SI DIEU EXISTE ?

Publié le par N.L. Taram

SI DIEU EXISTE ?
Questions d'un athée à tous les croyants

par Claude A.  -  17/04/2016

 
 
1. Si Dieu existe il ne peut y en avoir qu'un alors pourquoi les croyants s'entre-tuent-ils au nom de leurs dieux respectifs tout au long de l'histoire de l'Humanité: catholiques contre musulmans, catholiques contre juifs, juifs contre musulmans mais bien pire les chrétiens entre eux, les musulmans entre eux... et si Dieu existe comment peut-il tolérer une telle cacophonie ?
 
2. Les hominidés sont apparus sur terre voilà plusieurs milliers d'années. Pourquoi Dieu a-t-il attendu si longtemps avant d'apporter son message à l'humanité et ne pouvant qu'être unique, pourquoi n'a-t-il pas délivré le même message à toute l'humanité ?
 
3. Pourquoi ses messages comportent-ils des contradictions telles que par moments les écrits religieux nous disent : "Tu ne tueras point" et à d'autres où ils appellent à la punition suprême: la mort ?
 
4. Comment un Dieu qu'on nous dit infiniment bon a-t-il pu créer un système aussi pervers que la vie ? Les êtres vivants ne peuvent survivre qu'en tuant d’autres êtres vivants, la terre n'est qu'un vaste champ de bataille où les espèces vivantes s'entre-tuent pour survivre. Tout être vivant se trouve quelque part dans la "chaîne alimentaire».
 
5. Comment expliquer l'apparition de la conscience chez l'homme alors qu'il se situe dans l'évolution du monde animal. A quel moment cet animal a-t-il subitement hérité d'une âme et pourquoi ?
 
6. L'âme "naît-elle" au moment de la naissance mais alors elle n'est pas éternelle, ou est-elle préexistante et alors combien y a-t-il d'âmes : un nombre fini ou infini ?
 
7. Les croyants pensent qu'il y a forcément un Dieu qui a créé l'Univers mais ne peut-on pas penser que c'est l'Univers qui est premier ?
 
8. Si dans les trois religions monothéistes les croyants adressent des prières à Dieu c'est donc qu'ils pensent qu'il peut agir sur le monde qu'il a créé sinon à quoi serviraient-elles. Mais alors, de deux choses l'une, ou bien il laisse se dérouler des événements aussi terrifiants que par exemple les migrations en cours, la pédophilie en particulier chez les gens d'Eglise, l'enlèvement d'enfants, les attentats par des hommes qui disent agir en son nom et alors il n'est pas " infiniment bon" ou alors il n'a pas le pouvoir d'intervenir et donc il n'est plus "Dieu tout puissant" contrairement à ce qui est affirmé par les églises .
 
9. Dieu n'est-il pas tout simplement une création de l'homme qui, confronté à sa mort que quelque part il refuse, invente des systèmes pour survivre dans un ailleurs hypothétique ?

 
En dehors du problème métaphysique auquel tout être humain se trouve confronté, les réponses apportées par les différentes églises me semblent bien souvent simplistes, elles m'apparaissent comme des sociétés qui ont créés des systèmes dont on ne peut vérifier les affirmations, pour leur assurer un pouvoir sur des groupes humains.

Claude A.

Publié dans LIBRE PENSÉE

Commenter cet article

N.L. Taram 27/07/2016 10:58

Au sujet des actes de barbarie, c'est pas nouveau ; le XXème siècle a battu tout les records dans ce domaine. Je vous recommande deux articles sur ce blog et, bien sur, toutes les publications à ce sujet >>>

http://www.tehoanotenunaa.com/article-xxeme-siecle-siecle-de-l-horreur-60659066.html

http://www.tehoanotenunaa.com/2015/11/l-impossible-oubli.html

JacquesAdi 27/07/2016 07:59

Salut Taram, le sujet est d'actualité et il est bien évident que personne, laïc ou pas, ne peut défendre cet acte ignoble qui a vu un prêtre se faire égorger dans son église et pendant son office par un déséquilibré aveuglé de vengeance. Les crimes de déséquilibrés emplissent les colonnes des faits divers et ne prennent pas tous le même retentissement en fonction du contexte. Dans le cas présent il s'agit de terrorisme, le seul moyen de combat du faible face au fort. Cela ne justifie rien mais cela doit trouver une explication au delà de l'émotion forte que ce drame suscite. D'autant que ce n'est pas fini puisque la France se déclare en guerre et que dans une guerre tous les coups sont permis.Nous faisons la guerre dans des pays qui ne nous ont pas agressés et cela pour des tas de raisons qui nous échappent, mais à un moment donné il y a un prix à supporter, si le gouvernement français est prêt à l'accepter alors c'est de sa responsabilité. Si on veut gagner la lutte doit être sans merci et adieu les droits de l'homme et tout ce qui va avec ! Le problème c'est qu'il y a en France pas loin d'une dizaine de millions de musulmans et on ne sait combien vraiment d'islamistes radicalisés. L"ambiance va devenir très hot !!!

