Un ange est passé

Publié le par N.L. Taram

Le 30 septembre 1955
Décès de James Dean


Jeune acteur américain qui a tourné 3 films à succès:
James Dean interpréta son premier rôle important dans "A l'est d'Eden". Il tourna ensuite "La fureur de vivre" et "Géant" et se tua dans un accident de voiture peu après le tournage de ce dernier film.

Pendant le film, "La fureur de vivre" James Dean se prit de passion pour les courses automobiles et acheta sa première Porsche avec laquelle il commença à gagner quelques courses. Mais lors de l'impact, contrairement à ce que tout le monde disait, James ne roulait pas excessivement vite, à peine à 88 km/h, c'est l'autre conducteur qui roulait trop vite.

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

christian Penilla y Perella 06/10/2009 06:56


     Que dire de Jacques Brel ? Tout a été dit par ceux qui l'ont aimé et qui l'aiment encore . C'était un poète qui s'exprimait avec son coeur , ses entrailles .. 
      Il fait partie de ces gens avec qui on se sent bien en quelques minutes dés le premièr contact   . Nous nous sommes rencontré une dizaine
 de fois pour des raisons professionnelles .  C'était un homme trés attachant . Il est la France que l'on aime .   


alain corre 05/10/2009 10:57


Les Marquises
IIs parlent de la mort comme tu parles d’un fruit
Ils regardent la mer comme tu regardes un puits
Les femmes sont lascives au soleil redouté
Et s’il n’y a pas d’hiver, cela n’est pas l’été
La pluie est traversière, elle bat de grain en grain
Quelques vieux chevaux blancs qui fredonnent Gauguin
Et par manque de brise, le temps s’immobilise
Aux Marquises
Du soir, montent des feux et des points de silence
Qui vont s’élargissant, et la lune s’avance
Et la mer se déchire, infiniment brisée
Par des rochers qui prirent des prénoms affolés
Et puis, plus loin, des chiens, des chants de repentance
Et quelques pas de deux et quelques pas de danse
Et la nuit est soumise et l’alizé se brise
Aux Marquises
Le rire est dans le coeur, le mot dans le regard
Le coeur est voyageur, l’avenir est au hasard
Et passent des cocotiers qui écrivent des chants d’amour
Que les soeurs d’alentour ignorent d’ignorer
Les pirogues s’en vont, les pirogues s’en viennent
Et mes souvenirs deviennent ce que les vieux en font
Veux-tu que je te dise : gémir n’est pas de mise
Aux Marquises
Paroles et Musique: Jacques Brel 1977
© Barclay


Taram 05/10/2009 11:22


Merci Alain pour le poème, ça colle avec "un ange est passé".
Brel, Brassens, Ferré font partie de mon répertoire....


christian Penilla y Perella 02/10/2009 22:28


    Un ange est passé résume tout commentaire. Et quel ange ! ! !  


SAINT ETIENNE Claude 01/10/2009 07:34


Si ce n'est lui, c'est donc un autre. Dommage j'avais fait une fixette la dessus. Comme quoi la mémoire .....

CS



Taram 01/10/2009 08:41


Cela pourrait-être "1953 : L’Homme de bonne volonté (Trouble Along the Way) de Michael Curtiz" mais il n'avait qu'un petit rôle...


alain corre 30/09/2009 19:17


jeames dean est decedé avant la fin du film "giant" un clone "sosie" à terminé le film, la ceinture n'existait pas il n'aurait pas été ejecté de la voiture peut etre n'aurait il pas été tué.


Taram 30/09/2009 19:55


Bonjour Alain,
Il semblerait que l'accident eu lieu après la fin du tournage du film. Les techniciens du film durent utiliser une autre voix pour la postsynchronisation. Mais j'avoue que
je n'y étais pas...


SAINT ETIENNE Claude 30/09/2009 13:05


Il me semble qu'il jouait le role de KID, l'as du pistolet, qui pour assuré sa suprématie devait abattre dans un duel régulier l'obstacle...Le tenant du titre, n'était autre qu'un chérif (Jonh
WAYNE). Pour corser le tout il du d'abord aider le dit chérif à nettoyer la bande de mécréants qui venait de s'installer en ville.....


Taram 30/09/2009 19:11


J'ai pas connaissance de ce film. James Dean apparait d'abord à la TV et dans quelques films. En 1952, il joue à Broadway  "See the jaguar", puis en 1954 dans "Immortalist" d'André Gide. En
1955 Kazan l'engage pour "A l'est d'Eden".