ÇA COMMENCE MAL

Publié le par N.L. Taram

Il y avait un problème grave dans les règles électorales pour les communes associées. La ministre d'outre-mer, madame George Pau-Langevin, a présenté récemment en conseil des ministres son projet de loi relatif à la modernisation du droit de l’Outre-mer, dont une disposition importante : un nouveau mode de désignation des maires délégués des communes associées.
Mais notre nouvelle sénatrice en a décidé autrement avec l'accord du SPCPF (Syndicat pour la Promotion des Communes), dont le président n'est autre que son mari, maire principal d'une commune regroupant quatre communes associées.
 
Communes associées : Lana Tetuanui portera un amendement au Sénat 
Le journaliste conclut, un peu trop rapidement : Mais après tout sur cette question, il n’y a pas d’urgence. Les prochaines élections municipales sont prévues en mars 2020.
Non, si les conseillers municipaux qui attendent avec impatience cette modification, le décident, ils pourront démissionner et les électeurs de Hitiaa O Te Ra et de Taiarapu Ouest revoterons pour la 3ème fois.
 
Les articles précédents à ce sujet >>

Publié dans Politique

Commenter cet article