PALADRU, premiers émois

Publié le par N.L. Taram

Paladru est une commune de l'Isère surtout connue pour son lac : le Lac de Paladru aussi appelé le lac bleu.
Photo de Christian Savel, 2012

Photo de Christian Savel, 2012

Le temps des vacances..... ou "Jeux interdits" ?
 
Nous sommes en 1955,  j'ai 14 ans.....
 
Mes premières vacances en solo, sans mes parents, se passeront à Paladru, charmant village de l'Isère, situé au bord du lac de même nom.
Pas vraiment en solo, car je rejoindrai, par le train, mon oncle habitant à Lyon. C'est avec lui et sa famille (mes quatre cousines) que nous partirons pour Paladru situé à 75 km.
PALADRU, premiers émois
Source photo : Daniel Delattre, L'Isère, les 533 communes, Grandvilliers : Delattre, 2008, ISBN 2-915907-40-4, EAN 9782915907407.
----------o----------
 
Outre les balades dans les environs, notre première distraction sera les baignades dans le lac. C'est là que j'apprendrai à nager, la Méditerranée ne m'ayant jamais tenté.
Nous logeons dans une ancienne maison de campagne dans la colline au dessus du village. La grange mitoyenne est couverte de chaume selon la tradition du pays. La ferme du propriétaire est proche et nous aurons l'occasion de participer aux travaux des champs.
 
La moisson
 
La moisson (action de récolter les blés) sera une expérience que je n'oublierai jamais. La récolte se fait par une faucheuse tirée par deux bœufs ; la faucheuse fait le tour du champ, nous suivons derrière pour rassembler les tiges de blé coupées et les cercler avec un fil de fer pour faire des gerbes, ensuite les sortir de l'endroit où elles ont été coupées afin que la faucheuse puisse repasser après avoir fait le tour du champ. La moisson d'un champ se termine au milieu de celui-ci. Les gerbes sont ensuite chargées à la fourche sur la charette ; il faut un sacré coup de rein (effort violent des muscles du dos).
PALADRU, premiers émois
Ces montagnes de gerbes de blé seront stockées dans une immense grange à plusieurs niveaux, en attente de la batteuse qui est partagée entre tous les agriculteurs de la commune. Le jour du battage est une vraie fête, tous les voisins participent et le repas offert sera un festin.
PALADRU, premiers émois
Les jeux dans la grange... ♥♥♥
 
La grange est très haute, elle comprend plusieurs niveaux. Les vaches hivernent au rez-de-chaussée et, à chaque niveau, on trouve différents produits : la paille (tiges de blé après le battage) pour la litière des vaches, le foin pour leur nourriture, la luzerne, etc. Enfin au plus haut, encore de la paille et le pigeonnier, c'est notre endroit préféré. Je passe mon temps à jouer avec l'une de mes cousines (à peu près le même âge que moi) et la charmante fille du fermier : baignades, balades, jeu de cache-cache se terminant souvent au dernier étage de la grange. Je vais apprendre beaucoup de choses.
 
Dans la maison où nous logeons, le propriétaire a laissé, outre le mobilier et tous les accessoires, de nombreuses affaires du dernier occupant. Parmi ces affaires, nous découvrons un phonographe à manivelle et plusieurs disques 78 tours avec, entre autres, des Charles Trénet, Jean Sablon, Maurice Chevalier, ...
 
Les merengues
 
Avec ma chère cousine, nous serons chargés d'aller chercher, en fin de journée, le pain et autres denrées au village. Ma tante prévoira suffisamment de monnaie de façon que nous puissions acheter deux excellentes meringues chez le boulanger. La remontée vers la maison se fera généralement à la tombée de la nuit par le petit chemin qui monte à la ferme. Ce chemin longeant, à mi-chemin, le mur du cimetière, nous passerons devant au pas de course. Mais les meringues valaient bien cela...
 
Fin août, c'est la fin des vacances, j'aurai encore appris beaucoup de choses. Finalement, je me demande si je n'ai pas appris plus en vacances que pendant mes années sur les bancs du lycée.
 
La campagne d'autrefois et Paysans d'hier et d'aujourd'hui.
Diaporama Slide Share : La ferme autrefois
 

Publié dans Souvenirs, FRANCE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article