LE PETIT TRAIN DE PALAVAS

Publié le par N.L. Taram

LE PETIT TRAIN DE PALAVAS

Merci au groupe Montpellier, patrimoines, histoire et souvenirs sur Facebook. Grâce à mes nouveaux ami(e)s mes souvenirs perdus me reviennent en mémoire.

Mes commentaires sur ces publications du groupe sont ajoutés à chaque vidéo.

 

Petit train de Palavas à Lattes

Le petit train de Palavas, cher à Dubout, traverse la ville de Lattes...

Mes commentaires :

- Formidable ! je reviens 60 ans en arrière....

- Exact ! le dimanche soir au dernier train, pour monter la côte vers la gare de Montpellier, certains descendaient et marchaient à côté du train. Quant aux moustiques de Lattes, on fermait les fenêtres avant d'arriver et on les rouvrait après avoir quitté la gare. J'ai pris ce train des centaines de fois... Les souvenirs remontent, je me suis réveillé à 3 heures du matin, assailli par ces souvenirs...

Le petit train de Palavas

 

Vivre en France

30 sept. 1968 

 

Reportage sur le train à vapeur qui relie Montpellier à Palavas les Flots, qui va disparaitre. Un bilan accablant souligne un déficit de millions de francs sur l'exploitation de cette ligne. Télétrottoir d'une habitante, Madame Granier, très en colère. Nombreux Télétrottoirs d'habitants rassemblés, hostiles à ce projet de suppression. Ils expliquent tous les problèmes que cela pose à la population locale. Interview d'un employé SNCF, parlant des problèmes et des conséquences que ce projet va avoir sur le personnel, à qui est proposé un plan de reclassement avec réduction de salaire.

 

Émission : Vivre en France

Production : Producteur ou co-producteur

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique :

Réalisateur Jean Michel Pontramier

Journaliste Robert Beauvais

 

Mes commentaires :

 

- Bonjour Renée Claude, et merci pour ce magnifique texte et série de photos. Que de souvenirs : colonie de vacances (1950/52) entre Palavas et Carnon, location d'une maison chaque année en septembre (près du sanatorium, rive gauche). Mais aussi des coups de soleil dont j'ai encore les traces sur la peau...

 

- Merci pour cette précision, c'était dans cette colonie que j'allais. Habitant maintenant dans l'hémisphère sur j'ai confondu la rive droite et la rive gauche. Souvenirs aussi de la petite route Palavas/Carnon entre les dunes, le bac et le Kursaal (?) rive droite.

 

- Décidément j'ai un problème d'orientation. Pourtant à Carnon nous allions danser à un endroit se trouvant rive droite (même côté que le casino de Palavas). Il est tant que je revienne faire un tour en France...

 

Les chemins de fer de l'Hérault des 50

A 01 :00 de cette vidéo, vous verrez la gare Chaptal. Dans ma jeunesse, j’habitais à Montpellier, rue Chaptal à quelques centaines de mètres de cette gare.

Mes commentaires : 

 

- Merci pour toutes ces explications, j'en apprends tous les jours. Peut-être l'un de vous pourra-t-il nous parler de la gare Chaptal. Avec les copains, nous empruntions souvent l'ancienne voie ferrée pour nous rendre à Celleneuve, la Mosson, la Paillade,... voie ferrée qui est devenue maintenant une voie rapide.

 

-  Sauf déficience de ma mémoire, dans les années 50 la gare Chaptal et ses voies servaient de garage pour les trains de Palavas. D'ailleurs, la ligne entre les gares de Palavas et Chaptal fonctionnait et il y avait un pont "voie ferrée" entre la fin de l'avenue Clémenceau et le début de la route de Toulouse.

 

- Les bombardements, j'ai connu cela. Nous habitions Celleneuve et quand il y avait une alerte, mes parents m'amenaient dans les vignes environnantes. Je ne m'en souviens pas étant né en 1941, mais ma mère me l'a raconté.

Maintenant :

Le train a disparu en 1968, ainsi que la voie ferrée. La belle route de 11 km ombragée grâce aux platanes sur la majeure partie que nous empruntions à bicyclette et même parfois à pied, est remplacée par une double voie en plein soleil, trop rapide, souvent encombrée, avec des ronds-points. Le genre d’endroit que j’évite quand je viens en vacances en France.

Une locomotive d’époque, remise en état, se trouve statufiée en bordure du premier rond-point à la sortie de Montpellier.

Source Wikipedia

Source Wikipedia

Publié dans FRANCE, Souvenirs

Commenter cet article