Mururoa Fangataufa Hao Zone Restreinte

Publié le par N.L. Taram

Un texte de mon ami Jean-Paul Vimare , n'oublions pas :

Mensonge d'état.Préambule

 De de Gaulle à nos jours, des êtres humains se battent pour faire exploser la vérité sur ces essais, d'Algérie et du Pacifique En toute connaissance de causes vous nous avez envoyés la bas sur ces atolls perdus. Vous nous avez fait vivre dans des Zones Contaminées sans Dosimètrie. Dans votre Folie Nucléaire. Vous nous avez sacrifiés, Travailleurs Polynésiens, Personnel du CEA, Militaires Volontaires ou Pas !! Des milliers d'entre nous en sont déjà Morts dans l'indifférence générale !! D'où la création de ce blog.

" mes amis travaileurs Polynésiens "

 

Ce n'est pas une chance d'avoir vécu des tirs, comme certains me le disent. C'est un état de fait, j'étais jeune et le mot radioactivité je connaissais mais sans plus..J'ai vécu 4 tirs aériens et les 2 premiers souterrains. C'est seulement bien des années après, que je me suis aperçu des fautes que nous avons commises.

 

La France s'est servit de nous, des Polynésiens, toujours affectés aux basses besognes. "Genre liquidateurs comme à Moruroa pour dégager à mains nues les déchets."   qui sur cette photo ci-dessus mangent du poisson bourré de strontium 90 et des personnels civils et militaires, volontaires ou pas, pour effectuer ces essais..J'ai vécu des mois en pleine zone  contaminée.

" Que sont'ils devenus ?? "

 

On oublie bien trop souvent, ces hommes des sites.

J'ai pris ces photos sur le vif…
Ils étaient ici, pour gagner leur vie...
Faire vivre leurs familles...
Le mot radiation ne représentait rien pour eux...
Ils ne se posaient pas de questions...
Ils étaient parmi nous...
Que sont 'ils devenus...
Je ne sais pas...
Où que vous soyez, mes amis...
Nous ne vous oublierons pas...

" Ils étaient supers sympà, ces hommes"

 

En tant qu'infirmier à Fangataufa, la vie était belle, chouchouté, on faisait ce que l'on voulait, base nautique, du bon vin, une nourriture parfaite, pas de discipline..  D’où venait cette largesse, j'ai compris plus tard.. Simplement on avait les pieds dans la "merde"...

 

  A savoir que j'ai pu me rendre en mission radio-bio sur des zones  sensible. J'ai fait des photos que j'ai développé moi-même..En dehors de la zone vie, c'était un merdier épouvantable. Des barbelés et des déchets de Canopus partout. Des blocs de béton, de ferrailles tordues, de monceaux  d’agrégats, de fûts rouillés remplis de je ne sais quoi, un désert végétal dans certains endroits, des roches vitrifiées, et un tas de cochonneries de toutes sortes ...

 

Combien de travailleurs Polynésiens, de vétérans sont morts prématurément des suites des irradiations. 10  20 000 ???  En fait aucune statistique sérieuse n'a été faite, ce serait embarrassant...

 

On ne seras jamais comment vous remercier de vos Mensonges..

 

...Mensonges d'état...

à suivre...

Publié dans Armes nucléaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article