DÉCOLONISATION

Publié le par N.L. Taram

RÉINSCRIPTION

“Cette fois-ci, ce sera la bonne”

LES NOUVELLES - Publié le lundi 14 janvier 2013 à 01H00

 

Quelques jours avant l’arrivée du ministre des Outre-mer, Victorin Lurel, Oscar Temaru, président du Pays, est reparti samedi soir vers New York. Le déplacement avait déjà été annoncé en décembre, ainsi que la prise de parole d’Oscar Temaru devant les représentants des pays non alignés. Cette fois-ci, ce sera la bonne”, a-t-il dit.

http://www.lesnouvelles.pf/article/politique/%E2%80%9Ccette-fois-ci-ce-sera-la-bonne%E2%80%9D

 

Voilà enfin une bonne nouvelle !

Les présidents et dirigeants des pays du Comité des Vingt-quatre, Bachar el-Assad (Syrie), Jalal Talabani (Irak), Girma Wolde-Giorgis (Éthiopie), Mahmoud Ahmadinejad (Iran), Vladimir Poutine (Russie), Dioncounda Traoré (Mali), Moncef Marzouki (Tunisie) et dix sept autres, vont pouvoir venir en Polynésie pour régler nos problèmes.

Outre les apports de devise de ces visiteurs et leurs accompagnateurs, nous pouvons espérer un grand nombre de touristes venant de ces pays (sauf ceux qui sont en guerre ou en révolution). La construction de nouveaux hôtels va créer des emplois, mais aussi la construction de mosquées, temples hindous, pagodes bouddhistes, ...

 

----------o----------

 

Comité spécial de la décolonisation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

 

Comité décolonisation

 

 

Le Comité spécial de la décolonisation, formellement Comité spécial chargé d'étudier la situation en ce qui concerne l'application de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniaux, est un comité de l'ONU, chargé d'observer et promouvoir le processus de décolonisation de certains territoires.

Ce comité a été créé en 1961 suite à la déclaration de 1960 sur l'octroi de l'indépendance aux pays et peuples coloniaux, comporte 25 membres, et suit une liste de 19 territoires classés comme devant accéder à l'autodétermination.

  

Comité spécial de la décolonisation. (2011, février 19). Wikipédia, l'encyclopédie libre. Page consultée le 19:43, janvier 13, 2013 à partir de http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Comit%C3%A9_sp%C3%A9cial_de_la_d%C3%A9colonisation&oldid=62448935.

 

----------o----------

  

Comité spécial des Vingt-quatre

  

Ce comité, officiellement appelé "Comité spécial chargé d'étudier la situation en ce qui concerne l'application de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniaux", est en fait constitué des représentants de vingt-neuf pays : 

 

Antigua-et-Barbuda

Bolivie

Chili

Chine

Congo

Côte d'Ivoire

Cuba

Dominique

Équateur

Éthiopie

Fédération de Russie

Fidji

Grenade

Inde

Indonésie

Iraq

Mali

Nicaragua

Papouasie-Nouvelle-Guinée

République arabe syrienne

République islamique d'Iran

République-Unie de Tanzanie

Sainte-Lucie

Saint-Kitts-et-Nevis

Saint-Vincent-et-les Grenadines

Sierra Leone

Timor-Leste

Tunisie

Venezuela

 

Plus de détails sur le site de l'O.N.U. :

http://www.un.org/fr/decolonization/specialcommittee.shtml

 

 

Ma conclusion :

Je ne doute pas de l'intérêt pour la Polynésie d'être inscrite sur la liste des territoires non-autonomes. La Nouvelle-Calédonie y est inscrite (à la suite d'une période dramatique) et ne s'en plaint pas.

Toutefois, je pense qu'il n'y a pas urgence et que nous avons de gros problèmes à traiter avant. De plus, il serait souhaitable que cette démarche soit effectuée après les élections territoriales, cela dans un but démocratique.

Si l'ONU donne un avis favorable à la demande de notre président, nous devrons rester vigilants et éviter l'ingérence des pays constituants  le Comité des Vingt-quatre. Lire les problèmes de  Tokelau sur Wikipedia:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_territoires_non_autonomes_selon_l%27ONU

 

Lire aussi :

RÉPONSE A JEAN-LUC MÉLENCHON

L'ÉPOQUE ET LA CIBLE

 

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article