NAISSANCE DE LA LANGUE FRANÇAISE

Publié le par N.L. Taram

Le 14 février 842
 
SERMENTS DE STRASBOURG
Charles le Chauve, roi des Francs

Charles le Chauve, roi des Francs

Les serments de Strasbourg (Sacramenta Argentariae), datant du 14 février 842, signent l'alliance militaire entre Charles le Chauve et Louis le Germanique, contre leur frère aîné, Lothaire Ier. Ils sont tous trois les fils de Louis le Pieux, fils de Charlemagne.
 
Louis le Germanique déclare son serment en langue romane pour être compris des soldats de Charles le Chauve. Et Charles le Chauve prononce le sien en langue tudesque pour qu'il soit entendu des soldats de Louis. Cette façon de procéder constitue aussi, outre la compréhension par les soldats de l'autre partie, un acte symbolique.
 
Le texte roman des Serments a une portée philologique et symbolique essentielle, puisqu'il constitue pour ainsi dire, l'« acte de naissance de la langue française » dans le cadre d'un accord politique d'envergure historique.
…….
« Ils constituent le plus ancien texte français conservé. Ce n'est évidemment pas de la littérature mais un document politique de premier ordre pour comprendre l'accession à l'écriture de la langue dite « vulgaire ». »
 
Pour ceux qui ne comprennent que la langue SMS :
 
« ils konstituent l+ ancien text françè konservé. snest évidemen pa dla litératur mè 1 doc politike 2 1er ordr pr comprendr laccession à lécritur dla langu dit « vulgR »
 
Ainsi qu'en arabe....
 
هم يمثّلون القديم يحفظ نص الفرنسي. هو ليس بوضوح أدب غير أنّ وثيقة السياسية من أمر أوّل أن يفهم الإضافة مع الكتابة من اللغة يعرف بما أنّ "عاميّ"
Partie du texte

Partie du texte

Publié dans Histoire

Commenter cet article