LE CYCLOTRON

Publié le par N.L. Taram

Après le BIGLOTRON de Pierre DAC, magnifique invention qui a connu beaucoup de succès....
notre ministre de la santé veut installer à Tahiti, un CYCLOTRON...
 
Patrick Howell à la découverte du cyclotron
(rien à voir avec Halloween)

Publié dans Société, Humour

Commenter cet article

JacquesAdi 04/11/2015 05:56

Je suis en train de regarder l'émission C dans l'air " COP 21 : pour 1 degré de plus" et sans rentrer dans le débat climatique, on y apprend que la Chine a déclaré à la France être OK sur un accord contraignant pour le respect de règles qui seraient prises lors du COP21, mais cette déclaration n'est pas innocente car on apprend également que la Chine va rentrer au capital de AREVA (qui est en très mauvaise situation financière suite aux échecs subis dans le projet EPR). Cette entrée au capital va s'accompagner d'un transfert de technologie et de la même façon la Chine entre au capital du consortium anglo-français sua construction de 2 EPR en Grande-Bretagne. La France est dans la merde et n’hésite pas à faire appel à la Chine, c'est d'ailleurs pas le seul domaine, il y a aussi AIRBUS. Il n'y a que la Polynésie qui posent des conditions contraignantes aux investisseurs chinois,, on croit rêver !

N.L. Taram 04/11/2015 07:36

Je ne suis les événements en France que de très loin et ne regarde plus la télévision depuis quelques années. Mais de temps en temps, je tombe sur des textes (faut-il les croire ?) qui me font comprendre qu'il est temps que nous fassions un gros effort pour être enfin "réellement" autonome car la France (que j'aime beaucoup, bien sur)...... Enfin, qu'on se débrouille et ne tende plus la main pour mendier ; cela a toujours été ma démarche.

JacquesAdi 04/11/2015 03:34

Bonjour Taram, je viens de lire le discours de EF et c'est toujours le même catalogue de constats et de mesures censées nous apporter un avenir radieux. Rien de nouveau sous le soleil, cela fait des décennies que l'on nous abreuve de beaux discours. On vise un développement tous azimuts et donc on disperse les moyens et du coup l'ensemble manque de visibilité. Cela part certainement d'un bon sentiment, mais les bonnes intentions ne suffisent pas, il faut des moyens et une population qui s'engage et embraye. D'après moi on en est pas là ! Il faudrait un engagement collectif fort y compris du gouvernement et des élus sur un grand projet d'avenir, or rien de tout cela. Par exemple, le projet Mahana Beach est gigantesque (3 milliards ou plus de dollars) pourtant on n'en parle que de manière épisodique, il devient un dossier pour initiés, alors qu'il devrait y avoir une communication intelligente sur l'ensemble des retombées économiques et financières pour le pays, le contenu du projet, une véritable discussion avec la société civile sur les enjeux. Des sacrifices devraient acceptés par les syndicats, les entreprise les travailleurs potentiels pour que les investisseurs chinois concrétisent ce projet. A être trop gourmands et s'imaginer être le nombril du monde va faire que le train va passer sans s'arrêter. Plus de 12 000 emplois perdus en moins de 10 ans et toujours 2 000 à 2 500 jeunes par an qui viennent sur le marché du travail sans espoirs, c'est une catastrophe annoncée.On étouffe de la réglementation métropolitaine copier-coller. L'économie de comptoir c'était bon avec le CEP/CEA il est urgent de changer de modèle sinon dans moins de 10 ans on ne pourra plus financer les retraites, la protection sociale et les salaires de la fonction publique.

