LANGUE VIVANTE

Publié le par N.L. Taram

Source Google

Source Google

Débats sur l'article de Tahiti-infos du 07/06/2015
 
.............
32.Posté par Taram le 09/09/2015 16:35
Salut Wakrap, une citation de quelqu'un que tu connais :
«La langue n'est pas primordiale, ce n'est que le véhicule de la pensée, l'important ce sont les idées... » N.L. Taram
Voir aussi mon dernier article sur mon blog.
 
34.Posté par Georg Hoppenstedt le 10/09/2015 06:25
@32: Guten Tag Herr Wittgenstein: « Die Grenze meiner Sprache bedeuten die Grenze meiner Welt »
 
35.Posté par TuladiBouffi le 10/09/2015 09:49
Excellente réplique de @ Taram - comme par hasard les générations de tahitiens qui ont été empêchées de parler le tahitien à l'école sont celles qui maîtrisent le mieux "leur" tahitien comme on dit. Les jeunes aujourd'hui veulent évoluer et s'ouvrir vers l'extérieure il est donc normal qu'ils s'attachent à apprendre des langues véhiculaires plutôt que vernaculaires. Le statut des langues régionales n'est qu'un artifice de la classe politique alors que concrètement tout est fait pour uniformiser la société y compris les programmes de l'éducation nationale et des medias dominants.
 
39.Posté par Taram le 10/09/2015 11:29 
@34 : Danke Georg.
Traduction : Bonjour Monsieur Wittgenstein : « La frontière de ma langue représente la frontière pour mon monde »
 
40.Posté par emere cunning le 10/09/2015 23:30
@ Taram,
"L'important ce sont les idées !"
For sure. But how can we SHARE your wonderful ideas... out of talking the same language ?
 
42.Posté par Taram le 11/09/2015 12:16
Bonjour Emere,
"… hors de parler la même langue ?" tu as tout à fait raison sur de point. Mais à l'époque de la mondialisation cela suppose que nous parlions tous (les terriens) la même langue. Que proposes-tu comme langue internationale ? l'anglais ?
 
43.Posté par wakrap le 11/09/2015 14:07
"For sure. But how can we SHARE your wonderful ideas... out of talking the same language ?"
En utilisant des langues comprise et reconnues dans la plus grande partie du monde, et surtout en n'ayant pas la prétention ridicule de vouloir diffuser les idées avec une langue que strictement personne à part un groupe de population locale n'utilise, car dans ce cas il n'y a pas de contradiction ou si peu.
Toute la différence entre la politique avec son business, et l'intérêt des peuples.
 
46.Posté par emere cunning le 12/09/2015 09:49
Bonjour Taram,
Pourquoi me poses-tu cette question ? Il me semble que la langue anglaise s'est, d'elle même et jusqu'ici, imposée comme telle. BUT any language could have done the job for me.
 
47.Posté par Taram le 12/09/2015 11:44
Bonjour Emere, nous sommes d'accord. Heureusement mes enfants ont appris l'anglais, mes petits enfants l'apprennent, par contre, moi, j'ai toujours été nul malgré 7 ans d'étude. Pour le reo Tahiti, il est un peu passé aux oubliettes et je le regrette... Mais priorité à l'avenir, la recherche d'emploi est devenue le gros problème de nos successeurs.
 
48.Posté par Lison le 15/09/2015 09:54 
je n'avais pas réagi à cette lecture mais je la reprends et à une plus humble échelle mais tout aussi importante localement, je pourrais rapporter cet entretien à la langue catalane, celle de mes ancêtres qui, il y a 2 générations (mes grands parents) ne parlaient que cela, qui à mon frère et moi nous fut interdite et qui aujourd'hui, avec l'afflux de population, tombe en oubli. Pourtant, à 15 km c'est l'Espagne et la Catalogne où on ne parle que le catalan et moi qui le savais seulement "à l'oreille", je me suis mise à le parler, le lire et l'écrire et j'attends d'avoir du temps pour me lancer dans de vraies études de cette langue. afin de contribuer modestement à sa survie.
 
