UN VOTE HISTORIQUE

Publié le par N.L. Taram

Bonne nouvelle en forme de cadeau de Noël en ce 24 décembre !

 

Cette nuit, l’Assemblée générale des Nations-Unies a voté à une majorité de plus 70% des votants, la résolution qui prévoit de « faire avancer les négociations multilatérales sur le désarmement nucléaire », en préparant la négociation d’un Traité d’interdiction des armes nucléaires en 2017.

 

C’est un vote historique. En effet, il relance la perspective du désarmement nucléaire multilatéral, actuellement en pause depuis une vingtaine d’années, au moment même où le futur Président des Etats-Unis et le Président russe annoncent clairement leur volonté de relancer la course aux armements nucléaires.

 

Voici le détail du vote :

 

- 113 pays ont voté pour, dont l'Autriche, la Suède, le Mexique, le Brésil, l'Afrique du Sud, la Nouvelle Zélande.

- 35 pays ont voté contre, dont la France, les Etats-Unis, la Russie, la Grande Bretagne, tous les autres membres de l’OTAN (sauf les Pays-Bas), Israël, la Corée du Sud, le Japon, l’Australie.

- 13 pays se sont abstenus, dont la Chine, l'Inde, le Pakistan, la Finlande, les Pays-Bas, la Suisse.

 

Comme on le voit, parmi les pays disposant d’armes nucléaires, 5 d’entre eux (France, Etats-Unis, Russie, Grande Bretagne, Israël) ont voté contre et 3 d’entre eux (Chine, Inde, Pakistan) se sont abstenus.

 

Il est regrettable que la France n’ait pas rejoint ces derniers, pour manifester qu’elle ne s’opposait pas à la rédaction d’un traité d’interdiction des armes nucléaires. C’est ce qu’avaient demandé plus de 25 000 personnes (25 430 exactement) qui ont signé notre "appel au Président de la République" et c’est ce que souhaitaient 68% des personnes sondées à ce sujet (voir le sondage)

....................

Commenter cet article