N.L. Taram 04/11/2015 04:11

Bonjour Jacques, amère constatation ! que dire ? que faire ? En 2011, après 30 ans de militantisme dans un parti, j'avais baissé les bras... Puis 2013, les élections et un espoir : quoique pas proche du Taohoeraa, j'avais enfin espoir : une majorité de 38 sièges sur 57, du jamais vu depuis qu'il existe une assemblée en Polynésie ; une liste avec un vrai programme (256 pages que j'ai lues), réaliste, réalisable, mettant l'économie en priorité, détaillé et CHIFFRÉ.... Et puis... la suite...
J'appelais "économie de garnison" au lieu de "comptoir", car cela me rappelait les petites villes de France qui s'étaient agrandies grâce aux bases américaines, mais le résultat est le même.

jacquesAdi 31/10/2015 21:46

Pour les escales j'ai cherché et j'ai compris le sens en partant de ce lien
http://polynesie.la1ere.fr/2015/01/08/le-rebond-des-croisieristes-30-en-2015-220480.html
Il s'agit pas du nombre de bateaux mais du nombre des escales à travers les archipels de ces mêmes bateaux. En 2014 il y a eu 45 bateaux, on ne sait combien en 2013 ou en 2015. Si on prend 2014 il y a eu 600 escales pour 45 bateaux soit 600:15 = 13.33 escales par bateau. Cela ne tient pas la route, quand on sait que ces escales se pratiques dans au maximum 5 iles et toujours les mêmes. Toujours du pifomètre. Je vais prendre le temps de lire le pavé, c'est pas très digeste comme lecture.

N.L. Taram 31/10/2015 22:58

Merci Jacques pour ces explications, c'est encore du blabla pour en mettre plein la vue au lecteur lambda. Quand au projet d'aménagement touristique du front de mer (gare maritime, passerelle, etc...), Papeete qui est déjà difficile aux heures de pointe, va devenir un cauchemar. Pourquoi pas la port touristique à Uturoa ?
Je te recommande un vieil article (c'était un débat avec des élus sur le site Tahiti Radio Cocotier, j'écrivais sous le pseudo Tartarin >>>
http://www.tehoanotenunaa.com/article-34847594.html
ou plus récemment >>>
http://www.tehoanotenunaa.com/2015/05/les-ports-de-tahiti.html

JacquesAdi 31/10/2015 03:51

Excellent ce Biglotron pour dilater la rate ! Howell n'est pas mauvais non plus dans le genre, mais lui il ne fait pas exprès.
Je vais aller lire le document dont tu parles et me faire une idée du poé qu'ils nous préparent. 700 bateaux de croisière en 2015 tu attises ma curiosité d'autant que l'on a pas encore légalisé le pakalolo !

N.L. Taram 31/10/2015 04:21

Voici le lien du discours DOB (les 700 bateaux à la fin de la page 7) >>>
http://www.presidence.pf/files/2015-10-29-APF-Discours_DOB-PR-2016.pdf
Je t'envoie ce document par mail.

JacquesAdi 31/10/2015 01:04

Bonjour Taram, une information farfelue traitée par l'humour c'est la meilleure réponse. Ils ne savent plus quoi inventer pour justifier leurs balades aux frais du contribuable. C'est lamentable ! Mais bon on se rend compte que les commentaires des internautes (même si on ne peut en tirer des conclusions statistiquement parlant) sont de plus en plus incisifs ou désabusés face aux agissements de ce gouvernement qui ne semble pas avoir les compétences pour accompagner une sortie de crise, à supposer que l'on puisse s'en sortir. Pendant ce temps là la situation financière de l’hôpital est critique. Il y a vraiment des coups de pied au cul qui se perdent.

N.L. Taram 31/10/2015 01:46

Bonjour Jacques, quand j'ai lu cet article, j'ai de suite pensé à une blague genre celles du 1er avril, en plus dans le style de Halloween. Puis "cyclotron" cela m'a rappelé Pierre Dac ; j'ai cherché avec Google qui m'a orienté sur "biglotron", j'étais plié de rire.
Pour le reste c'est inquiétant. Le discours de EF est intéressant ; j'ai passé la matinée à relire ce texte (trouvé sur le site de la présidence). J'ai déjà noté quelques trucs bizarres comme l'aménagement touristique du port de Papeete (700 bateaux de croisière en 2015??)... la baisse des cotisations maladie et l'augmentation des cotisations retraite... la baisse des frais de fonctionnement... etc.