DEBAPTISATION

Publié le par N.L. Taram

Une campagne de débaptisation lancée par diverses associations hostiles à l’idéologie vaticane a provoqué des réactions de rejet du baptême chez bien des personnes qui ignoraient qu’il est possible, et très facile, de renier ce sacrement imposé par sa famille à un nouveau-né.

   Bien sûr, un libre penseur s’accommode aisément de son baptême qu’il considère comme nul. N’est-il pas cependant gênant de penser que l’Église, elle, n’envisage pas l’affaire sous le même aspect et revendique le baptisé en le comptant parmi ses effectifs ? Que diriez-vous si vos parents vous avaient inscrit d’office au Parti Communiste ou à l'UMP quand vous n’étiez qu’un nourrisson ? L’hypothèse est risible, n’est-ce pas ? C’est pourtant à la même risible mais scandaleuse « inscription » que se livrent les Églises qui, impudemment, captent l’âme de l’enfant dans l’intention de réaliser ainsi un « placement » sur son avenir. Le baptême est une prise en charge idéologique et un abus de pouvoir. Le renier est un acte de révolte contre une violence philosophique exercée sur un être non responsable.

   Pour ne plus être comptabilisé dans les statistiques des catholiques, pour exprimer votre désaccord avec les idées et les méthodes de ceux qui, significativement, s’emparent des individus sans leur demander leur avis, vous pouvez suivre la procédure décrite ci-dessous.

   La demande, datée, doit être adressée au curé actuel de la paroisse dans laquelle vous avez été baptisé(e) mais aussi à l’évêché dont dépend cette paroisse. Joindre une enveloppe timbrée pour la réponse. Ne pas hésiter à envoyer une seconde lettre en recommandé si la première reste sans réponse.

 

----------o----------

 DEMANDE-TYPE DE DEBAPTISATION :

         Monsieur le curé (Monsieur l’évêque),

 

ayant été baptisé(e) en l’église de ...............................................

le ................................. 19.....

sous le nom de ................................................................................, je vous serais reconnaissant(e) de bien vouloir porter sur le registre de baptême et en regard de mon nom la mention suivante : « a renié son baptême par lettre datée du ............................. ».

     En effet, mes convictions philosophiques ne correspondent plus à celles des personnes qui, de bonne foi, ont estimé devoir me faire baptiser. Ainsi, vos scrupules de vérité et les miens seront apaisés et vos registres purs de toute ambiguïté.

   Notez que légalement l’Eglise ne peut refuser une requête de débaptisation car elle serait passible de poursuites judiciaires au même titre que n’importe quelle secte.

   Dans l’attente de votre confirmation écrite, je vous prie d’agréer l’expression de mes sentiments distingués.

Fait à ............................... le ....................................

(Signature et adresse)

----------o----------Libre Pensée 

         Merci pour cet article à la

http://www.librepensee64.ouvaton.org/Htm/debapt.htm

Publié dans LIBRE PENSÉE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SAINT ETIENNE Claude 10/02/2011 13:29



Au passage, le terme sarrasin (descendants de Sarah) est mal venu puis que les musulmans se disent fils d'Abraham et de l'esclave Agar, par leur fils commun Ismaël. Les racines remontent à 2 000
ans avant jésus Crhrist.



SAINT ETIENNE Claude 10/02/2011 11:23



Les versets du coran (plus de 200) puisent leur origine avec Ismaël le fils d'Agar servante de Sarah. Le livre de genèse préfère le fils du couple. La bible de saint Paul puise son origine
historique sur cette fable. Le Christ puis Mahomet n'étant que des messie chargés de réactivé les croyances(chacun à sa manière). Les Parfaits étaient des hommes qui honnissaient la dépravation
des prêtres et prélats de leur propre religion. Ne pouvant rien contre cette machine ils se sont mis à part et leurs parfaits ont un peu réviser les règles.....



N.L. Taram 10/02/2011 11:37



Merci Claude pour ces précisions. Je rappelle pour ceux qui ne le sauraient pas que les Parfaits étaient les fidèles cathares qui avaient reçu le
consolament, seul sacrement des cathares.



SAINT ETIENNE Claude 10/02/2011 10:20



Bonjour à tous, descendants d'Abraham. 3 religions monotéïstes descendent en ligne droite de cet ami de dieu, les juifs, les chrétiens et les catholiques, si l'on est rayé dans une on verse sous
le joug de l'autre .....



N.L. Taram 10/02/2011 10:55



Bonjour Claude,


Il me semble qu'il y a un lapsus dans ta phrase. A moins que tu ne considères pas les catholiques comme bons chrétiens (en tant que descendant de "Bons Chrétiens", surnommés cathares par ceux-la
même, je ne pourrais qu'approuver)...



taaroa 10/02/2011 05:05



Iaorana Tatou,


Oui, se faire débaptiser reviendrait pareil à ce que nous renions nos parents qui nous ont donné leurs noms de famille et un prénom afin d'être reconnu par tout le monde (à la crêche, à la
maternelle, au primaire, au collège , au lycée , à l'université, au travail... tec...), sous prétexte que nous étions des bébés innocents!!


