Programmes électoraux, des chiffres

Publié le par N.L. Taram

 

Je n’ai pas encore trouvé le programme de la liste E REO MANAHUNE , à part une « profession de foi » illisible publiée par E Reo Manahune Australes sur Face Book. Mais patientons…
Tout d’abord, ne pas confondre « programme » et « profession de foi » :
- Une profession de foi est la déclaration ouverte et publique d'une croyance ou d'une foi… Cette expression perd quelque peu sa résonance religieuse pour désigner toute déclaration publique sur l'honneur d'un individu qui jure de respecter un certain nombre de principes juridiques et moraux. 
- Un programme électoral, ou programme politique, est un ensemble de mesures promises par des candidats à des élections, qu’ils s’engagent à mettre en place une fois élus… Les médias (internet, presse, télévision…) jouent un rôle important de présentation, et de décryptage de ces programmes.
(source Wikipedia)
 
Étant passionné par les chiffres (concernant les francs CFP) et par l’économie du Pays, voyons ceux proposés par les candidats.

TAHOERAA

Programme

- Solidarité : obtenir de l’état 12 mds/an.

- Tourisme : passer de 52,7 mds/an d’apport en devises à 100 mds avec 500.000 touristes/an.

- Fonds destiné à financer la culture, 100 millions.

Actions d’urgence

- Contrat d’apprentis salariés : 125.000 f/mois, cotisions sociales à la charge du Pays.

- Indemnité aux mères de famille ayant un enfant ou plus : 50.000 francs/mois.

- Gratuité de la cantine pour le primaire : montant ?

- Prêts auprès des banques pour l’achat du terrain, les intérêts seront pris en charge par le Pays : montant ?

- Transport en commun : 100 francs toute destination, d’un point à un autre.

- Communications intra-Polynésie : - Téléphone fixe à usage personnel : • Appels gratuits, - SMS gratuits. - INTERNET : • Abonnement 1 000 francs/mois (J).

- Régénération de la cocoteraie : • Programme décennal : 1 mds/an

- Le nucléaire : (le gouvernement français va bien rigoler)

  • remboursement à la CPS des sommes engagées par elle, estimées à 54 milliards de francs CFP, (le CEP/CEA et les entreprises sous-traitantes diront « OK », mais il faut nous rembourser toutes les cotisations que nous avons réglées à la CPS pendant 30 ans. Pas sur que nous soyons gagnants) 
  • sanctuarisation de la dette nucléaire à hauteur de l’engagement pris au nom de la France de 18 milliards de francs CFP (le gouvernement répondra « OK », mais en fait ce montant n’a été diminué que de 8 mds, somme qui a été compensée par des aides ponctuelles)
  • Le paiement d’un loyer annuel de 12 milliards de francs CFP pour l’occupation des atolls de Moruroa et Fangataufa. La délibération n° 64-27/AT du 6 février 1964 avait prévu le retour d’office des atolls au domaine du Territoire après cessation des activités du Centre d’Expérimentation du Pacifique (réponse du gouvernement : vous avez raison, nous n’avons pas respecté la délibération, reprenez immédiatement Moruroa et Fangataufa ; cela nous permettra d’économiser quelques milliards annuels pour la surveillance et l’entretien de ces sites)

Je suis assez déçu par ce programme. J’aurai aimé quelques explications sur le financement de ces propositions ainsi qu’une estimation des prochains budgets du Pays. Rien à voir avec le dossier que le Tahoeraa avait publié lors des précédentes élections territoriales (233 pages).

Programmes électoraux, des chiffres

TAPURA

- Construction, rénovation et maintenance des structures scolaires : 3,5 mds sur 5 ans.

- Navettes maritimes aux Iles-sous-le vent et aux Marquises Nord : 2x200 millions.

- Tourisme : construction de l’aéroport de dégagement de Rangiroa : 3,5 mds.

- Économie : soutien à l’EPIC Vanille, 250 millions (voilà qui est nouveau : pour qu’une entreprise soit rentable il faut la subventionner).

 

Un peu léger comme publication de chiffres dans leur programme ; mais bon, ils ont leur bilan de la période écoulée.

Programmes électoraux, des chiffres

TE ORA API

Super ! ça sera pas long…

Éducation : prix d’internet à 1.500 francs/mois.

 

C’est tout ?

Programmes électoraux, des chiffres

TAVINI

Tourisme : 600.000 touristes = 100 mds

Transport aérien : aéroport international aux Marquises, entre 35 et 80 mds de travaux.

Comme l’écrit un commentateur dans un article précédent : "600 000 touristes sur une petite île ...ca en fait de l'eau gaspillée, des transports, des stations d'épuration, des déchets à traiter, du réaménagement paysager à grand coup de bulldozer". De plus, ces touristes consomment aussi (carburant, alimentation, petites fournitures,…). En fait pour équilibrer notre balance commerciale, il en faudrait le double.

 

Sans commentaire, on a le droit de rêver…

Programmes électoraux, des chiffres

U.P.R.

Aucun chiffre publié, toutefois j’ai noté :

Autonomie financière en créant notre propre monnaie parallèlement au franc pacifique.

Cela me rappelle quelqu’un…

Programmes électoraux, des chiffres

à suivre...

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

André 13/04/2018 12:37

A la fin de l'ancien régime, sur fond de dette importante, il se disait : Sire lorsque vous créé une nouvelle taxe (pour combler la dette), Dieu créé un sot pour inventer une nouvelle dépense. Mais désormais ce n'est plus le cas!

N.L. Taram 13/04/2018 18:45

Bonjour André, merci pour cette citation que je ne connaissais pas. Hier, j'ai passé la journée sur ces chiffres... Je suis atterré, je crois que je vais aller à la pêche le jour du vote.