IA MANA TE NUNA'A

Publié le par Taram N.L.

(code recherche : POLIMTN)








LE FENUA MA’OHI MALADE DE SA MAJORITE

Lors de son congrès en décembre 2006 au Te Fare Tauhiti Nui, Ia Mana te Nuna'a avait adopté une motion relative à la mise en place d’une circonscription unique avec prime majoritaire dans notre pays afin de garantir une majorité stable. Cette proposition n’avait eu que peu d’écho ; Toutefois lors de la campagne pour l’élection des représentants à l’Assemblée du 27 janvier 2008, l’urgence d’une réforme de la loi électorale a été maintes fois évoquée par l’UPLD.

Aujourd'hui, près de trois ans plus tard, l’instabilité est toujours présente dans les rangs de nos représentants. Alors, pour apporter une solution à ce problème, le président du Pays cherche à concilier ceux qui sèment la zizanie dans les affaires du Pays.

Ia Mana te Nuna'a estime que tout cela doit s’arrêter car l’affairisme  ne fera pas avancer le Pays.  Ce genre d’entente ne peut être qu’une solution provisoire en raison, notamment, des différences idéologiques des uns et des autres.

Ia Mana te Nuna'a rappelle qu’il devient urgent que les autorités du Pays soignent sérieusement ce mal qui ne fait qu’aggraver la situation de nos populations et des plus démunis en particulier. Cela passera par une modification de la loi électorale.

La secrétaire générale de IA MANA TE NUNAA,
NO TE TIÀMARAA MANAHUNE O TE NUNAA MAÒHI

RURUA Teremuura

 

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

christian Penilla y Perella 22/10/2009 20:59


Sylvie-Anne ,
     Même les polynésiens ne s'y retrouvent plus . C'est dire  ! ! !


christian Penilla y Perella 22/10/2009 20:56


       L'instabilité du pays a commencé en 2004 avec le nouveau statut fait parait-il sur mesure par la gouvernement français en faveur de Gaston Flosse . Un
gouvernement qui durant la législature peut tomber au grés des alliances est le pire des systèmes mis en place depuis 1984 . 
       Comme avait  dit Jacky Drollet à l'époque se fut l'arroseur arrosé .
       Mais quel héritage ! ! !  
      
         Pouvana'a a Oopa disait fréquemment à son époque : la France a deux grands principes , Diviser pour régner
et La raison du plus fort  est toujours la meilleure .       Il avait tristement raison .
 


sylvie-anne 22/10/2009 13:49


Il y a combien de partis politiques dans cette assemblée ?
On s'y perd total dans ce jeu obscur et stérile qui n'avance à rien et continue de perpétuer une embrouille permanente à laquelle vraiment plus personne ne comprend plus rien.
Quand tous les gars du monde se donneront la main....................... ?.
C'est pas pour demain avec toute cette opacité inpénétrable  et complexe à souhaits ou à dessein ?