DA VINCI CODE

Publié le par N.L. Taram

da-vinci-code-dan-brown

Cela fait pas mal de temps que je souhaitais parler du livre de Dan  Brown « Da Vinci code ». Mais que dire de plus après toutes les critiques, les analyses, les déclarations, les émissions, les livres, les interdictions, le film, le jeu vidéo qui ont été consacrés à ce « roman »…

Je vais donc vous raconter mon histoire :

J’ai d’abord hésité à acheter ce livre, je me méfie des best-sellers, souvent des navets décrivant des scandales pour lesquels les médias font de la publicité et cela au grand profit des éditeurs. Enfin, intéressé par le sujet qui était proche de ce que j’étudiais à ce moment là (l’histoire des cathares), je l’ai acheté.

Je l’ai reçu le 20/12/2005 : Un pavé de 523 pages, environ 125 photos, format 21x25, 1,6 kg ; Paru en 2003, ce livre s’était vendu à 86 millions d’exemplaires en janvier 2010.

J’ai commencé à lire ; J’ai lu sans interruption, juste manger et dormir un peu, pendant plus de deux jours ; Je ne l’ai pas lu d’une traite comme certaines nouvelles, mais en revenant souvent en arrière, en prenant des notes, en consultant ma documentation ; J’ai même trouvé une énigme avant le héros du roman ; Je n’avais rien lu de pareil depuis « Les trois mousquetaires » quand j’avais douze ans…leonardo vitruvian

Alors me direz-vous pourquoi tant de critiques, tant d’interdits, tant de sarcasmes…. Jalousie et, aussi, gène de la part de ceux qui sont visés dans ce « roman ». A la suite, nous avons eu droit à quelques livres de journaleux essayant de se faire un peu de fric en profitant de cette mode (« Code Da Vinci : l’enquête », « La conspiration Da Vinci »,…) ; les premiers ont même participé à une émission TV sur ce sujet, ils ont soigneusement évité de répéter certaines bêtises qu'ils avaient écrites dans leur bouquin.

Et l’Histoire avec un grand H, dans tout ça ? « Da Vinci code » de Dan Brown est un ROMAN, si Richelieu pouvait lire « Les trois mousquetaires » il rigolerait bien !!

Ma conclusion : un éclair de génie dans cet océan de prose insipide que nous servent les éditeurs depuis quelques décennies.

affiche-da-vinci-code gd

Que dit wikipedia à ce sujet :

Controverses

 Bien que le Da Vinci Code ait toujours été présenté comme une fiction et non une thèse (malgré la préface disant le contraire), l'auteur entretient la confusion, mêlant réalité, vraisemblance et pure invention. De nombreux ouvrages, publiés peu après le roman, ont mené à bien une analyse complète des théories présentes dans ce roman ; ils tendent en général à remettre fortement en cause les prétentions de l'auteur à l'exactitude historique.

Nous n’avons pas dû lire la même version car dans mon exemplaire, il n’y a aucune préface de Dan Brown. Quant à tous ces spécialistes qui « ont mené à bien une analyse complète des théories… », il serait bon de les prévenir que Bambi, Caliméro et Mickey n’ont jamais existé !

da-vinci-code-04Quelques commentaires :

« Da Vinci code est un livre envoûtant, idéal pour les passionnés d’histoire, les amateurs de conspirations, les mordus du mystère, pour tous ceux qui aiment les grands récits que l’on ne parvient pas à lâcher. J’ai adoré ce roman. » Harlan Coben

« Une histoire tellement bien conçue que l'on se demande si tout ne serait pas vrai, à un tel point que j'ai tout observé en me rendant en Italie. Un roman dont on ne se lasse pas....Difficile de s'arrêter de lire tant on est pris dans l'histoire.
Dan Brown est fidèle à lui même...un pur moment de plaisir comme pour chacun de ses livres. » Klein PHKCK

  « Le Da Vinci Code et le livre qui m'a le plus passionné parmi toutes mes lectures. Pourquoi? Parce que je pense, pour avoir suivi à la trace sur le terrain ce qu'écrit Dan Brown, que ce qu'il décrit n'est pas le fruit d'une pure invention, en ce qui concerne en particulier les Templiers. Gérard de Cède avait écrit en son temps : "l'énigme de Gisors, ou le mortel secret des templiers". Bien sur il n'y a pas que de Gisors dont on parle dans le livre, mais pour avoir vécu plus de 20 ans à Gisors je peux attester que ce dont parle Dan Brown est vrai. Passionnant à lire et encore plus à suivre sur le terrain pour ceux qui en ont la possibilité. » Carolus de Gisors

Publié dans Littérature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ossau 14/07/2010 12:32



J'ai lu DA VINCI CODE, alors que j'étais en dialyse, les séances de 5 heures me paraissaient plus courtes, pris que j'étais dans ce roman. Enfin j'ai aimé!


