UNE POMPE A FRIC : AIR TAHITI NUI

Publié le par Taram N.L.

Un petit rappel d'un article paru le 19 août 2009 sur ce blog :
 
C .T.C. Polynésie française
 
SEM - AIR TAHITI NUI - 18 Novembre 2008
Rapport d’observations définitives
Gestion de la société d’économie mixte Air Tahiti Nui pour les exercices
2001 à 2007
 
SYNTHESE DES OBSERVATIONS
 
……………portant à 26 milliards de F CFP (217,88 millions d’€) le montant total des aides publiques dont a bénéficié la compagnie depuis sa création.(NDLR : au 31/12/2007)

…………………………………..
Cette crise structurelle a en outre été aggravée par la forte hausse du prix du kérosène à partir de 2004, contre laquelle la société n’a pas su se protéger efficacement.
ATN est dans une situation financière et patrimoniale des plus précaires et ne survit que grâce au soutien public de la collectivité d’outre-mer qui s’est jusqu’à présent maintenu au mépris des règles juridiques encadrant l’interventionnisme économique. Cette attitude de la Polynésie française ne semble plus tenable d’autant que sur les résultats escomptés bien peu sont au rendez-vous : le tourisme n’a pas été dynamisé et ATN est très loin de l’équilibre.
………………………………………
Un plan de redressement sur 3 ans a été adopté en octobre 2006. Il visait un retour à l’équilibre pour 2009, rendu possible par une réduction du programme de vols. En 2007, le déficit d’exploitation, bien qu’en nette diminution, a été de 1,9 milliards de F CFP en raison de l’envolée du prix du kérosène observée à partir de septembre 2007. Le déficit probable pour 2008, d’abord annoncé à près de 5 milliards de F CFP, risque, en dépit de la décrue observée sur les cours du pétrole depuis septembre 2008, d’être encore de près de 4 milliards de F CFP.
Le retour à l’équilibre à l’horizon 2010, sur les bases de ce plan, paraît assez largement compromis.
................................... 
2.1.1. Des objectifs dépassant le cadre strict du transport aérien
………………………………
En adoptant dans ces circonstances très particulières le statut de société d’économie mixte, les
fondateurs d’ATN, au premier rang desquels se situe la collectivité de la Polynésie française, ont cru qu’en décrétant que la compagnie aérienne était un instrument au service du tourisme, les paramètres de viabilité de l’entreprise s’en trouveraient changés. En un mot, qu’ATN deviendrait ainsi une entreprise spéciale capable de servir des intérêts qui ne lui étaient pas propres, ce qu’aucune compagnie aérienne ne peut durablement faire sur un marché concurrentiel sans prendre le risque de perdre énormément d’argent.
 .....................................
2.1.2. – Les résultats escomptés sont loin d’être atteints
Cette conception de l’économie mixte, exacerbant les contradictions inhérentes au statut particulier des sociétés anonymes d’économie mixte, a conduit le projet porté par ATN à échouer tant en ce qui concerne l’essor touristique que pour ce qui se rapporte au développement équilibré de la compagnie aérienne.
 .....................................
2.2.1.1. - Les risques de l’entreprise ont délibérément été reportés sur la collectivité publique
...................................... 
2.2.1.2. – La survie de l’entreprise a été assurée principalement grâce aux fonds publics
 ......................................
2.2.2. - ATN a été sauvée au moyen de procédés souvent irréguliers
Depuis 10 ans, le développement d’ATN s’est effectué au moyen d’interprétations forcées de la loi ou même parfois clairement en dehors des règles encadrant l’interventionnisme économique d’une collectivité publique.
Les sollicitations permanentes auxquelles ont été soumis les dirigeants de la collectivité d’Outre-mer pour sauver Air Tahiti Nui en lui apportant des financements propres à assurer sa survie les ont d’ailleurs contraint à intervenir dans des conditions quelque peu paradoxales puisque, pour préserver l’orientation stratégique de développement rapide du tourisme, ils ont souvent été conduits à agir dans un sens qui s’est avéré contraire au développement équilibré de l’entreprise, au nom de ce qui était défini comme l’intérêt général.
 
