LES SYMBOLES DE LA RÉPUBLIQUE

Publié le par N.L. Taram

 Constitution française :
 
Article II :
 
La langue de la République est le français. 
L’emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge. 
L’hymne national est la « Marseillaise ». 
La devise de la République est « Liberté, Égalité, Fraternité ». 
Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.
LES SYMBOLES DE LA RÉPUBLIQUE
SYMBOLES RÉPUBLICAINS DANS LES MAIRIES
 
Traditionnellement, des symboles républicains sont présents dans la mairie, tel le portrait officiel du président de la République française en exercice ou le buste de Marianne..
 
 
Mais il n’y a aucune obligation !!
 
 
 
 
 
 
Utilisation des symboles républicains par les communautés de communes
 
12e législature
Question écrite n° 20415 de M. Jean Besson (Drôme - SOC)
publiée dans le JO Sénat du 17/11/2005 - page 2948
M. Jean Besson appelle l'attention de M. le ministre d'Etat, ministre de l'intérieur et de l'aménagement du territoire, sur la volonté exprimée par certains élus de communautés de communes d'utiliser au sein des leurs bâtiments les symboles républicains que sont le drapeau national, le buste de Marianne, le portrait du Président de la République ou bien encore la devise « Liberté, Egalité, Fraternité ». Or aucun texte ne réglemente leur présence au sein des collectivités territoriales et aucunes instructions précises ne semblent exister en ce domaine. Aussi, il souhaiterait connaître l'usage qui peut-être fait de ces symboles dans les établissements publics tels que les structures intercommunales qui ont toute leur place au sein de notre République même s'ils ne procèdent pas du suffrage universel direct.
 
Réponse du Ministère de l'intérieur et de l'aménagement du territoire
publiée dans le JO Sénat du 16/02/2006 - page 436
Le ministre de l'intérieur tient à préciser à l'honorable parlementaire qu'aucun texte de nature législative ou réglementaire ne prescrit l'utilisation des symboles républicains que sont le drapeau national, le buste de Marianne, le portrait du Président de la République ou la trilogie républicaine dans les bâtiments publics. Il convient de noter que la Constitution de la Ve République précise uniquement, dans son article 2, que l'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge et que la devise de la République est « Liberté, Egalité, Fraternité ». L'usage de ces symboles dans les établissements publics, tels que les structures intercommunales, ne repose donc que sur une coutume inspirée de la tradition républicaine.
LES SYMBOLES DE LA RÉPUBLIQUE

Publié dans FRANCE

Commenter cet article

Jacquesadi 28/06/2016 23:26

Aujourd'hui ce qui s'affiche surtout ce sont les drapeaux et logos de la globalisation, ceux de MacDo, Carrefour, BMW, Walmart, Ford, Budweiser et compagnie ..... les nouveaux symboles de nos sociétés ouvertes aux marchés. Être nationaliste n'est plus de mise, malheur à tout ce qui termine en XIT, les grecs et les anglais en ont fait l'expérience. Être nationaliste aujourd'hui c'est être populiste, donc fasciste, donc antisémite, donc marxiste, etc... Oups ! me voilà en train de paraphraser Michel Onfray. En tout cas merci Taram pour cette info car je pensais comme beaucoup sans doute que Oscar Temaru était dans l'illégalité en bannissant les symboles républicains de sa mairie. C'est assez étonnant que dans notre système où il faut une loi ou un règlement pour pisser ou couper un cheveux en quatre il n'y ait pas eu une loi pour réglementer l'usage de ces symboles. La seule chose interdite car interdite par le principe de laïcité sont les symboles religieux, mais en Polynésie la petite prière avant d'entamer les discussions au conseil municipal est de rigueur, histoire que le bon Dieu veille au bon déroulement des débats et que l'esprit saint plane au-dessus de la salle !!! Sans doute un restant de l'influence anglo-saxonne !!!

N.L. Taram 29/06/2016 00:43

Bonjour Jacques, moi aussi j'ai été surpris en lisant ce texte du sénat. Je pensais que la devise et le buste (j'aime bien) étaient obligatoires et aussi le drapeau les jours de fête nationale. Au moins pour reconnaître ce bâtiment qui a lui seul est un symbole de la démocratie.
Concernant les fameuses crèches (c'est cela qui m'a incité à chercher), je n'ai rien contre ; pourquoi pas des miniatures et reproductions de "Tintin et Milou" ou "Boule et Bill". Maintenant si certains font le signe de croix ou une prière en passant devant, cela ne me gène pas, je suis libre penseur. Toutefois la liberté des uns s'arrête quand elle empiète sur la liberté des autres. J'ai toujours en souvenir, la crèche de Noêl 1963 à Moruroa, faite pas les légionnaires et à laquelle j'ai participé activement.

JOYON 28/06/2016 22:40

J'ai bien compris , mon ami que c'est une info.
J'ai voulu répondre ce que je ressentais "perso " à ce sujet.
GG

JOYON 28/06/2016 14:35

Mon Drapeau flotte sur mon terrain et MARIANNE est présente dans mes iris de mai jusqu'en septembre.
II n'est point besoin d'un texte pour dire aimez votre pays, respectez ceux qui pour lui ,votre liberté ont combattu.

N.L. Taram 28/06/2016 20:29

Bonjour GG, bien sur ! mon article n'était pas un avis, mais juste une information. Cette précision m'a d'ailleurs assez surpris.