POLYNÉSIE, avant, pendant et après

Publié le par N.L. Taram

« Tout va très bien, Madame la Marquise,
Tout va très bien, tout va très bien. »
(Extrait de la chanson de Bach et Laverne ou Paul Misraki)
 
La Polynésie française à l'heure atomique
 
05 juil. 1966 - 6068 vues - 03min 04s
Le point sur les préparatifs et les réceptions à quelques jours du premier essai nucléaire à Tahiti (Mururoa, Polynésie française).
« Pourtant il faut, il faut que l'on vous dise,
On déplore un tout petit rien : »
 
Les Essais nucléaires français 2 / 3 Moruroa et Fangataufa
 

Quelques commentaires :

- Et voilà le paradis transformé en enfer à cause de la bêtise humaine de l homme quel gâchis

- Pas la bêtise humaine, car ce serait trop généreux pour le gouvernement. C'est plus la bêtise du gouvernement de l'époque.
Durée 15 :47 - Merci Jojo
« Mais, à part ça, Madame la Marquise
Tout va très bien, tout va très bien. »
 
Enquête Exclusive & Tahiti la face cachée du paradis
 
Durée 01 :25 :05 à voir jusqu’au bout.

Un article sur la misère actuelle en Polynésie

Commenter cet article

André 18/05/2017 08:24

Merci pour ces quelques images, j’avais 20 ans, c’était beau, le discours officiel était que ce n’était pas dangereux, qu’il n’y avait pas de retombées ou si peut alors pourquoi s’inquiéter. J’ai souvenir d’une population fière, digne, respectable. Hélas, je crains que l’avenir ne retienne le tourisme, la corruption et la mauvaise répartition des richesses bien avant le nucléaire pour expliquer la dégradation de ce petit paradis. Bonne balade sur le sable noir de la magnifique pointe de Vénus.

N.L. Taram 18/05/2017 09:19

Bonjour André,
je n'ai rien à ajouter, tu as tout compris. Cette 3ème vidéo (La face cachée du paradis) m'a fait un choc... Pourtant, c'est ce que je vis tout les jours. Si ce n'est pas indiscret, tu as séjourné en Polynésie à quelle période ?

yves 15/05/2017 04:33

merci KAMARADE
porte toi bien , a bientôt devant une pizza

N.L. Taram 19/05/2017 10:22

70 à 72, la belle période, je me souviens du De Grasse. Début 70, je travaillais encore au service du matériel à Arue. Mais en mars 70, j'ai craqué et je suis parti à Nouméa avec ma compagne. Enfin retour à Tahiti fin juin 71 et ensuite j'ai travaillé à la librairie Ping Pong, au Journal de Tahiti, puis Les Nouvelles, etc... et maintenant retraité. Quelle belle époque... mais qui a laissé des traces et quelques victimes du nucléaire. Pour les souvenirs, je te recommande le forum "Les cobayes de la république" et pour les marins "Les anciens de la Royale".

André 19/05/2017 09:43

Dans les machines, je faisais partie modestement de la bande à Schweitzer et Jaouen sur le De Grasse entre 70 et 72. Avec ce bateau nous avons relâché dans des tas d’îles dont les 14 juillet à Bora, il n’y avait qu’un seul hôtel à l’époque. Nous vidions nos cales mazouteuses directement au quai d’honneur à Papeete, une autre époque.