Pour le reste, la liberté de conscience est le droit d'un individu d'avoir le libre choix de son système de valeurs et des principes qui guident son existence et de pouvoir y adhérer publiquement et d'y conformer ses actes. Elle inclut la liberté de croyance, de religion ou de ne pas avoir de religion.

Comme vient de le déclarer le président Hollande, "Tuer un prêtre, c'est profaner la République, qui garantit la liberté de conscience.

Elle est explicitée dans l'article 18 de la "Déclaration Universelle des Droits de l'Homme" : "Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites."

Ce que je retiens principalement c'est que : "Il semble de plus en plus évident que la perpétuation de l’état d’urgence, la militarisation croissante de la société et les opérations extérieures ne règlent en rien le problème des actes de barbarie."

N.L. Taram 27/07/2016 10:35

Bonjour JacquesAdi,
lisant peu les informations de France, je ne m'étendrai pas trop sur ce sujet que je ne maîtrise pas. Comme j'ai répondu au "premier" Jacques, à priori je pense que la religion des uns et des autres n'est qu'un prétexte et qu'il y a certainement des intérêts inavouables. Enfin, si je vivais en métropole, je serais nettement plus inquiet et plus informé.

jacques 27/07/2016 06:54

Voilà deux écrits qui interpellent et auxquels je souscris.
J'ai connu ou je connais des catholiques,des musulmans, des athées des Témoins de ceci ou cela ... des patrons et des ouvriers, des syndiqués ou non, ... des journalistes qui informaient, ...des hommes politiques qui représentaient leurs électeurs, ... des enseignants compétents et des parents à leur écoute,des élèves de bonne volonté, ...
Et puis j'ai connu et je connais les autres que je ne citerais pas mais qui, malgré leur faible proportion sont la triste fange des quelques exemples cités.
Le problème et que ce sont eux qui ont la parole et qu'ils sont les témoins privilégiés des médias.
Je me lève pour apprendre une nouvelle catastrophe et me demande quel excité va encore affirmer que lui détient la vérité et que si on l'écoutait ...
Je m'arrête en me demandant quand on en reviendra à nos fondamentaux.

N.L. Taram 27/07/2016 08:12

Bonjour Jacques,
concernant le texte du site "Athéisme", objet de l'article, c'est un vieille question que l'humain doit se poser depuis la nuit des temps. Donc chacun pense ce qu'il veut.
Pour le communiqué de La Libre Pensée, j'ai noté deux paragraphes : ... des guerres civiles alimentées sous des prétextes religieux.... ce qui a été très souvent le cas des guerres depuis l'antiquité, des croisades (croisade des albigeois pour s'accaparer de l'Occitanie, entre autres), des colonisations par les européens (la Polynésie est un exemple parmi tout les autres).

..... une nouvelle guerre de religions qui cacherait mal d’autres intérêts inavouables.... cela ne m'étonnerais pas, je pense même que toutes les guerres ont eu ce motif caché.

Alors revenir à nos fondamentaux, je me demande...

N.L. Taram 26/07/2016 23:05

La Libre Pensée condamne l’assassinat d’un prêtre catholique.

C’est avec stupeur et effroi que la Libre Pensée a pris connaissance de l’assassinat d’un prêtre catholique et des blessures graves occasionnées à l’occasion d’une prise d’otages dans une église de saint-Etienne du Rouvray, près de Rouen. La Libre Pensée ne peut que condamner ces actes odieux et faire part de sa solidarité humaine avec les victimes.

La Fédération nationale de la Libre Pensée condamne de la manière la plus ferme tous les attentats, assassinats, actes de guerre et de barbarie qui se nourrissent mutuellement pour tenter d’arriver à des guerres civiles alimentées sous des prétextes religieux. De tous côtés, on se prépare à la guerre des civilisations de triste mémoire.

La Libre Pensée appelle les responsables politiques au plus grand calme afin de ne pas en rajouter dans cette situation dramatique. Il semble de plus en plus évident que la perpétuation de l’état d’urgence, la militarisation croissante de la société et les opérations extérieures ne règlent en rien le problème des actes de barbarie.

Seul le respect des principes républicains, laïques et démocratiques peut contribuer à trouver les solutions nécessaires pour que ce pays, comme tous les pays, ne sombre pas dans une nouvelle guerre de religions qui cacherait mal d’autres intérêts inavouables.

Paris, le 26 juillet 2016