MANGER DU CHIEN

Publié le par N.L. Taram

Quelques échanges de commentaires au sujet de la consommation de chiens.

Réponse à xxx sur Google+

(Article concernant la consommation de chiens en Chine)

Bonjour ….

Comme tu me le demandes, j'interviens ; mais je te rappelle que nous avons déjà eu un débat (assez houleux) sur notre forum habituel. J'aime les chiens, les chats, tous les animaux. Je n'ai jamais fait de mal à une bête excepté quelques insectes nuisibles comme les cent-pieds (que vous appelez mille-pattes) et les moustiques. Que des gens élèvent des agneaux pour les transformer en côtelettes, cela m'indigne... mais j'adore les côtelettes d'agneau   .

Lors d'une réunion sur l'économie, il était question de la consommation. Voici un extrait du compte rendu, la déclaration d'une dame présente à cette réunion : « Quand j’étais enfant, je vivais dans une île des Tuamotu. Nous étions entièrement autonome et, à part un sac de farine et un sac de riz quand une rare goélette passait chez nous, nous avions pour nous nourrir, outre du poisson, des crustacés et autres produits de la mer, des légumes, de la volaille, des cochons et même des chiens pour varier notre nourriture. Les femmes accouchaient sur place et quand elles manquaient de lait, nous complétions avec du lait de coco. Les soins étaient effectués avec des remèdes traditionnels et même nous pouvions soigner de petites blessures ou fractures. Nous étions vraiment autonome.»

P… C… lui a demandé de quelle île elle était « de Tatakoto », a-t-elle répondu. Rappel Tatakoto se trouve dans les Tuamotu de l’est, par 17°20 sud et 138°23 ouest, elle n’a pas de passe et possède maintenant une piste d’avion. Elle est proche de Tureia (île natale d’un de ses parents). En 1983, il y avait 184 habitants (156 inscrits sur la liste électorale en 2008) ....

Enfin, P… C… lui a demandé si elle souhaitait retourner dans son île natale et elle a répondu « certainement non, je suis trop habituée à la vie à Tahiti et j’ai ici mes enfants et petits enfants…. Les jeunes là-bas s’ennuient et passent leur journée à regarder le lagon. Ils préfèrent venir à Tahiti, même dans des conditions difficiles, ils ont toujours des choses à voir, à entendre, à faire… ».

Atoll de Tatakoto - Source Wikipedia

 

Je te rappelle un autre article qui titrait "Les mangeurs de grenouille", avec un texte très dur pour les "civilisés" ; je parlais de la centaine de million de morts causée par les guerres du XXème siècle... et aussi de 193 bombes atomiques sur 2 atolls des Tuamotu. Donc cette consommation en Chine ne me plait pas, mais....

-----------o-----------

L’article « Les mangeurs de grenouille » du 19/11/2010 sur Te Hoa No Te Nunaa

 

 

Atoll de Fangataufa après... (Photo DR)

 

Publié dans LIBRE PENSÉE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article