BENNY HILL

Publié le par N.L. Taram

BennyHill-2Cet après-midi j’ai pleuré…  pleuré de rire, au point d’avoir mal aux mâchoires. Je regardais des vidéos de Benny Hill.

 

Benny Hill, né le 21 janvier 1924 à Southampton et décédé le 20 avril 1992 à Teddington, est un comique, acteur, chanteur, mais essentiellement connu pour son programme de télévision, the Benny Hill Show.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Benny_Hill

 

 

Yakety sax (thème du Benny Hill Show)

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 


 

 

 

 


 

 

 Citations

 

"J'attends une vraie bonne occasion d'offrir des fleurs à ma femme. Son enterrement, par exemple..."

"Ce n’est pas parce que personne ne se plaint que tous les parachutes sont sans défauts."

"Le pantalon qu’elle portait était si moulant que je pouvais à peine respirer."

"Les filles sont comme les pianos. Quand elles ne sont pas droites, elles sont à queue."

"Voilà ce qu’est le show business : un sincère manque de sincérité."

 

Publié dans Humour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Guy 04/09/2011 05:46



Normal, quand les pôvrettes voyaient tes longues jambes d'échassier, elle pensaient qu'elles n'avaient aucune chance de te rattraper. d'ailleurs, c'est bien fait pour toi! Mes jambes, ah!
mes jambes, sources de mes pires désespoirs d'ado, de mes cauchemards d'adulte et d'un complexe qui, comme mon ombre, emboîtera le pas de mon pied dans la tombe. Eussent-elles été de 6, allons!,
de 8 cm plus longues que mon angoisse se fût évanouie de passer devant une vitrine ou une porte vitrée qui implacablement et sans pitié aucune reflètent la silhouette un peu courte et
trappue qui me tourmente encore. Le roi Lear aurait donné son royaume pour un cheval, eh bien, si j'avais pu prévoir le peu d'usage que j'en fais aujourd'hui, j'aurais donné mon vit pour ces huit
centimètres. GD



N.L. Taram 04/09/2011 07:10



Salut Guy,


Tsss, tsss, tu m'étonnes ! tu crois que moi avec ma silhouette à la Don Quichotte, j'étais heureux ? .... Ben, oui ! j'étais heureux.... mais j'aurais préféré avoir les doigts un peu plus courts
et savoir m'en servir comme toi sur le clavier d'un piano ou d'un Hammond


Tiens, devines qui je viens d'écouter ? notre ami Keith, comme d'hab... 



Guy Delorme 02/09/2011 20:07



Je suis aussi un fan de Benny Hill, la musique genre cinéma muet ou "histoires sans paroles" colle parfaitement avec les accelérés hilarants, les filles y sont mutines, quant au p'tit vieux
filou- souffre-douleur au menton en galoche à la Sim, il me fait p... de rire.
A bientôt
GD



N.L. Taram 02/09/2011 20:18



Bonjour Guy,


ce que j'adorais, c'était les "finals" quand Benny se fait courser par les nanas. Cela me rappelle un film de 1962 "Mondo cane", une scène qui se passe aux îles Salomon.


Enfin, cela m'est jamais arrivé...



christian Penilla y Perella 02/09/2011 03:19



Taram


 


Ce qui est extraordinaire avec les souvenirs c'est que parfois nous avons les senteurs qui les accompagnent.


Cela m'arrive de temps en temps.



SAINT ETIENNE Claude 01/09/2011 12:06



C'est un ingrat qui tapait toujours sur la tête des vieux...


Vous l'avez compris c'est de l'humour, j'aime, c'est désopilant et bon pour les zygomatiques quoique, maintenant ils tombent.


Que serait Benny Hill sans son petit vieux et sa cohorte de femmes fort dévêtue?


E t puis la musique, des que nous l'entendions nous laissions tout tomber  pour nous installer devant le petit écran, et j'en ai vu et revu de ces séquences, toujours avec le même plaisir.
Merci Taram.


A bien , si maintenant des savants bien spécialisés et au fait de leurs connaissances, nous certifient qu'une heure de télé à l'équivalant destructeur de 2 cigarettes et que toutes les 20
cigarettes on perd une heure de vie. Moi, je prétend que a l'opposé, Benny Hill était l'exception qui confirme la règle



N.L. Taram 01/09/2011 12:52



Vous inquiétez pas, il y en aura d'autres... j'en ai plein la tête. Les souvenirs, c'est comme la marée, quand vient le crépuscule, ils remontent....


Aujourd'hui, j'ai mangé une mérengue et aussitôt, je me suis rappelé de mes vacances à Paladru en 1955 avec mes cousines... Bientôt, nous parlerons du film "Jeux interdits"



sylvie anne 01/09/2011 11:42



Pour les rimes, la poli TIC c'est le TiC du fenua. Heureuse de constater que tu as pris enfin tes distances avec la Poli Toc et que tu conserves ton TACT.On va s'en sortir  mais pas
inTACTS.


 


 


 



sylvie anne 01/09/2011 11:23



Moi qui pensais que tu réfléchissais sur le Xeme plan de redressement économique du fenua ou sur une xeme loi électorale, je suis bien surprise . Pas mal ton apres-midi ! Remarque le gouvernement
est au jeux du Pacifique en NC, alors nous aussi on a le droit de jouer, après tout. La vie n'est pas un truc à prendre au sérieux ! Le principal c'est d'"être heureux.



N.L. Taram 01/09/2011 11:25



Bonsoir Sylviane,


J'ai toujours aimé les comiques...


C'est peut-être pour cela que j'aime la politique



christian Penilla y Perella 01/09/2011 10:42



Taram


 


Dans le passé je les ai tous vu et certains revus. Cet homme est un vrai phénomène . Ce qui le plus surprenant c'est.........qui n'aimait pas les femmes. il était homo.


C'est comme pour certains couturiers...........de haute couture.


 


En tout cas il est extraordinaire. On n'est jamais fatigué de le revoir.


Dans la version en langue anglaise c'est un humour un peu différent avec de jeux de mots en plus.


Mais même en français c'est désopilant, hilarant.