IA MANA TE NUNAA

Publié le

(code recherche : POLIMTN)

Papeete, le 08 août 2009

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Une fois de plus, la France décide pour nous.

Ia Mana Te Nunaa s’insurge contre la décision du Ministre d’Etat, M. Kouchner, qui rejette la demande du Fenua Maohi d’alléger les « formalités fastidieuses » pour se rendre dans notre pays. Pour Ia Mana Te Nunaa, ceci est un exemple parmi tant d’autres, qui nous prouve que notre avenir ne dépend pas de nous mais de la France. Si nous étions un PAYS SOUVERAIN, nous aurions nous-mêmes pris la décision et notre destin serait entre nos mains.

En effet, à l’heure où la fréquentation touristique dans notre Pays ne cesse de diminuer et où tous les voyants de notre économie sont au rouge, un allègement des formalités permettrait d’apporter un souffle nouveau à notre économie, d’autant plus que cette demande visait essentiellement la classe aisée chinoise qui a les moyens de relancer notre tourisme.

Et, pourtant, les représentants de la République française nous martèlent souvent que l’Etat est là pour accompagner « les projets porteurs d’emplois et de croissance. »  Cette demande ne permettrait-elle pas la mise en place de projets porteurs d’emplois et de croissance ?

Ia Mana Te Nunaa en appelle à la conscience de chacun : quel est le devenir de notre société ? Allons-nous laisser les décisions nous concernant se prendre à 18.000 km de nous sans que nous n’ayons notre mot à dire ?

Ia Mana Te Nunaa considère que nous avons les compétences qu’il faut pour diriger les affaires de notre Pays et que nous devons prendre nos responsabilités.

Ia Mana Te Nunaa encourage vivement l’initiative du Président Oscar Manutahi TEMARU de créer dans les plus brefs délais une communauté du PACIFIQUE libre dans ses échanges et capable de s’ériger en véritable puissance économique communautaire.

La secrétaire générale de IA MANA TE NUNAA,
NO TE TIÀMARAA MANAHUNE O TE NUNAA MAÒHI

RURUA Teremuura

 

 

 

 

« C’est un extrême malheur que d’être assujetti à un maître, dont on ne peut jamais être assuré qu’il soit bon, puisqu’il est toujours en sa puissance d’être mauvais quand il voudra » (Etienne de La Boétie)

 

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Penilla y Perella Christian 14/08/2009 09:53

Mettons les pendules à l'heure :     Les polynésiens existaient avant l'arrivée des europeens , ils existent toujours aujourd'hui à ce que je sache et continueront à exister même si les europeens partent .     Ce sont les anglais et les français qui ont dépecé le monde polynésien dans le Pacifique et qui ont créé des frontières . Quand je vais en Nouvelle Zélande et que  je suis reçu par des Maori , je suis frustré d'être obligé d'avoir un passe-port comme un étranger vis à vis  ce peuple frère .  Nous avons des frères de sang dans tout ce Pacique , d'avant l'arrivée des europeens et aprés leur arrivée . Nous n'avons pas fini d'essaimer .      Un argument que l'on m'a souvent jetté à la figure , avant l'arrivée des europeens les tribus faisaient souvent la guerre . Les europeens n'ont aucune leçon à donner : guerre 70 , 14 / 18 , 39 / 45 , Algérie , Indochine , Afganistan , Irak , et j'en passe des meilleures .......ils sont imbattables ! ! !    Les métissages ont toujours existés , avant l'arrivée des europeens au grés du déplacement de ces peuples , aussi bien vers l'est jusqu'aux côtes sud américaine et à l'ouest jusqu'à Madagascar en passant par le sud de l'Inde . L'apport europeen n'est qu'un métissage supplémentaire .    Où  est le problème ? Je suis issu de sept races , des plus blancs au plus noir et mes enfants ! ! ! ! ,...... non parlons pas ? Cela serait trop long .     J'ai des enfants qui sont fiers de toutes leurs racine et qui se sentent profondément polynésiens .     Une trés grande partie de la Polynésie est comme notre famille .     Maintenant vous vous plaignez de nos élus , ils ne sont pas tombés du ciel . Ils ont le même sang que nous tous . Nous avons les élus pour qui nous avons voté , c'est que nous les méritons .     Ne recommençons pas les mêmes erreurs que les dernières fois , les urnes ce n'est pas pour les chien , c'est la force de la démocracie , c'est notre ultime pouvoir , ayons de la mémoire .     La vie d'un élu n'est pas une promenade de santé mais ayez le courage de vous engager , il ne suffit pas de critiquer .     Il y a des gens biens dans ce pays et qui ont fait leur preuve .  Il ne suffit pas de voter pour un leader honnête il faut quand c'est possible rayer les noms des crapules ou ne plus voter pour ceux qui ne savent pas s'entourer .     Maintenant il y a un autre problème dont la responsabilité revient totalement à la France . Si la justice avait sévi des les premiers dérapages des nos élus , nous n'en serions pas à la situation actuelle . Ils ont plongé le doigt dans le pot de confiture , en suite la main et au final y ont plongé en entiers .       Entre temps beaucoup d'argent a été dilapidé .       

