LE TEMPS DES PROMESSES

Publié le par N.L. Taram

Dans quelques mois auront lieu les élections des représentants de l’Assemblée de Polynésie.

Voici venir le temps des promesses électorales
Chaque candidat publie sa profession de foi ;
Ces promesses enchantent ceux qui y croient ;

Mais où sont les projets réalistes et réalisables ?

----------o----------

Luc Faatau veut désenclaver Papeete en passant par les hauteurs

Tahiti-infos – le 12 septembre 2017

 

- Quelle serait la solution idéale pour fluidifier la circulation aux heures de pointe ? Pour le ministre de l'Équipement, Luc Faatau, le seul espoir serait d'ouvrir de nouvelles routes. Et justement, avec son équipe, il se penche sur ce dossier. L'idée serait de faire une voie sur les hauteurs pour rejoindre la ville de Papeete. 

………

Quelques promesses précédentes :

BOUCHON DE PAPEETE - Un vieux projet qui se concrétise enfin

Publié le 12 août 2009

 

Serpent de mer un moment, la gare maritime api va enfin naître sur le quai des ferries. ……

Ce projet va-t-il régler les problèmes de circulation  à Papeete ou, au contraire, les aggraver ?.......

Les avis sont partagés à ce sujet, voir les commentaires.

PROMESSES ÉLECTORALES

Publié les 21 et 22 février 2013

 

Les promesses relevées dans les projets des différentes listes :

- L'autonomie économique

Très bon sujet, mais nous sommes toujours très loin du résultat escompté.

LES PORTS DE TAHITI

Publié le 21 mai 2015

 

Faratea ne sera plus un port international mais un "hub de pêche"

Tahiti-infos – le 15 avril 2015

 

...... "Mais si l'étude économique montre que des développements complémentaires au niveau de l'aquaculture ou de la réparation navale (seraient utiles) par exemple, ils pourraient y trouver leur place." expliquait Albert Solia, ministre de l'Équipement ...

 

http://www.tahiti-infos.com/Faratea-ne-sera-plus-un-port-international-mais-un-hub-de-peche_a125603.html

Les cuves de Fare Ute repoussées en zone Est de Motu Uta dès 2020

Tahiti-infos – le 20 mai 2015

 

...... la proximité immédiate de Papeete, dans la zone industrielle et dans l’axe de la piste de Tahiti-Faa’a, pose un problème de sécurité. La vétusté des installations laisse en outre craindre de possibles nuisances sur l’environnement....

 

http://www.tahiti-infos.com/Les-cuves-de-Fare-Ute-repoussees-en-zone-Est-de-Motu-Uta-des-2020_a128193.html

Un commentaire :

".... Si notre zone économique était potentiellement intéressante les investisseurs se seraient manifestés volontairement ..."

CIRCULEZ Y’A RIEN Á VOIR

Publié le 2 septembre 2016

 

Les problèmes de circulation à Tahiti en général et dans la zone urbaine de Papeete en particulier.

 

En 2008, le Conseil économique, social et culturel (CESC) s’engage, à travers ses réflexions et ses travaux, pour mettre en lumière les véritables enjeux et  proposer des éléments de réponses au problème des encombrements routiers.

71 membres du CESC et intervenants divers participeront aux 37 réunions de travail du 26 août 2008 au 15 juillet 2009.

 

Lire dans l’article le rapport du CESC qui fait 41 pages…. Tombé aux oubliettes !!

UN TRAMWAY NOMMÉ DÉSIR

Publié le 9 septembre 2016 

 

Dans le « PROJET DE RAPPORT  » du CESC que j’ai publié dans l’article précédent, j’avais noté à la page 22 qu’il était question d’un projet de tramway, entre autres.

J’ai profité de cet article pour rappeler aux lecteurs que le premier projet d’un train ou tramway à Tahiti date de 1899 (Extrait du Mémorial Polynésien – volume 4).

Quelques vieux souvenirs demeurés sans suite :

Te ara nui : la route promise entre Taravao et Papeete

Tahiti-infos - le 11 octobre 2013

……….

Le projet routier imaginé au début des années 2000 prévoyait la construction de 44 km de route dont 11 km en 2x2 voies et 33 km en 2x1 voie, avec également 140 ouvrages d’art (dont un au moins serait exceptionnel), une vingtaine d’échangeurs et pas moins de 70 milliards de Fcfp d’investissement, sans compter l’achat du foncier.

…………

http://www.tahiti-infos.com/Te-ara-nui-la-route-promise-entre-Taravao-et-Papeete_a85505.html

----------o----------

Une route de colline et un viaduc à Taravao, isthme entre Tahiti Nui et la presqu’île, proposés par un ministre de l’équipement, il y a quelques années. Il est vrai que vue le nombre d’habitation cette route de contournement paraissait indispensable.  

LE TEMPS DES PROMESSES

ADDITIF

Cet article à peine publié, qu’un nouveau projet du gouvernement est publié sur Tahiti-infos :

Le Swac du Taaone est "sur les rails"

Tahiti-infos –  le 13 septembre 2017

Lors de cette présentation, le ministre a affirmé qu' "après plusieurs changements dans le montage du projet", il était désormais bien enclenché. La Polynésie française investit 25 millions d'euros (2,98 milliards de francs) pour mener à bien cette nouvelle façon de climatiser.

…………

 

Le premier commentaire :

PC - Surprenant le schéma de la présidence... Ils ont oublié les pompes pour pomper l'eau sur plusieurs kilomètres à 1000 mètres de fond... les pompes très puissantes pour leur rapidité à pomper et des tuyaux d'au moins un mètre de diamètre. Ils ont oublié aussi les sur-presseurs pour monter l'eau douce refroidie dans les immeubles, l'isolation des tuyaux de distribution, les systèmes de ventilation de froid dans les pièces... Enfin, l'électricité pour faire fonctionner les pompes, les sur-presseurs et les ventilateurs.

Coïncidence ?

Quelques mois avant les élections de 2013, Tahiti-infos publiait un article à peu près identique :

Le Swac de l’hôpital du Taaone sera financé par le Pays

Tahiti-infos – le 18 décembre 2012

Le Swac (sea water air conditioning cooling system) du Centre hospitalier du Taaone sera opérationnel fin 2014 et le premier appel d’offres sera lancé dès janvier 2013.

……….

 

Le premier commentaire :

PC - Je ne nie pas l'intérêt de ce projet... quoique le maître d'œuvre de l'installation de Bora Bora reste ambigu au sujet de la rentabilité si on tient compte de l'investissement. Pour l'hôpital Taaone, l'investissement serait de 3 milliards, amorti sur 10 ans cela fait quand même 300 millions par an plus les intérêts. Enfin, si cela est rentable pourquoi une entreprise privée ne prend pas en charge cet investissement ? Pourquoi le contribuable ? Je suis sceptique...
La présentation du projet n'est pas claire : ici, il parle de 90% d'économie sur l'énergie et sur un autre site de 75% ; sur 3 schémas sur 4, il manque les pompes électriques, car elles sont nécessaires pour pomper à 900 mètres de profondeur sur 3 km de tuyau et 172 litres/seconde ; il faut aussi des suppresseurs pour monter l'eau douce dans les bâtiments et des aérateurs dans les pièces pour ventiler ; quand au schéma présenté avec l'article, il concerne le lac du Bourget en Savoie, donc eau douce par besoin d'échangeur, certainement pas pour climatiser car la température maxi en juillet est de 20° et mini en décembre de 2°....

Publié dans Economie PF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article