AREVA ou Arevareva ?

Publié le par N.L. Taram

Coucou de NZAREVA : Areva est un groupe industriel français spécialisé dans les métiers de l'énergie électrique d'origine nucléaire. Cette entreprise est présente au niveau international avec un réseau commercial dans 43 pays.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Areva

 

 

 

Arevareva : Coucou migrateur (Eudynamis taitensis). Les coucous sont connus pour ne pas construire de nid, même si ce n'est pas toujours le cas. Certaines espèces déposent leurs œufs dans celui des autres oiseaux, les laissant à s'occuper de leur progéniture à leur place.

 

----------o----------

 

Opahi Buillard nous parle de la société AREVA :areva-logo-modifi-

 

 

4.000 millions d’Euros, 477 milliards FCFP : C’est le chiffre d’affaires réalisé par Areva sur les 6 premiers mois de l’année 2011.  Areva c’est la société crée par le CEA, après le démantèlement du centre d’expérimentation du Pacifique : Moruroa et Fangataufa. En 2001 Le Commissariat à l’Energie Atomique tourne définitivement la page de  l’histoire nucléaire en Polynésie Française. Fort de 36 années d’expériences atomiques, une nouvelle aventure industrielle et financière cette fois-ci lui ouvre de belles perspectives d’avenir. Areva c’est une sorte de SEM multinationale 73 % du capital est détenu par un EPIC le CEA, 10,2 % par l’Etat et 3,3% par Caisse des dépôts et consignation, une institution financière publique. Areva, est donc un groupe industriel autonome spécialisé dans l’énergie (principalement nucléaire) que contrôle l’Etat. Dans la guerre économique que se livrent les grandes puissances de ce monde, Areva est l’atout Français en matière énergétique.

L’Etat le sait et dans sa grande mansuétude dès 1997 il nous  parlait de reconnaissance de dette inaliénable. Les fameux 18 milliards de Chirac… aujourd’hui soumis à condition. Vous en connaissez vous des situations où le débiteur fixe seul les règles de paiement de sa dette ? Vous pouvez toujours essayer avec votre banquier et faites moi signe si ça marche. Il est vrai qu’en contrepartie l’Etat nous sert aujourd’hui au menu la loi d’indemnisation des victimes du nucléaire. Quelle avancée madame la ministre pour avoir réussi à voter cette loi… plus de 40 ans après les dégâts. Mais bon on sait tous  désormais que 129 dossiers instruits par la commission d’indemnisation 126 ont été rejetés.  Et là une fois encore les faits parlent d’eux-mêmes et vous donnent raison : les essais nucléaires seraient donc inoffensifs. « Trop fort » pour paraphraser les « jeuns ». Puis-je me permettre une suggestion ? Faites trainer les procédures d’indemnisation encore 10 à 15 ans pour que toutes les victimes soient disparues. Tout pourra enfin rentrer dans l’ordre.

 

De Gaulle de GrassePour ma part  j’ai  beau tourner la question dans tous les sens. Sans la Polynésie française tout cela n’existerait pas. Mais ce serait peut-être oublier un peu vite que, dès 1966 le Général De Gaules aurait mis sa menace à exécution en plaçant Tahiti et ses îles sous tutelle militaire. Alors de grâce un peu de respect envers un peuple qui n’a pas choisi d’accueillir vos expérimentations. Car s’il fallait faire les comptes, vos 178 milliards annuels  - dont plus du 1/3 contribue directement  à la prospérité des sociétés françaises -  ne pèsent pas lourd à votre petit jeu du qui perd gagne.

 

Opahi BUILLARD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

OSSAU Bernard NOGUES 10/09/2011 09:08



Taram, je trouves ce parrallele succulent,  des arevareva il y en beaucoup, avec  ta permission je replacerai ton billet.



N.L. Taram 10/09/2011 09:24



Bonjour Bernard,


content que tu aies apprécié ce parallèle. Le billet n'est pas de moi, mais je sais que l'auteur, Opahi Buillard, sera très satisfait qu'il soit diffusé... (surtout par des "Cobayes de la
république").



Taram 08/09/2011 07:41



Bonjour à tous,


Ce jour, Over-blog a eu quelques problèmes avec internet explorer, j'ai dû supprimer cet article et, après un passage à l'anti-virus, je l'ai réinstallé. Par contre les commentaires ont
disparu....


Si vous les avez gardé en archive, je peux les republier.