VIEUX BLUESMEN OUBLIÉS

Publié le par N.L. Taram

PAPA CHARLIE JACKSON
Né vers 1890  près de la Nouvelle-Orleans, Louisiane
Mort en 1938 à Chicago
Papa  Charlie Jackson, banjo, fut l'un des précurseurs de la tendance "hokum" qui connut son heure de gloire à la fin des années vingt. (Dictionnaire du blues de Jean-Claude Arnaudon)
 
Take Me Back Blues
Chicago, mai 1925
GUS CANNON
Né le 12 septembre 1883 dans une plantation près de Red Banks, Mississippi
Mort le 15 octobre 1979 à Memphis, Tennessee
Gus Cannon est l'un des plus pittoresques et des plus accomplis parmi les artistes de Memphis. (Dictionnaire du blues de Jean-Claude Arnaudon)
 
Feither Bed
Memphis, dimanche 9 septembre 1928
Gus Cannon, bjo/jug/vcl - Elijah Avery , bjo/gtr - Noah Lewis, hca
DIPPER BOY COUNCIL
De son vrai nom Floyd Council.
Né le 2 septembre 1911 à Chapel Hill, Caroline du Nord
Mort en juillet 1976 à Chapel Hill.
Imprégné du blues rural de la Caroline du Nord.
 
Runaway Man Blues
New-York, mardi 9 février 1937
PINK ANDERSON
Né le 12 février 1900 à Laurens, Caroline du Sud
Mort le 12 octobre 1974 à Apartanburg, Caroline du Sud
Pink Anderson brille par l'étendue de son répertoire où voisinent les ballades traditionnelles et les blues folkloriques. . (Dictionnaire du blues de Jean-Claude Arnaudon)
 
Baby please don'go
April 12, 1961 in Apartanburg
BLIND WILLIE JOHNSON
Né  en 1897 près de Brenham, Texas
Mort le 18 septembre 1945 à Beaumont, Texas
Souvent d'inspiration religieuse, de type spirituals, ses morceaux les plus remarquables sont joués au bottleneck (à l'aide d'un couteau de poche) grâce auquel il parvient à produire un son fluide et expressif resté inégalé, comme par exemple dans Jesus make up my dying bed, I know his blood can make me whole ou Nobody's fault but mine.(Wikipedia)
L'une de ses chansons fait partie des musiques embarquées dans les sondes du Programme Voyager et de son Voyager Golden Record.
 
Nobody's Fault But Mine
Dallas, Saturday 3 december 1927

Publié dans Blues, Musique

Commenter cet article