MES ANCÊTRES WISIGOTHS

Publié le par N.L. Taram

Occitanie
…….
Sous la domination romaine tardive (après 355 EC), la majeure partie de l'Occitanie était connue comme Aquitania (Aquitaine). Elle-même faisant partie des Sept Provinces représentant une grande Provincia (Provence). Tandis que les provinces septentrionales de ce qui est maintenant la France ont été appelés Gallia (Gaule). Gallia Aquitania ou Aquitanica est un nom utilisé depuis l'époque médiévale pour désigner l'Occitanie (c'est-à-dire le Limousin, l'Auvergne, le Languedoc et la Gascogne), incluant aussi la Provence au début du VIe siècle.
Auteur : Norrin strange — Travail personnel

Auteur : Norrin strange — Travail personnel

L'Occitanie a été souvent politiquement unie pendant le haut Moyen Âge, lors du royaume wisigoth …
…………….
Du IXe au XIIIe siècles, l'Occitanie a subi un enchevêtrement de différentes allégeances envers des souverains nominaux. Les ducs d'Aquitaine, les comtes de Foix, les comtes de Toulouse et les rois aragonais ont rivalisé dans leurs tentatives de contrôler les différents pays de l'Occitanie. Plusieurs tentatives d'unification politique ont eu lieu, surtout entre le XIe et le XIIIe siècles. L'Occitanie est restée unie par une culture commune qui se jouait des frontières politiques, en perpétuels mouvements. 
…….
Mais à partir du XIIIe au XVIIe siècles, les rois de France ont conquis progressivement l'Occitanie, parfois par la guerre et l'extermination de la population, parfois en usant d'intrigues politiques subtiles.
…………..
 
 
Wisigoths
…….
Les Wisigoths migrèrent à nouveau vers l'ouest dès 376 et vécurent au sein de l'Empire romain d’Occident, en Hispanie et en Aquitiane.
Après la chute de l'Empire romain d'Occident (476), les Wisigoths ont continué pendant près de 250 ans à jouer un rôle important en Europe occidentale. C'est peut-être le peuple « barbare* » le plus prestigieux d'Europe, tant par sa longue histoire et ses origines mythiques, que par les traces qu'il laissa longtemps dans les esprits.
 
Alors qu'ils occupaient l'ancienne province romaine de Dacie depuis la fin du IIIème siècle, les Wisigoths ont adopté peu à peu l'arianisme**, à partir de l'année 341, c'est-à-dire une forme du christianisme qui affirme que Jésus-Christ n'est pas Dieu, mais un être distinct créé directement par ce dernier. Cette croyance est en opposition avec l'ortodoxie chrétienne, majoritaire dans l'empire romain quand les Wisigoths s'y installèrent. Officiellement, les Wisigoths sont restés fidèles à cette foi, qualifiée d'« hérésie » par l'Église trinitaire,…
………..
Auteur : Balougador — Travail personnel

Auteur : Balougador — Travail personnel

Les Wisigoths et leur nouveau roi Athaulf, beau-frère d'Alaric, entrent en Gaule, ruinée par les invasions des années 407 à 409. En 416 les Wisigoths et leur roi Wallia continuent leur migration dans la péninsule ibérique où ils sont envoyés à la solde de Rome pour combattre d'autres Barbares*.
Lorsque la paix avec les Romains est conclue par le fœdus de 416, Honorius accorde aux Wisigoths des terres dans la province Aquitaine seconde (actuellement Bordelais, Charente et Poitou). La sédentarisation en Aquitaine a lieu après la mort de Wallia. Les Wisigoths pénétrèrent en Espagne dès 414, comme fédérés de l'Empire romain.
Le royaume des Wisigoths eut d’abord Toulouse comme capitale. Lorsque Clovis les battit à la bataille de Vouillé en 507, ils ne conservèrent que la Septimanie (correspondant au Languedoc) et une partie de la Provence …
……….
 
* À l’origine, le terme barbare, emprunté en français en 1308 au latin barbarus, lui-même issu du grec ancien βάρϐαρος /bárbaros (« étranger »), était utilisé par les anciens Grecs pour désigner les peuples n’appartenant pas à leur civilisation (définie par la langue et la religion helléniques), et dont ils ne parvenaient pas à comprendre la langue.
** L’arianisme est un courant de pensée théologique des débuts du christianisme, due à Arius, théologien alexandrin au début du IVème siècle, … Le premier concile de Nicée, convoqué par Constantin en 325, rejeta l'arianisme….
 
Mais il n’y a pas eu que les wisigoths :
 
 En 711 le royaume des wisigoths fut détruit par les sarrasins*** mais des formes d'organisation culturelles et juridiques datant de la fusion des cultures romaine et wisigothique vont perdurer discrètement.
 
*** Sarrasins ou Sarrazins est l'un des noms donnés durant l'époque médiévale en Europe aux peuples de confession musulmane.
 
Et la langue n’est-elle pas le principal lien d’une nation ?
 
Au sujet des langues régionales, un projet de loi constitutionnelle permettant la ratification de la Charte européenne des langues régionales et minoritaires a été déposé le 10 décembre 2013. C'est-à-dire que ces langues deviendraient officielles. Il semble que ce projet de loi a été abandonné. Uniquement pour l’Occitanie, il y a 6 dialectes dont certains avec des différences selon les endroits.
Auteur : JF Blanc

Auteur : JF Blanc

Alors, mes ancêtres étaient-ils… ?
 
- Gaulois, j’en doute.
- Phéniciens, ils avaient établis plusieurs comptoirs commerciaux sur la côte méditerranéenne.
- Grecs, même choses que les phéniciens.
- Romains, possible d’où les prénoms courants comme César, Jules, Honoré, …
- Wisigoths, possible aussi, les prénoms Raymond, Guillaume, Guilhem,… sont d’origine wisigothe.
- Sarrasins, pourquoi pas ? Quoique athée, je me sens plus proche de l’arianisme (ou cathare) que de l’islam.
- Francs, possible, mon médecin dermato m’a demandé, vu ma peau très claire, si je n’avais pas un ancêtre irlandais….
 
 
Enfin, tout cela est sans intérêt. Mes ancêtres ne m’intéressent pas, c’est le passé, je préfère mes successeurs !  
Peut-être mes ancêtres étaient "Francs", ces envahisseurs nordiques ???

Lire >>>

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article