 



N.L. Taram 14/07/2010 12:55



Bonjour Ossau et merci de ta visite,


c'est ce que je veux exprimer : c'est avant tout un roman très réussi... le reste c'est des parau parau (paroles, paroles) !



christian Penilla y Perella 07/07/2010 20:33



Taram


 Incendies de salles de cinéma par fanatisme religieux .


 


   Les " fous de Dieu " on connaît en Polynésie . On a eu cette tragédie le 4 septembre 1987 à Faaite aux Tuamotu qui a fait six  morts par immolation . Ce qui prouve que nous
ne sommes jamais à l'abri de ces dérives .



Taram 07/07/2010 12:43



Bonjour à tous,


Pour rester dans le sujet, très prochainement je vous parlerai d'un film qui m'a emballé : "La dernère tentation du Christ" de Martin Scorsese.


Lu sur wikipedia : Le 23 octobre 1988, un groupe fondamentaliste catholique incendie la salle de cinéma L'Espace Saint-Michel à Paris pour protester contre la projection du film. Cet attentat a fait quatorze blessés dont
quatre sévères. D'autres incendies seront perpétrés à la salle du Gaumont Opéra ainsi qu'à Besançon. Un autre attentat du même groupe a causé le décès d'un spectateur.



SAINT ETIENNE Claude 07/07/2010 09:23



Taram, Pour le journaliste si je ne me trompe, il s'agit de gérard de Sède, connu également pour ses livres sur les emplacements possibles du trésor des templiers centre de la France y
compris.....


Ces derniers temps il y a eu de beaux livres, et de beaux films.....


 



N.L. Taram 07/07/2010 09:36



Gérard de Séde, l'un des premiers à avoir écrit sur Rennes-le-chateau, décédé en 2004 et enterré avec les honneurs de la LCR. J'ai bien entendu l'un de ses livres. Je m'étais intéressé à l'abbé
Saunière et Rennes-le-chateau en étudiant l'histoire des cathares. Par contre, si j'ai quelques bribes d'écrits sur Gisors, je m'y suis pas encore intéressé (l'histoire des templiers me parait
bien compliqué et j'ai quelques livres en souffrance...)



SAINT ETIENNE Claude 07/07/2010 08:55



Ici Claudius de Gisors et non Carolus, ne pas me confondre avec cet olibrius... Merci.


Je connais particulièrement bien l'histoire de Gisors puisque natif d'un bled voisin. Cette vision de trésor née dans l'esprit d'un jardinier mentalement
dérangé, a suscité plusieurs vagues de déstructuration du château, ébranlé jusque dans ses fondations par une cohorte d'écervelés, pelle et pioche en main, en quête du fameux trésor des
templiers, hypothèse avancée par Carolus qui en fait n'est pas natif de Gisors mais devait être un journaliste Parisien?.... A ce jour, tout est rentré dans l'ordre (Taram, dans belle Normandie
sur le forum que tu sais, j'avais fait un art. dessus).


J'ai vu les films, rien de transcendant. J'ai vu des gens, le livre à la main, qui remontaient tous les endroits évoqués par le livre. A ce moment je me
suis dit que je ne l'achèterai pas. Désolé Taram



N.L. Taram 07/07/2010 09:02



Justement, la grande erreur c'est d'avoir vu le film, sans avoir lu au préalable le roman (et surtout, ne pas aller voir le film après).


Quand j'écris "la prose insipide... depuis quelques décennies" j'ai évité de parler du cinéma en pensant à toi (tu connais mes goûts)



jacques 07/07/2010 08:36



Effectivement, un retour aux sources des grands romans d'aventures. Deux jours sans le quitter malgré le beau temps ...



N.L. Taram 07/07/2010 08:53



Bonjour Jacques et merci pour ta visite,


Les romans d'aventure, n'est-ce pas ce qu'il y a de plus beau ?


Quant au beau temps, pas de problème, il fait toujours beau temps ... dans ma tête



christian Penilla y Perella 07/07/2010 06:11



Taram


        Je n'ai jamais lu ce livre , j'en ai lu que des extraits et des critiques du livre et du film qui en a été tiré . Par contre je sais que dans le monde
anglo-saxon il a eu un énorme succés . Certains américains n'hésitent pas de traverser l'atlantique et faire une sorte de pélerinage avec énigmes en se servant du livre et de ce fait ils
font un petit tour d'europe. Il retrouvent les lieux et leurs particularité comme ce dallage énigmatique dans une église . Un ami américain m'en avait parlé avec passion .