Il faut bien que quelqu'un prenne en charge, assure la protection  et l'avenir de nos mouflons!!


Moralité!! Ne renier pas votre baptême, car quelque soir la religion, on nous force quelque part...


Je m'explique:


 les catholiques, protestants baptisent les nourissons...


Les momons, adventistes, témoins de jéhovah et autres se font baptisé à l'adolescence mais sont forcés à aller à l'église tous les dimanches ou jours du sabbath depuis tout bébé!!


Ce qui revient au même!! Alors arrêtons d'être hypocrites!


Que Dieu Tout Puissant Vous Bénisse.


Amen Alléluia


 



N.L. Taram 10/02/2011 05:10



et Inch Allah, camarade



Christian Penilla y Perella 10/02/2011 04:00



Wakrap


 


Je suis entièrement d'accord avec toi.



N.L. Taram 10/02/2011 04:48



Christian,


Si tu me permets, je précise ma réponse à Wakrap (et à toi en même temps).


Je voudrais bien les ignorer, les papistes, mais j'aimerais bien qu'ils m'ignorent à leur tour.


Si je suis entré en guerre contre eux, il y a quelques années, j'ai de fortes raisons pour cela !


Le jour où un très proche a adhéré à leur secte, tout a basculé dans ma vie familiale...



wakrap 10/02/2011 02:43



Bonjour,


 


D'un autre côté faire la démarche d'aller se faire débaptiser, c'est aussi reconnaître l'Eglise en s'y opposant formellement, devant elle. Ca fait un peu névrosé comme démarche, non?



N.L. Taram 10/02/2011 03:42



Bonjour Wakrap,


Entièrement d'accord avec toi. D'ailleurs en tant que libre penseur, je laisse le droit à l'Eglise de penser ce qu'elle veut...



Christian Penilla y Perella 10/02/2011 00:32



Taram


 


Dans les années 1950/1960 nous avions à la curie de Pape'ete le père Patrice . Un homme bon vivant et de bonne fourchette . Ce prêtre alsacien appréciait aussi les bons vins. Nous
l'adorions.


Je suis sûr que toi aussi  tu l'aurait toi aussi adoré. Tu aurais accepté de te faire baptiser une deuxième fois, avec du Champagne ou un bon vin Alsacien.


C'était aussi un saint égaré sur  terre . Cela existe aussi les saints, j'en ai croisé quelques un.



Christian Penilla y Perella 10/02/2011 00:04



Se faire débaptiser ?


 


Si comme pour le baptème il y toute la famille, des gâteaux, du champagne et des dragées ..........et .............surtout du bon champagne, je suis partant.


Pourquoi ? Par ce qu' il y avait tout cela à mon baptème et que je n'en ai pas profité . En plus étant bébé je n'en ai gardé aucun souvenir.


 






N.L. Taram 10/02/2011 00:14



Bonjour Christian,


ce que je regrette,c'est que même pour ce faire débaptiser, on a besoin du curé. Tu vois, ils sont incontournables : Sans eux, point de salut... et point d'enfer !



taaroa 09/02/2011 16:49



Iaorana Pierre,


Superbe article!


Je ne sais pas si j'irais me faire débaptiser mais en tout cas, je partage tout à fait cette idée et les gens qui se sont sentis trahis et forcés d'être dans une relegion sans le vouloir et sans
pouvoir s'exprimer, puisqu'étant bébé, pourront le faire apparemment légalement.


Bonne journée à tous



N.L. Taram 09/02/2011 21:38



Ia ora na Taaroa,


content de te lire...


Réfléchis bien avant de te faire débaptiser.... et si jamais c'était vrai ?


"LES PARIS STUPIDES : 


Un certain Blaise Pascal etc... etc..."


(Jacques Prévert - Paroles)



SAINT ETIENNE Claude 09/02/2011 12:12



C'est mon cas et je respecte le choix de mes parents qui ont agit pour le bien du petit avec leurs croyances à eux, et puis, l'important n' est il pas de donner en cas de disparition subite, des
remplaçants au petit, non? Un malheur est si vite arrivé.


Actuellement je me fiche d'être considéré comme chrétien, d'ailleurs les mormons se sont déjà appropriés tous les noms figurants sur les listes des états civils, et ce, dans le monde entier et
depuis la création de ces dites listes, ils continuent encore.


Mais, les banques, les institutions civiles et militaires, les casinos, en un mot ce que l'on apelle les banques de données, a notre insu, sans notre avis, ne font ils pas la même chose. J'avoue
que voir mon nom cité en référence dans un site porno ou de voyance m'indignerai plus.


 



N.L. Taram 09/02/2011 21:34



Bonjour Claude,


J'ai été baptisé (enfin, je m'en souviens pas mais on me l'a dit). Comme écrit dans le texte, en tant que libre penseur cela ne me gène pas. Je n'ai jamais fait la démarche de débaptisation,
je me demande même si la paroisse existe toujours dans mon village natal... celui-ci étant maintenant, majoritairement d'une autre religion. Que les autorités du Vatican comptabilisent tout
ceux qui ont quitté leur religion n'a aucune importance et, d'ailleurs, cela les induit en erreur.


Mais cette information est intéressante.... et m'a permis de remplir une page