Ia Mana Te Nunaa

Publié le par IMTN

(code recherche : POLIMTN)

LIBEREZ LES RAROMATAI !

Pour un lien maritime décent et accessible à tous.

Aujourd’hui, l’affaire du King Tamatoa fait fureur et suscite énormément de questions et de remarques de part et d’autres.

Ia Mana Te Nunaa, pour sa part, ne souhaite pas entrer dans le débat de savoir lequel de ces deux projets seraient plus avantageux et plus rentable pour les Îles Sous-le-Vent, des organes experts dans ce domaine sont mieux placés que quiconque pour prendre la décision. Ce qui intéresse avant tout Ia Mana Te Nunaa, c’est la vie de nos populations des îles et le développement à venir de nos archipels, en l’occurrence des Îles Sous-le-Vent.

Pour Ia Mana Te Nunaa, ce projet répond à un réel besoin de nos populations des îles qui, depuis des années, n’ont jamais eu droit, ni à un transport maritime digne de ce nom, ni à un véritable développement économique de leur archipel.  Ia Mana Te Nunaa considère que ce projet serait une merveilleuse opportunité pour nos populations et nos générations futures.

En définitive, Ia Mana Te Nunaa estime que le Pays doit soutenir tout projet visant à améliorer la vie de nos populations, au-delà même des intérêts politiques et économiques des uns et des autres et doit éviter toute situation de monopole en offrant à nos populations le meilleur service que ces dernières sont en droit d’attendre.

L'intérêt des populations devant être la priorité !

La secrétaire générale de IA MANA TE NUNAA,
NO TE TIÀMARAA MANAHUNE O TE NUNAA MAÒHI

RURUA Teremuura

 

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

christian Penilla y Perella 28/09/2009 04:15


     Il est évident que la solution de Ravel est la meilleure  tant pour le service rendu aux gens des îles que de l'évolution positive de la desserte de ces  iles :
le confort , les  prix et le nombre de places disponibles . . Cela me rappelle l'arrivée du ferry de Quito Braun Ortéga en Polynésie . L'excitation de ceux qui déservaient les îles par leurs
bateaux étaient la même . On allait toucher à leur gateau ces pôvres qui perdaient parait il beaucoup d'argent mais devant la concurence s'accrochaient à leur
beefteack et trouvaient toujours miraculeusement de l'argent pour se maintenir en place , pour pouvoir soit disant encore perdre de l'argent .
      Ils sont maso ces mecs ! ! !
     Le seul point noir est la réputation sulfureuse de Ravel .( Ce n'est pas un secret )


Tartarin 25/09/2009 21:46


Ia ora na Taram,
Je trouve que ce "plat" manque d'épices. Il faut savoir s'engager plus loin parfois....
Je pense qu'il faut DENONCER vigoureusement les élus qui MENTENT EFFRONTEMENT AUX ELECTEURS pour défendre des intérêts particuliers et conserver des monopoles... Comme GTS et ses TTA !!