diagnostique la fin prochaine de son client et lui conseille vivement de céder en viager à son frère la petite maison qu'il possède à Saint-Tropez. Les années passent et Martinet semble retrouver une seconde jeunesse... au grand désespoir de la famille Galipeau...
 
Quelques commentaires :
 
- Pierre Tchernia signe ici l'un de ses meilleurs films, offrant par là-même un formidable à Michel Serrault. Cette excellente satire permet de retrouver au meilleur de leur forme des comédiens talentueux comme Jean-Pierre Darras, Odette Laure, Michel Galabru ou Rosy Varte, entre autres...
 
- Une affaire simple et... un délire de gags, de jeux de mots pour une histoire "vraisemblable" dans l'absolu. Un monument du film humoristique !
 
- L'histoire est loufoque, très cocasse et en fait un peu ignoble pour cette pauvre famille qui achète en viager. le papi va de mieux en mieux alors que les Galipeau deviennent rares... très bien joué.
 
Quelques extraits sur You Tube :
 
Un résumé fabuleux...
 
 
Le viager, expliqué par Tchernia, Goscinny et Gotlib
L'intégrale existe sur You Tube : 01:37:44
 

 

Publié dans Cinéma

Commenter cet article