Extrait des comptes de résultats – Exercice 2007 :
Produits d’exploitation :………….……….. 31.879.958.312
Charges d’exploitation :…………………... 33.849.234.767
Déficit d’exploitation :……….…….………  1.969.276.455
…………………………………

 

Publié dans Economie PF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Penilla y Perella Christian 24/08/2009 10:42

Avoue , tu ne veux pas faire honte à nos argentiers ! ! ! ! ..........mais ils seront les derniers à se retouver à poil . Ceux là qui sont déja à poil on va bien les cacher aux touristes là où tu sais .    Cela me rappelle une histoire que m'avait raconté J.L, C..... ........que tu connais bien . Il y a de nombreuses années il avait été chargé par l'Etat de < ramasser > autour de l'ile des ancien combatants tahitiens qui devaient assister au 14 juillet à Papeete . Ces braves gens attendaient depuis l'aube , qui debout , qui assis sur une chaise , le camion qui devaient les prendre . Mais ceux si étant si peu présentables que aucun n'a été ramassé et a attendu vainement toute la matinée . Le chauffeur a fait comme si il ne les avait pas vu . C'est comme nos pauvres dans les quartiers pauvres de notre pays , cela n'existe pas au paradis . Et les touristes viennent visiter le paradis,  tout le monde le sait .    Sais tu que c'est parmis eux , ces pauvres que l'on trouve les êtres les  plus généreux ( avec leur argent tout en en ayant peu ) par comme d'autre avec l'argent des autre quand il en reste . On peux penser que je suis dur mais que l'on me suive dans certains quartiers et là la réalité va vous sauter à la gueule .

Taram 24/08/2009 11:09


Christian,
Je te réserve pour dans quelques jours, un texte qui devrait te plaire... sur le don !
(don, dans le sens de "donner")


Penilla y Perella Christian 24/08/2009 10:02

       Petite remarque.    Chaque fois que je vois ton aspirateur de marque Air Tahiti Nui je ne vois qu'une aspiration de piéces de monnaies , ...........Est ce les dernières réserves financières du pays , .....il ne reste plus de billets de 10 000 et de 1 000 dans les caises du territoire ?       C'est une remarque en passant .  

24/08/2009 10:14


C'est à dire, quand j'ai fait ce montage, je n'ai trouvé dans mes stocks d'images que ces pièces (tiré de l'affiche de Picsou, affiche que j'avais modifiée en mettant la tête d'un
élu...  !)


Penilla y Perella Christian 21/08/2009 21:24

Je m'excuse mais je ne savais pas où caser notre trés cher Georges Brassens

21/08/2009 21:44


Bonjour Christian,
ne t'excuses-pas, ton "Brassens" est très bien placé... N'aurait-il pas, lui aussi, dénoncé la "pompe à fric" ?
D'ailleurs, il a chanté "Quand on est con... on est con !"
Le site de Pierre Selos : http://pierre-selos.fr/


Penilla y Perella Christian 21/08/2009 21:23

Hors sujet des vaches .    Georges Brassens : Pierre Selos a tout dit et l'a si bien dit .   Pour moi Georges était un troubadour moderne qui s'exprimait avec ces trippes ( au passage je fais remarquer qu'autre fois en Polynésie tout venait du ventre ( pas du coeur comme les occidentaux . Gagilou , est à ce que je saches , le premier polynésien qui s'exprimait avec le coeur dans ses chansons )    Georges c'est aussi les poêmes de François Villon , poète du 15° siécle . La société évolue mais pas le coeur ni les entrailles des hommes .  

Penilla y Perella Christian 21/08/2009 09:19

J'aime ton répertoire du type de  vaches à lait .

Penilla y Perella Christian 21/08/2009 09:17

     Un exemple de services vache à lait donc par concéquent transforme les  contribuables en  vache à lait . Pia Faatomo ancienne Ministre de la Santé ne va pas me contredire puisque cette affaire lui avait à l'époque causé de gros problèmes par le fait même de le signaler  .      Elle fait une tournée à Raiatea pour voir comment fonctionne ses services . Que touve t elle : un service si bien équipé en employés , en véhicules et bateau qu'il ne restait plus d'argent ou si peu pous assister la population , le signaler lui a valu les foudres du Prince . Elle avait mis le nez dans un système vache à lait .    

