PAR ICI LA BONNE SOUPE !

Publié le par N.L. Taram

L’Etat verse 18,6 millions Fcfp à deux partis polynésiens "en sommeil"
Tahiti-Infos, le Mardi 3 Mai 2016 à 11:13
………..
On les croyait dissous après la création du parti autonomiste Tapura Huiraatira, fin février dernier ; mais ils servent provisoirement la cause du parti d’Edouard Fritch : les partis politiques Rautahi de Jean-Christophe Bouissou et No Oe e te Nunaa de Nicole Bouteau serviront de caisse de transit cette année, dans le cadre de la perception de la dotation d’Etat versée au titre de l’aide publique aux partis et groupements politiques. 
..............
Ça alors, les partis politiques sont subventionnés en France. Je commence à comprendre pourquoi il y a tant de gens qui manifestent…
 
………….
Lana Tetuanui et Nuihau Laurey, les deux sénateurs polynésiens, se sont donc déclarés d’une affiliation au parti No Oe e te Nunaa de Nicole Bouteau, tandis que les députés Maina Sage et Jean-Paul Tuaiva ont affirmé en novembre dernier appartenir au parti de Jean-Christophe Bouissou, Rautahi.
................... 
Mais ce sont de fausses déclarations : les deux sénateurs n’ont pas été élus sous l’étiquette No Oe e te Nunaa et les deux députés n’ont pas étaient élus sous l’étiquette Rautahi. La justice va-t-elle être saisie pour fausse déclaration ?
C’est quoi cet état/magouille, c’est encore une démocratie ?
Résultats par circonscription
 
Premiére circonscription de la Polynésie française
Député sortant : Michel Buillard (UMP). Édouard Fritch (Tahoeraa) est élu.
 
Deuxième circonscription de la Polynésie française
Député sortant : Bruno Sandras (UMP). Jonas Tahuaitu (Tahoeraa) est élu.
 
Troisième circonscription de la Polynésie française
Député sortant : nouvelle circonscription. Jean-Paul Tuaiva (Tahoeraa) est élu.
 
 
Élections législatives partielles en 2014 dans la 1ère circonscription de Polynésie convoquées pour pourvoir au remplacement d'Édouard Fritch, Maina Sage (Tahoeraa) est élue.
Source : Le Baron Noir

Source : Le Baron Noir

----------o----------
 
« L’Humain d’abord » – Le programme du Front de Gauche
 
 
UNE CONSTITUTION DÉMOCRATIQUE, DES LIEUX DE TRAVAIL AUX INSTITUTIONS
 
…………..
Contre le présidentialisme, nous défendrons le régime parlementaire et restaurerons la balance des pouvoirs. Nous voulons rétablir la primauté de l’Assemblée nationale sur l’exécutif. Les pouvoirs exorbitants du président de la République doivent être supprimés dans le cadre d’une redéfinition générale et d’une réduction de ses attributions. Le gouvernement sera responsable devant l’Assemblée nationale.
 
Nous proposerons la suppression du Sénat ou sa réforme profonde pour devenir une chambre relais des collectivités locales et des initiatives citoyennes.
 
La proportionnelle sera rétablie pour toutes les élections. La parité sera garantie par la loi, le cumul des mandats strictement limité en nombre et dans le temps.
 
Nous garantirons l’indépendance de la justice à l’égard du pouvoir exécutif en instaurant un Conseil supérieur de la justice à la place du Conseil supérieur de la magistrature, pour moitié élu par les magistrats, pour moitié nommé par le Parlement. Il sera responsable devant le Parlement. Ce Conseil supérieur de la justice décidera des nominations de l’ensemble des magistrats. Les institutions du maintien de l’ordre et de la justice seront réformées conformément au respect des droits fondamentaux tels que formulés dans la nouvelle Constitution.

Publié dans Politique

Commenter cet article

JacquesAdi 05/05/2016 23:04

Salut Taram, tous ces olibrius qui s'installent en politique sont les acteurs de la même pièce de théâtre. La suprême ruse c'est de faire croire au bon peuple ignare qu'il a le choix de son destin en créant de vrais-faux partis d'opposition qui de toute manière n'auront jamais les moyens d'arriver aux commandes. Ce ne sont que de simples exutoires pour les mécontents, de simples soupapes de sécurité tout comme les syndicats à l'égard du monde du travail. Ils s'accordent tous sur l'essentiel et font semblant de s’étriper à la marge. Les médias dociles et subventionnés tout comme les instituts de sondages servent de caisses de résonance et donnent le "la" de l'opinion dominante. La nature humaine est ainsi faite et il suffit d'un seul loup pour mettre en déroute 10 000 moutons !!! Le constat étant sans appel, il convient d'adhérer au seul parti capable d'apaiser les frustrations : " Le Front d'en Rire"., hahahahaha !!!

N.L. Taram 05/05/2016 23:27

Bonjour Jacques, tu confirmes ce que je pense.
Revoir la constitution française ? j'ai quelques doutes, aucun système ne sera parfait car les humains sont imparfaits. L'humain est comme cela depuis l'homo sapiens...