ANTINATIONALISME

Publié le par N.L. Taram

tardi 1194784753

« Voyage au bout de la nuit » Louis-Ferdinand Céline

.........

Alors, ils mettent leur chapeaux haut de forme et puis ils nous en mettent un bon coup de la gueule comme ça : « Bandes de charognes, c’est la guerre ! qu’ils font. On va les aborder, les saligauds qui sont sur la patrie n°2, et on va leur faire sauter la caisse ! Allez ! Allez !  Y a de tout ce qu’il faut à bord ! Tous en chœur ! Gueulez voir d’abord un bon coup et que ça tremble : « Vive la patrie n°1 ! »

..........

Extrait de « A voix autre »

http://www.avoixautre.be/spip.php?article2200

Pour nombre d’internationalistes ou anationalistes, le concept de « nation » – créé à coups de mythes – permet d’unir les dominés aux dominants dans un projet commun, en gommant leurs divergences d’intérêts. Cette lecture vous paraît-elle datée ?

Yves : Non, pas du tout. Elle me semble parfaitement actuelle. La question est plutôt pourquoi les dominés trouvent-ils utile de s’allier aux dominants ? Vaste problème…

Marie-Cécile : Pour répondre à ta question, Yves, je crois que c’est plus facile ; la soumission est confortable psychologiquement. La liberté et la responsabilité effraient. Un dieu qui juge et qui punit, c’est tellement rassurant.

 

Le nationalisme :Nationalisme

Le nationalisme c'est le sentiment de vif attachement à la nation, c’est-à-dire d'une grande exaltation de l'idée nationale ; c'est également une doctrine politique qui affirme la primauté de l'intérêt national, sur les intérêts particuliers de ses composantes d'une part et sur les intérêts des autres nations d'autre part. Le nationalisme peut être une idéologie imprimée sur un peuple par ses gouvernants et destinée à conforter leur pouvoir, il est alors utilisé comme un moyen de manipulation afin d'unir le peuple autour de ses dirigeants, indépendamment des réels objectifs de ces individus (guerres, totalitarisme).

 

L'ANATIONALISME

 .................

Ce qui, en fait, transforme le monde, c'est la science, la technique, - filles de la Raison, qui produit de l'artificiel. Elle invente, construit, transforme les conditions de travail des hommes, et même le milieu dans lequel ils vivent, par l'application de nouvelles forces de production.

Ces transformations réagissent sur l'esprit des hommes. La science ne peut être nationale comme l'art. La raison est la même sous toutes les latitudes. Deux et deux font quatre à Londres comme à Pékin. Pour fabriquer une machine il faut faire 1es mêmes calculs, que ce soit à Moscou ou à New-York. Nous touchons ainsi du doigt la base sur laquelle peut s'établir la culture mondiale.

…………..

(Manifeste des Anationalistes)

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SAINT ETIENNE Claude 16/07/2012 11:15


Bonjour Taram, j'ai déjà pensé à cette armée internationale utopique qui combatterai les exactions des droits de l'homme faites par les terroristes ou autres dictateurs de tous poils n'hésitant
pas à asservir des peuples pour leurs propres intérêts personnels. Mais dans ce cas il faudrait un monde égalitaire et non dominé par les intérêts de l'argent, une instance qui serait le reflet
de toutes ces idées. Ce qui n'est pas le cas non seulement aujourd'hui mais pas pour demain non plus. 

N.L. Taram 16/07/2012 11:57



Bonjour Claude,


Il semblerait pourtant que cela soit le rôle des "casques bleus" de l'ONU, mais ce que l'on constate n'est pas probant. Serait-ce une utopie ??



Pierre Carabasse 14/07/2012 07:33


Une image que vient de m'envoyer un ami. Elle tombe à point pour mon article



Pierre Carabasse 13/07/2012 22:24


Bonjour Claude,


Peut-être que mon titre est mal choisi, j’en conviens, mais qu’on ne se méprenne pas sur mes intentions. Sur mon passeport, c’est
marqué « Nationalité : française » ; Je remercie cette nation de m’avoir accordé cette nationalité, de me protéger et de me donner des droits et des devoirs. Mais un jour, il
pourrait être marqué  « Nationalité : polynésienne (ou maohi), néo-zélandaise, chinoise,… », nations que je respecterai si elles
m’accordent les mêmes droits.


Quand j’achète une bouteille de vin, je ne m’intéresse pas à l’étiquette, mais au contenu…

SAINT ETIENNE Claude 13/07/2012 19:30


Bonjour Taram... De l'anatole France dans le texte(l'île des pingoins)?


A force de tirer sur les petits commerces (soi-disant cher) on a plus que les gros groupes bien plus cher mais seuls.


A force de rejeter le nationalisme et le patriotisme on se trouve envahi de gens demandant "leurs droits".


Je crois que pour vivre en bonne intelligence il faut un peu de tout dans len car une place vide est vite prise, mais par qui?