Tartarin 21/08/2009 00:33

Ia ora na Christian,"Ces SEM transforment le territoire en vache à lait ." Ton allusion aux vaches à lait me rappelle : LA THEORIE DES VACHES !Pas compliqué de comprendre l'économie mondiale grâce à la théorie des vaches.... !!!
SOCIALISME : Vous avez 2 vaches et vous en donnez une à votre voisin.
COMMUNISME : Vous avez 2 vaches, le gouvernement vous les prend et vous donne un peu de lait.
FASCISME : Vous avez 2 vaches, le gouvernement vous les prend et vous vend un peu de lait.
NAZISME : Vous avez 2 vaches. Le gouvernement vous les prend et vous tue.
BUREAUCRATIE : Vous avez 2 vaches. Le gouvernement vous les prend, en tue une, trait l'autre et jette le lait.
CAPITALISME : Vous avez 2 vaches. Vous en vendez une et achetez un taureau. Vous les laissez se reproduire et quand l'économie monte, vous vendez tout et retirez le bénéfice.
ENTREPRISE AMERICAINE : Vous avez 2 vaches. Vous en vendez une et forcez l'autre à produire autant de lait que 4 vaches. Plus tard, vous embauchez un consultant pour analyser pourquoi la vache est morte.
ENTREPRISE JAPONAISE : Vous avez 2 vaches. Vous les reconcevez pour qu'elles fassent 1/10 de la taille d'une vache normale et qu'elles produisent 20 fois plus de lait. Vous créez ensuite un dessin animé appelé VacheKemon et le commercialisez dans le monde entier.
ENTREPRISE ALLEMANDE : Vous avez 2 vaches. Vous les reconcevez pour qu'elles vivent 100 ans, mangent une fois par mois et se traient elles même.
ENTREPRISE ITALIENNE : Vous avez 2 vaches mais vous ne savez pas où elles sont, et allez déjeuner.
ENTREPRISE RUSSE : Vous avez 2 vaches, vous les comptez et en trouvez 5. Vous recomptez en en trouvez 42. Vous recomptez encore une fois et en trouvez 2. Vous arrêtez de compter et ouvrez une autre bouteille de vodka.
ENTREPRISE SUISSE : Vous avez 5000 vaches et aucune ne vous appartient. Vous facturez les propriétaires pour garder leurs vaches.
ENTREPRISE CHINOISE : Vous avez 2 vaches, vous avez 300 millions de gens pour les traire. Vous clamez qu'il y a le plein emploi, une grande productivité bovine et arrêtez le journaliste qui a donné les chiffres.
ENTREPRISE INDIENNE : Vous avez 2 vaches, vous les adorez.
ENTREPRISE ANGLAISE : Vous avez 2 vaches, elles sont toutes les 2 folles.
ENTREPRISE MAROCAINE: Vous avez 2 vaches, et vous ne savez pas quoi en faire et vous importez du lait... (???!!)
ENTREPRISE FRANCAISE : Vous avez 2 vaches. Vous faites grève car vous en voulez 3.
 Est-ce que quelqu'un se lance pour la définition de l'ENTREPRISE POLYNESIENNE ?
  Ma définition :
 L’économie des vaches à Tahiti
L’élevage des vaches doit être très rentable d’après un spécialiste en élevage de vache. Ce dernier, envoyé à nos frais par le gouvernement français, est un spécialiste reconnu puisque jusqu’à maintenant il s’occupait du gavage des thons.
Le gouvernement polynésien décide donc de créer une SEM « Pua’atoro mâ » et accorde une subvention de 1 milliard CFP pour acheter les deux premières vaches. Ensuite il nomme le frère du ministre du temps libre comme président du CA de la SEM et le petit neveu du jardinier de la présidence comme directeur général.
 Le personnel recruté pour cette SEM étant constitué de secrétaires de direction et de conseillers techniques, les deux premières vaches se dépérissent compte tenu qu’il n’y a personne pour les nourrir. Le gouvernement accorde donc une nouvelle subvention de 1 milliard CFP pour que la SEM puisse faire l’acquisition de deux nouvelles vaches….
Et ainsi de suite….
La SEM Pua’atoro mâ est très rentable car en réalité c’est les contribuables qui se font traire.
(NDLR : Toute ressemblance avec des évènements ou des personnes ayant existés n’est pas du tout fortuite)

Penilla y Perella Christian 20/08/2009 23:27

    Une autre précision pour ATN , à sa création cette compagnie était dirigée par un professionnel du milieu du milieu aéronotique , il avait fait ces preuves à AIR FRANCE .et aussi ailleurs au niveau Europeen . Un PRO . Gaston a imposé Nelson Lévy , son collecteur de fonds qui avait fait ses preuves en négatif chez Honda ( Dixit Trotté Lévy qui m'en avait apporté les preuves . ) J'ai trés bien connu Trotté et Nelson . Nelson n'a jamais su dire non , il n'était pas fait pour les affaires et la politique . Ce n'était pas un homme fait pour naviguer au milieu des requins . Mais dans la vie on doit assumer . Sa gestion a été un désastre en plus dans le contexe où il a géré il ne pouvait pas faire mieux . Si je prends cette position c'est que j'ai toujours pensé qu'il faut être juste avec les hommes .

Penilla y Perella Christian 20/08/2009 23:12

Ce qui est triste c'est que l'outil ( ATN ) est bon mais que la gestion est désastreuse au même titre que beaucoup de SEM . Ces SEM transforment le territoire en vache à lait . Il est connu que les cadeaux en billets d'avion dépassaient à une époque plus de 700 millons par an et que le champagne coulait à flot .