49.Posté par Taram le 12/09/2015 11:44
Bonjour Lison, merci pour ton commentaire. Tu vis en Catalogne et tu connais très bien ce problème. De mon côté, il y a 52 ans que j'ai quitté l'Occitanie pour vivre à Tahiti et pourtant c'est l'occitan que j'apprends actuellement au lieu de me perfectionner en reo Tahiti. Mais l'étude du reo serait dûe, pour moi, à une raison professionnelle, alors que l'occitan c'est uniquement une distraction. Tu m'as appris qu'une langue était vivante tant qu'elle était modifiée au cours des âges...
 
----------o----------
 
Je viens de trouver un texte très intéressant sur le blog de mon amie Lison 
 
" Le Français, langue étrangère"
 
... Et puis, je peux télécharger « en tant que zip »(!!!), "copier une url", ... Ensuite, il y a des mots qui me stupéfient et dont je n 'ose demander la signification: « cloud », « android », « l'application », sans oublier les ipod, ipad, iphone, que je mets tous dans le même sac, les « tablettes », les « podcast » etc...
... Oh, j'imagine sans peine que voilà un siècle, mes ancêtres faisaient le même constat en voyant apparaître « bougie », « cheval vapeur », « carburateur », « pistons » et autres substantifs.
Quand j'allais rendre visite à mes grands parents, sur les montagnes du Quercy, je ne comprenais qu'une partie de ce qu'ils me disaient et même rien quand ils parlaient entre eux. Maintenant, je me rends compte que très souvent je ne comprends pas certains mots de mes petits enfants. Je suis aussi très étonné par certains mots que je trouve dans les médias, journaux ou internet.
Quelques exemples :
 
- C xlt pr dm1, suis tro happy pr le 6né - J'tdr ms suis oqp, ok ? (magicmaman.com)
 
- ça déchire trop ce film!... . grave j'ai trop kiffé!... yo! (bavardage.be)
 
- POLY3D S’OUVRE À SES PREMIERS « PADAWANS » (Radio 1 du 14/09/2015)
 
- Formation Shell-Pacific: « Safety for me, for you, for all »
(Tahiti-infos du 11/09/2015)
LANGUE VIVANTE
Dois-je en conclure qu'en fait les langues sont "vivantes" et changent au cours des années ?
 
Le reo tahiti selon James Cook "Vocabulaire de la langue de Taïti" (1774) et selon Yves Lemaitre, linguiste ORSTOM, "Lexique du tahitien contemporain"(1973) :
 
Français................ Cook..................... Lemaitre
Abeille....................erao....................... manu meri
Arrêter................... atoo........................ tâpe'a
Barbe......................oome...................... huruhuruta'a
Ceinture..................tatooa..................... hâtua
......
J'ai habité quelques temps à Mahaena, pk 34, côte est de Tahiti ; mes enfants ont commencé leur scolarité à l'école de cet endroit. Ils étaient pratiquement les seuls à parler le français et les instituteurs rencontraient beaucoup de difficultés pour préparer les élèves vers le collège. C'est la principale raison qui m'a poussé à déménager à Mahina (pk12, côte est). Par la suite, je me suis rendu-compte que l'échec scolaire au niveau du collège de Mahina était plus important pour les enfants venant de ces petites communes éloignées.
 
La langue tahitienne est bien une langue vivante, plusieurs mots comme "fiu, tiki, tabou, vahine, pareo..." figurent dans les dictionnaires français dont le "Petit Larousse".
Source Google

Source Google

Publié dans LIBRE PENSÉE, Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JOYON Gérard 16/09/2015 09:33

Merci , tous ces échanges m'ont passionné.
Cela m'a permis aussi de parcourir le blog de LISON.
De lire des articles.
Puis,
de le cocher en "favori".

Parcourir, lire ,cocher ,
en avant, ....lisons le blog de LISON !
GG

N.L. Taram 16/09/2015 09:55

Bonjour GG, oui, il y a encore des échanges et des débats intéressants sur internet. Heureusement car j'ai quand même l'impression que ça se raréfie... ou alors c'est moi qui vieilli et ne comprends plus rien. Je te conseille aussi l'autre blog de Lison sur ces balades en montagne >>> http://balades-lison.blogspot.com/ Sur que cela va te plaire...