MAIS C’EST EN RUINE !

Publié le par N.L. Taram

Je viens de lire un article sur le blog de mon amie « Les Balades de Lison ». Cet article concerne « L'établissement thermal de Canaveilles » situé dans une gorge étroite des Pyrénées et, aujourd’hui, en ruine.
Mon commentaire :
 
Voilà le genre de balade que j’aime, tout à fait à ma portée. Intéressé par les traces laissées par les humains dans un passé lointain ou proche ; cela permet d’imaginer une histoire et, bien sur, de connaître ensuite la vraie histoire. Vivement le deuxième épisode de la saga de Canaveilles-les-bains…
 
----------o----------
 
Lors de mes vacances en France, avec ma famille, je n’ai eu de cesse de visiter des ruines plus ou moins anciennes que les humains ont laissé généralement dans des endroits isolés, voire difficiles d’accès. Ces visites ont surpris mes enfants au point que l’un d’eux, étonné, m’a dit « Mais c’est en ruine ! ».
 
Quelques photos de vacances outre-mer :
 
Le pont du Gard :
Le pont du Gard est un pont-aqueduc romain à trois niveaux, situé à Vers-Pont-du-Gard entre Uzès et Nîmes, dans le département du Gard (France). Il enjambe le Gardon, ou Gard. Probablement bâti dans la première moitié du  Ier siècle, il assurait la continuité de l'aqueduc romain qui conduisait l’eau d’Uzès à Nîmes. D'après les dernières recherches, il aurait cessé d'être utilisé au début du VIème siècle.
 
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pont_du_Gard
MAIS C’EST EN RUINE !
La tour Magne :
La tour Magne est un monument gallo-romain situé à Nîmes, dans le Gard. Plus imposant vestige de la très longue enceinte romaine de Nîmes, elle domine les jardins de la Fontaine sur le mont Cavalier.
 
MAIS C’EST EN RUINE !
Les Baux-de-Provence, (Bouches-du-Rhône) :
Des traces d'habitat ont été retrouvées et datées de 6000 av. J.-C., comme à la grotte de Costapéra, découverte en 1928, qui abrite une sépulture collective du Bronze ancien. La place fut utilisée par les Celtes comme un fort ou un oppidum autour du IIème siècle av. J.-C.
....
Au Moyen-Âge, il devint la place forte d'un domaine féodal contrôlant 79 villes et villages des alentours. La forteresse fut construite du xie au xiiie siècle sur une vaste étendue de sept hectares. Les princes de Baux contrôlèrent la Provencependant de nombreuses années et y gagnèrent une forte réputation.
......
MAIS C’EST EN RUINE !
Château de Vivioures (ou de La Roquette), falaise de l’Hortus (Hérault) :

La première mention connue du château date du xiie siècle sous le nom de château de la Roquette (Castrum de Rocheta), il appartenait alors au comte de Melgueil (Mauguio). Il servit autrefois de place forte mais également d’habitation.

.....

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_la_Roquette

MAIS C’EST EN RUINE !
Château de Bonaguil (Lot) :
Sa construction débute au XIIIème siècle, puis il est entièrement repris à la fin du XVème siècle et au début du XVIème siècle par le baron Bérenger de Roquefeuil qui lui ajoute tous les perfectionnements défensifs du Moyen Âge finissant. Il intègre à partir de 1480 les derniers perfectionnements de la défense au moyen de l’artillerie tant pour utiliser celle-ci que pour s'en prémunir : imposante barbacane couvrant l'accès au château, canonnières par dizaines tant dans les tours que dans les courtines, chambres de tir casematées (« voûtées ») à l'abri des boulets adverses et permettant des feux bas et rasants, « moineau » casematé interdisant toute circulation au fond du grand fossé, terrasses d'artillerie étagées au pied du corps de place qui constituent autant d'enceintes successives à forcer, aménagement à des fins défensives d'une grotte naturelle située sous l'éperon rocheux.
.....
MAIS C’EST EN RUINE !
MAIS C’EST EN RUINE !
Village de Canourgues et église Saint Martin (Lot) :
L'église Saint-Martin est une église catholique située au village de Canourgues sur le territoire de la commune des Junies, en France. C'est une église romane du xiie siècle, inscrite aux monuments historiques.
...
 
MAIS C’EST EN RUINE !
Château d’Aumelas :
Le château d'Aumelas est une forteresse féodale classée au titre des monuments historiques. Cité dès avant 1034, cet ensemble se situe à Aumelas, près de Montpellier, dans le département de l'Hérault.
 
Source : Wikipedia

Source : Wikipedia

Glanum :
Glanon (hellénistique Γλανόν) est une cité grecque vouée à un dieu guérisseur, avant d'être le Glanum cité antique de l'empire romain, sur la commune de Saint-Rémy-de-Provence dans les Bouches-du-Rhône. Elle a connu son apogée à l'époque du premier empereur romain Auguste. Son développement s'est appuyé sur la protection des reliefs des Alpilles, la présence d'une source (sacrée) et le voisinage de la Voie Domitienne.
La ville repose sur plusieurs strates d'occupation, que l'on peut regrouper en trois grandes périodes : période gauloise, période d'influence hellénistique, et enfin période romaine.
 
MAIS C’EST EN RUINE !
MAIS C’EST EN RUINE !
Chemin des dolmens, Prayssac (Lot) :
Le patrimoine mégalithique de la commune est assez important, au point qu'il existe un chemin des dolmens :
  • Fauteuil de César : roche qui a été taillée en forme de fauteuil, la légende veut qu'il s'agissait d'un lieu de rassemblement druidique.
  • Dolmen de la Bertrandoune : ce dolmen en grès n'a été découvert qu'en 1973, il était auparavant caché sous un tas de pierre. Il a fait l'objet d'une restauration. Sa table mesure 3,50 mètres de long pour 2,50 mètres de large. Inscrit MH (1988)
  • Dolmen de Quetty (aussi appelé Dolmen des Trois-Pierres) : très beau dolmen à vestibule, situé juste à la limite communale (le hameau du Quetty est situé lui sur la commune de Castelfranc). 
....
MAIS C’EST EN RUINE !

Publié dans FRANCE, Histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article