L’AVENIR DE NOS CONSTRUCTIONS

Publié le par N.L. Taram

± 2000 ans avant JC : Temple d’Uruk, cité sumérienne
Source : « Archéologie et peuples mystérieux » éditions SERCAP

Source : « Archéologie et peuples mystérieux » éditions SERCAP

Uruk (prononcé Ourouk) est une ville de l'ancienne Mésopotamie, dans le sud de l'Irak. Le site est aujourd'hui appelé Warka, terme dérivé de son nom antique, qui vient de l'akkadien, lui-même issu du nom sumérien ou pré-sumérien Unug, et qui a aussi donné l'hébreu Erekh dans la Bible. Le site d'Uruk fut occupé à partir de la période d’Obeid (v. 5000 av. J.-C.), et ce jusqu'au IIIe siècle de notre ère. Cette ville joua un rôle très important sur les plans religieux et politiques pendant quatre millénaires.
 
± 1000 ans avant JC : Mycènes (Gréce)
Source : « Archéologie et peuples mystérieux » éditions SERCAP

Source : « Archéologie et peuples mystérieux » éditions SERCAP

Mycènes (en grec ancien Μυκῆναι / Mukễnai) est une cité antique préhellénique située sur une colline au nord-est de la plaine d'Argos, dans le Péloponèse, et entourée de murs cyclopéens (assemblage de blocs énormes).
 
± 0 : Pompéi après l’éruption du Vésuve en 79
Source : « Archéologie et peuples mystérieux » éditions SERCAP

Source : « Archéologie et peuples mystérieux » éditions SERCAP

Pompéi (Pompeii en latin, Pompei en italien) est une ville de l'Empire romain, située en Campanie. Fondée au VIe siècle av. J.-C., elle est détruite en même temps qu'Herculanum, Oplontis et Stabies, lors de l'éruption du Vésuve en l’an 79 ap. J.-C. Enfouie sous plusieurs mètres de sédiments volcaniques, préservée des intempéries et des pillages, la ville tombe dans l'oubli pendant quinze siècles. Redécouverte fortuitement au XVIIe siècle, l'état de conservation de l'ancienne cité romaine est remarquable : les fouilles entreprises à partir du XVIIIe siècle permettront d'exhumer une ville florissante, précieux témoignage de l'urbanisme et de la civilisation de la Rome antique. Le site archéologique est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1997, avec Herculanum et Torre Annuziata.
 
± 1000 : Château-Gaillard, achevé en 1198
Source : Obern — Travail personnel CC BY-SA 3.0

Source : Obern — Travail personnel CC BY-SA 3.0

Château-Gaillard est une forteresse médiévale en ruine qui se situe au cœur du Vexin normand, à 100 km de Paris dans la commune des Andelys
(Eure). Il constitue un morceau d'histoire de France qui domine la vallée de la Seine, mêlant Richard Cœur de Lion et les rois maudits en haut d'une falaise de calcaire. Château-Gaillard a plus de 800 ans. Il devrait son nom à Richard Cœur de Lion qui, le voyant achevé, aurait dit « Que voilà un château gaillard ! ».
 
± 2000 : New-York, janvier 2006
Source : David Iliff — Travail personnel CC BY-SA 3.0

Source : David Iliff — Travail personnel CC BY-SA 3.0

± 3000 : New-York 
 
1 - Utopique ? Photo Jacques Barron (Mahina, Tahiti)
2 - Impensable ? Extrait du film « La guerre des étoiles »
3 - Réaliste ? Extrait du film « La planète des singes »
L’AVENIR DE NOS CONSTRUCTIONS
L’AVENIR DE NOS CONSTRUCTIONS
L’AVENIR DE NOS CONSTRUCTIONS
Conclusion :
 
Faites comme moi, construisez un fare niau (maison avec toit en feuilles de cocotier). Quoique celui-ci a été déplacé de 3 mètres lors de la houle précédant le cyclone du 12 avril 1983. Il fallut le démonter. Il ne connaitra pas l’an 3000 (moi non plus  )
Mahaena, pk 34, côte est, Tahiti

Mahaena, pk 34, côte est, Tahiti

Publié dans Société

Commenter cet article