14/08/2009 10:05


Tout juste mon ami,
Mon beau-père est né à Rarotonga et ma femme à des cousins aux Cook et en Nouvelle-Zélande. Elle est déjà allée les voir plusieurs fois et n'a pas de problème de langue (contrairement à moi
 )


Etetera 11/08/2009 00:57

Sauf que tu n'es pas censé ignorer la boulimie de nos politiques. Comment ? Je ne suis plus VP mais 1er Ministre ? Mais alors, mon traitement devrait changer, non ? Ah pauvre PM ... Et pendant ce temps, le nuna'a doit savoir faire avec ce qu'il a car c'est cela un polynésien, selon OT, c'est savoir se suffire de peu !

11/08/2009 01:31


Tu sais très bien que la boulimie de nos politiques sera toujours un handicap auquel il faudrait trouver des barrières... et cela quelque soit le titre du politique boulimique...


Etetera 11/08/2009 00:20

Tu ne crois pas qu'ils nous coûtent tous bien trop chers comme cela ? Tu veux encore en rajouter une couche ? Eichh

11/08/2009 00:27



Il n'est pas question d'un nouveau poste, ni d'augmenter sa rémunération... c'est juste un changement de dénomination et revoir ses compétences...
En fait, depuis 2004, c'est la plupart du temps le vice-président qui dirige le gouvernement.
Sauf à l'époque de Flosse, évidemment, il était toute les institutions à lui tout seul !



Etetera 11/08/2009 00:19

Ah je te parlerais bien volontiers de Willy Deville, que j'ai eu l'occasion de voir à Villeneuve-Loubet il y a ... qq années en arrière ... sauf que je ne m'en souviens plus trop : Sinon, je sais qu'il est une Institution à lui tout seul mais il est également président du gouvernement ... et il est président et non Président, la majuscule étant réservée au Président de la Répoubliqueee ;-)

Tartarin 11/08/2009 00:07

Etetera,Une petite précision (cela doit venir de mon ancien métier ) : Oscar Temaru n'est pas "président du gouvernement"
Article 5 : Les institutions de la Polynésie française comprennent le Président, le gouvernement, l’assemblée et le conseil économique, social et machin qui sert à rien et nous coûte cher.Mais ne préférerais-tu pas débattre du précédent sujet "La Saint Amour" et du poème publié "Elsa" ?...

Taram 11/08/2009 00:11


En fait, le vice-président devrait porter le titre de "Premier Ministre", c'est l'une des modifications que je compte proposer le jour (?????) où nos élus décideront de revoir le statut et la loi
électorale.... j'espère avant 2013 !!!!


