LA NUIT DU CHASSEUR

Publié le par N.L. Taram

Un film que l'on ne peut pas oublier...
 
La Nuit du chasseur (The Night of the Hunter) est un film américain réalisé par Charles Laughton en 1955. Il est tiré du roman homonyme La Nuit du chasseur de Davis Grubb publié en 1953 et qui s'inspire de Harry Powers, un tueur en série qui a sévi dans la ville où vivait Grubb.
En 1992, le film est sélectionné par le National Film Registry pour être conservé à la Bibliothèque du Congrès aux États-Unis pour son « importance culturelle, historique ou esthétique ».
 
 
 
Synopsis
Un pasteur élégant et séduisant, dont les phalanges sont sinistrement tatouées des mots "haine" et "amour", erre dans la campagne semant sur sa route la bonne parole et... la mort. Pour le révérend H. Powell, le travail du Seigneur n'est pas de sauver les âmes, mais de les condamner. À présent, Powell est prêt à tout pour récupérer un magot de 10 000 dollars caché dans une ferme. Sur son chemin : deux enfants, seuls à savoir où se trouve l'argent... 
Quelques commentaires sur Amazon :
 
- Ce magnifique film de Charles Laughton est un pur chef-d'œuvre du cinéma d'angoisse et de terreur. .... Ce film est une merveille. Il est à la fois très poétique et absolument terrifiant. On y retrouve les peurs et les angoisses de l'enfance.
Le fait qu'il ai été tourné en noir et blanc le rend encore plus dramatique et onirique et renforce l'épouvante.
Cette production ressemble à un conte mélangeant cauchemar et merveilleux.
- Unique film réalisé par l'immense Charles Laughton. Un chef-d'œuvre de suspense. Avec un Mitchum dans le rôle de sa vie! Fraîchement accueilli à sa sortie, il mérite néanmoins éloges et dithyrambes. C. Laughton nous livre un véritable bijou brillamment interprété par une vraie gueule de cinéma: le grand Robert Mitchum. On sent tout de suite l'influence du cinéma expressionniste allemand avec ses éclairages et ses ombres accentuées et surdimensionnées. Les décors et l'histoire participent à cette ambiance de conte macabre.
 
La nuit du chasseur

Publié dans Cinéma

Commenter cet article