A QUOI SERVENT NOS IMPÔTS ?

Publié le par N.L. Taram

LES PERSONNES À LA RUE EN AUGMENTATION

La Dépêche - mardi 18 juillet 2017

 

L’agglomération de Papeete compterait 750 personnes sans domicile fixe, dont 400 dormiraient tous les soirs dans la rue. Une population en augmentation, selon le gouvernement et plusieurs responsables d’associations. Ces derniers réfléchissent à la mise en place d’un nouveau centre d’hébergement et de réinsertion. Selon le responsable du Bon Samaritain, ces chiffres seraient toutefois à considérer avec précaution et la Polynésie disposerait déjà les moyens d’agir.

…………

Les grabataires de rue

Tahiti Today – mardi 18 juillet 2017

 

…………

Bref, feinte surprise, nous aurons bientôt près de 1000 personnes sans aucune ressource (selon la Dépêche les sans abris sont déjà au nombre de 750). En 2016 nous en avions 500  Edouard avait d'autres chats moins faméliques à s'occuper alors... . C'était plutôt le père Christophe et les associations de bénévoles comme le secours catholique ou la croix rouge ou encore Gaston Flosse et Pascale qui allaient le dimanche  leur préparer à manger  avec même Grégory de Chillaz, le DG d'Engie qui lui, faisait office de serveur pour gagner son paradis. Au fait, rendons à César et posons la question, qu'est devenu ce refuge où lits et douches étaient "le havre de Tipaerui "monté par Flosse? Edouard n'a pas du s'en occuper puisque ce n'est pas lui qui y avait pensé. C'est comme cela en politique ic.
………..

Toujours le même problème qui s’aggrave de jours en jours.

Que fait le gouvernement ?

Eh bien, il agit… Nos impôts sont bien utilisés :

 

 

Communiqué officiel du conseil des ministres

Tahiti News – mercredi 19 juillet 2017

 

……………

Attribution d’aides financières pour les entreprises

Dans le cadre de son plan de relance de l’économie, le Pays a instauré deux dispositifs d’aides. Le premier porte sur une aide à l’équipement des petites entreprises (AEPE) afin de les accompagner dans leur projet de création ou de développement d’activité.

Le second instaure une aide pour la revitalisation des commerces de proximité et des restaurants (ACPR) afin de les accompagner dans leur projet d’amélioration de l’attractivité de leurs points de vente ou de restauration en Polynésie française.

Afin d’accompagner les douze sociétés sollicitant l’une de ces deux aides, le conseil des ministres a autorisé l’attribution d’aides financières pour un montant s’élevant à 29 305 000 Fcfp.

Depuis le début de l’année,

169 205 590 Fcfp ont été attribués à 133 entreprises au titre de l’AEPE et

131 450 500 Fcfp ont été attribués à 82 entreprises au titre de l’ACPR

 

Soit un montant global de 296 614 090 Fcfp* attribués au profit de 215 entreprises.

……………

(* soit 2.485.700 euros) 

Peut-être que ces 215 entreprises vont baisser leurs tarifs ou augmenter les salaires de leur personnel. Merci patron !

Publié dans Economie PF, Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article