Etetera 10/08/2009 23:43

ok ok manAlors utopique. Ben parce que ce sont les petits qui trouvent cela bien MAIS sans en donner les avantages pour les 2 grands ! Or, qui a de l'influence à ce forum ? Les petits tous réunis ? Ou les 2 grands ?Ne faudrait-il pas changer de stratégie ? Utopique dans la façon actuelle de présenter la chose, çà c'est sûr !Utopique dans l'absolu ? Non et ce ne serait pas un mal. Mais à ce jour ... Je préfèrerais que le président du gouv de la PF s'intéresse un peu plus à son pays parce que parler de la communauté du Pacifique lorsqu'on laisse le va'a dériver, à la limite de couler !!?? Des claques pour réveiller tout ce petit monde OUi !!

Tartarin 10/08/2009 23:36

Etetera,OK, j'enlève "choquant" pour te faire plaisir... Reste "utopique"...

Etetera 10/08/2009 23:29

Ouh j'ai du mal avec ton ajout de comm ! Change-le please !!Qui te parle de "choquant" ? Je te demande juste : libre ? Libre par rapport à quoi ?Tu sais très bien que les deux plus grands font partie du Commonwealth ! Quel intérêt pour eux ? A l'intérieur du Commonwealth, toute marchandise circule librement et SNS taxes !! Ainsi, en France, tu trouves du gigot d'agneau NZ moins cher que celui du coin !!! Et pourquoi ? Ben, ils ont des tarifs incroyables entre eux et la GB et free tax en plus. C'est tout bénéf pour eux.Ensuite, je n'oublie pas l'influence grandissante, économiquement parlant, des asiatiques, sur les petits pays du Pacifique justement. Penses-tu vraiment qu'ils seront ... libres ? J'ai des doutes.Comparer le Pacifique à l'Europe, humm ... Pour tendre vers cela, il faudrait beaucoup de préalables, ne crois-tu pas ? Dans le Pacifique, tu as des grandes nations qui sont parties prenantes, dont 2 faisant partie de l'Europe, mais pas forcément de l'Euro - là je parle de la livre sterling.Il faut faire autrement et surtout leur démontrer qu'elles y ont un intérêt sinon, ils peuvent continuer à blablater ... c'est comme pisser dans un violon ....

Tartarin 10/08/2009 20:34

Ia ora na Etetera,Il y a en effet pas mal de "charlots" au gouvernement, en particulier les TTA et ex-TTA, ceux que j'ai appelé "les boulets"... Pour ce qui concerne une Communauté du pacifique, je ne vois pas ce qu'il y a de choquant ou d'utopique :
Oscar Temaru: Ce n'est pas la première fois que je fais cette proposition et ce sont les deux grands pays, Australie et Nouvelle Zélande, qui sont opposés à cette idée. Les petits pays, pour leur part, soutiennent tous cette idée. Je leur ai dit: 'en Europe, nous avons le passeport européen, nous avons la libre circulation aussi bien des hommes que des marchandises. Pourquoi ne pourrions-nous pas le faire ici dans le Pacifique'? Nos ancêtres naviguaient dans cet océan, il n'y avait pas de barrière, c'est comme ça que nous avons découvert l'Australie et la Nouvelle Zélande. Et aujourd'hui les hommes ont mis des barrières. Je pense que l'Europe est un exemple.Sur Tahiti Presse :
Le renforcement de la coopération régionale, au travers d'une zone de libre circulation des hommes, des marchandises, des idées et des cultures. Cette idée à été reprise lors des conclusions du Forum tout du moins au plan économique, avec l'élargissement du cadre des membres associés afin de permettre un accès direct aux grandes institutions financières telles que le FMI ou la Banque mondiale."

Etetera 10/08/2009 15:42

Suis désolée de te contredire, Teremuura, mais quand on voit les décisions prises par les politiques locaux, JD inclus, on se dit : purée surtout pas l'indépendance ! Pas avec ces charlots là !!!Quant à la communauté du Pacifique libre, euh, libre de qui ? Qui subventionne de plus en plus les petites îles indépendantes (enfin, subventionne ...) ? Si ce n'est pas de la main-mise sur ces îles à la place des anciens colons, qu'est-ce que c'est ? On peut se poser la question ...