ATHÉISME - MICHEL ONFRAY

Publié le par N.L. Taram

Bourdin direct: Michel Onfray - 24/05

 

Toute l'actualité sur http://www.bfmtv.com/ Jean-Jacques Bourdin reçoit Michel Onfray, philosophe français. En tant qu'intellectuel athée, il regrette la surreprésentation des religions dans les sociétés. "Arrêtons les religions. Notre Europe est décadente, mais je ne tiens pas un discours décadentiste.", a-t-il déclaré. Selon lui l'intervention française au Mali était une mauvaise initiative.

 

 

 

http://youtu.be/8rR_zkHgYKo

 

 

Michel-Onfray.jpgMichel Onfray

Traité d'athéologie

 

Les trois monothéismes, animés par une même pulsion de mort généalogique, partagent une série de mépris identiques : haine de la raison et de l'intelligence ; haine de la liberté ; haine de tous les livres au nom d'un seul ; haine de la vie ; haine de la sexualité, des femmes et du plaisir ; haine du féminin ; haine des corps, des désirs, des pulsions. En lieu et place de tout cela, judaïsme, christianisme et islam défendent : la foi et la croyance, l'obéissance et la soumission, le goût de la mort et la passion de l'au-delà, l'ange asexué et la chasteté, la virginité et la fidélité monogamique, l'épouse et la mère, l'âme et l'esprit. Autant dire la vie crucifiée et le néant célébré... "

M. O.

En philosophie, il y eut jadis une époque " Mort de Dieu ". La nôtre, ajoute Michel Onfray, serait plutôt celle de son retour. D'où l'urgence, selon lui, d'un athéisme argumenté, construit, solide et militant.

 

 

Autres articles sur l'athéisme >>>

 

Laïcité (1)

 

LES ATTEINTES A LA LAÏCITÉ

 

Spiritualité et religion

 

Sylvain Maréchal

 

Publié dans LIBRE PENSÉE

Commenter cet article

SAINT ETIENNE Claude 25/11/2013 00:13


Je te rejoins, effectivement il s'agit plus exactement d'intégristes.

N.L. Taram 25/11/2013 02:12



Tu as trouvé le bon mot "intégristes", malheureusement, ils sévissent partout et dans tous les secteurs, même en politique. Le dernier drame en Polynésie n'est pas vieux, il date de 1987 ; six
personnes ont péri sur le bûcher... et c'était le fait de croyants catholiques (j'en croise encore certains tous les jours).



SAINT ETIENNE Claude 24/11/2013 13:25


bonjour Taram, je pense, mais je puis me tromper, que l'athéisme est déjà en soi une religion des l'instant ou il se veut comme valeur. Il adopte le même lengage que celui des religions, il
s'attaque avec les même méthodes à tout ce qui est contraire à la liberté et l'intégrité de chacun et par la, veut imposer sa conception du monde à lui.


Dire sa pensée est une chose, en faire un traité une autre.

N.L. Taram 24/11/2013 18:20



Bonjour Claude,


je ne le pense pas car pour moi, la base, c'est la liberté de pensée. J'admets que d'autres puissent penser différemment que moi (heureusement !), j'accepte toutes les religions, les partis
politiques, ... Par contre, la liberté de chacun s'arrête là où elle empiète sur la liberté d'autrui et, sur ce point, il faut être intransigeant.


Mais il est vrai que certains athées se conduisent comme une "secte", ils se trompent... mais cela fait partie aussi de la liberté de pensée.