J'accuse !

Publié le par N.L. Taram

Le 13 janvier 1898 publication de "J'accuse"

J'accuse1
 

J'accuse est le titre d'un article rédigé par Émile Zola lors de l'affaire Dreyfus et publié dans le journal L'Aurore du 13 janvier 1898 sous forme d'une lettre ouverte au Président de la République Félix Faure.

Zola y attaque nommément les généraux et autres officiers responsables de l'erreur judiciaire ayant entraîné le procès et la condamnation, les experts en écritures coupables de « rapports mensongers et frauduleux. » Il met aussi en cause les bureaux de l'armée coupables d'une campagne de presse mensongère, ainsi que les deux conseils de guerre dont l'un a condamné Dreyfus sur la foi d'une pièce restée secrète, tandis que le second acquittait sciemment un coupable. Surtout, il proclame dès le début l'innocence de Dreyfus :


 

 

L'affaire Dreyfus a pour origine une erreur judiciaire, sur fond d’espionnage et d'antisémitisme, dont la victime est le capitaine Alfred Dreyfus (1859-1935), Juif et alsacien d'origine, et qui pendant douze ans, de 1894 à 1906, a bouleversé la société française.


------------------------------------------------------

Très inspiré par Zola, je propose à mes quelques ami(e)s commentateurs d'écrire des commentaires commençant par "J'accuse... "

Et si vous me permettez, je commence :
J’accuse !
 
 
-         J’accuse l’école républicaine et laïque de nous avoir caché l'Histoire du premier siècle de notre ère. C'est très regrettable qu'elle ait laissé ce monopole aux églises chrétiennes. J’ai découvert, enfin, à l’âge de soixante ans l'universalité du message qui va se répandre dans le monde au cours des siècles suivants.
-         J’accuse l’école républicaine et laïque de nous avoir soigneusement caché l’annexion (la colonisation devrais-je dire !) de l’Occitanie par la France et le massacre des Cathares, en particulier par Louis IX, plus connu sous le nom de Saint-Louis.
-         J’accuse l’école républicaine et laïque de nous avoir raconté des sornettes, dignes des contes des Frères Grimm, concernant l’Histoire de Jeanne d’Arc.
-         J’accuse l’école républicaine et laïque de nous avoir fait passer « des vessies pour des lanternes » au sujet de l’assassinat du « bon » roi Henri IV.
-         J’accuse l’école républicaine et laïque d’avoir passé sous silence la répression de la commune par Thiers (70.000 fusillés en une semaine à Paris).
-         J’accuse l’école républicaine et laïque de nous avoir………. (à suivre)
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

christian Penilla y Perella 18/01/2010 08:18


Taram , la télé peut nous instruire et nous enrichir en informations . 
   Plus haut j'ai sité la Tasmanie et l'île de la Réunion où l'on donnait une prime par tête ( coupée )  et j'apprend ce soir .....à la télé par un américain
que son grand père se vantait avoir encaissé  à une époque , deux dolards par paire d'oreilles de Commanches . ( Des  Indiens d'Amérique ..........les
Jeeps Commanches n'ont pas d'oreilles )   
    C'était bien payé vu le cours du dollard de l'époque .

   L'histoire est toujours racontée par le chasseur et jamais par  le lion ( proverbe africain ) 
    Ce jour un descendant du lion vient de vous conter .


Taram 18/01/2010 08:44


Christian,
Et cet après-midi, j'ai revu sur RTL9 la Planète des singes, film-symbole... ça fait beaucoup de bien de le revoir.
Cela prouve aussi que je suis pas complètement allergique à la télé.... quand c'est des films !


christian Penilla y Perella 18/01/2010 01:45


      Parmis les ethnocides modernes il y en a qui ont été parfaits comme en Tasmanie . Chaque tête rapportée aux autorités coloniales bénificiaient d'une
prime . Résultat , zéro rescapés chez les indigènes , que de bons tireurs au service de sa magesté .    
     Ah , ces anglais ! ! !
     A l'ile de la Réunion , à une époque , pas grave c'était en général des nègres marron , qui fuyaient l'esclavage . C'était  : une tête , une prime comme les
anglais .
      Drôle d'époque ! ! !


christian Penilla y Perella 18/01/2010 01:25


      Si Molière avait vécu en Polynésie à notre époque , il aurait aussi écri tune comédie supplémentaire  : Les Girouettes .
     NBeaucoup de nos élus font du Molière comme ils font de la prose , en plus , du mauvais Molière


christian Penilla y Perella 18/01/2010 01:13


Taram , Molière est éternel .
      J'ai fait du théâtre de nombreuses années dans ma jeunesse . Avec les copains nous adorions Molière et le jouions avec plaisir par le fait qu'il était aussi
révélateur de la société que nous vivions et qu'il n'avait pas pris une ride avec le temps . Espiègles , au cours des répétitions nous donnions un nom actualisé aux personnages de ses
comédies . Nous avions largement le choix .
     Une fois sur les planches , devant le public , les personnages de la pièce reprennaient leurs noms pour éviter les foudres des Frères et de certains spectateurs présents
dans la salle .
    Nous , élèves d'une école religieuse , étions  une bande de petits diables .


christian Penilla y Perella 17/01/2010 23:02


     Sylvie-Anne ,  
        C'est en premier les protestants anglais qui ont largement évangélisé la Polynésie et jusque aujourd'hui ils sont majoritaire , les catholiques
sont arrivés bien aprés .  Il y a eu le meilleur et le pire , il en reste quand même du meilleur . Il ne faut pas jetter le bain et le bébé .
        Dans toute société , n'en déplaise , il faut un gendarme , on a les gendarmes de ses moyens ou les gendarmes que l'on mérite  .


christian Penilla y Perella 17/01/2010 22:45


Taram , bonjour ,
    Cette charmante météorologiste de RFO Tahiti a malheureusement été emportée par un cancer foudroyant . Ayons une pensée pour cette personne qui a su agrémenter ces bulletins
météo si rébarbatifs . 
    Cette jeune métropolitaine  était pour nous tous un soleil même les jours de pluie .  


Taram 17/01/2010 23:27


Nous sommes peu de choses....
Sic transit gloria mundi !


christian Penilla y Perella 17/01/2010 03:29


Saint Etienne Claude .
      Il y a quelques années une ravissante , sympathique et trés souriante jeune femme ( Ingénieur Météo ) nous proposait à RFO Tahiti son Menu ,
ce n'est pas une blague . Nous avions droit à aussi : Le ciel ou les nuages se fâchent , le soleil nous sourit,  , la foudre pique  un
colère , etc . A peu près cela ! ! !      
      Nous devrions demander à notre Ingénieur Météo locale  V....L....de nous concocter un Menu à notre convenance . De la pluie comme il faut pour les agriculteurs ,
du soleil pour les plagistes , un menu convenable .


Taram 17/01/2010 04:32


Bonjour Christian,
Je la trouvais charmante cette ingérieur météo qui présentait la météo à la télé...
Il est vrai qu'elle était parfois furieuse après le caméraman qui avait tendance à laisser traîner son objectif sur sa poitrine généreuse...
Depuis j'ai renoncé à la télé !


SAINT ETIENNE Claude 15/01/2010 11:26


Personne ne t'as menti Taram. Ces archipels découverts et baptisés par James Cook l'ont été en hommage du Premier Lord de l'Amirauté de l'époque, celui la même à qui l'on attribue naïvement le
sandwich. Je pense que seul le nom est en cause parce que ce genre d' encas devait être inventé depuis belles lurettes.


Taram 15/01/2010 20:32


Bonappétit Claude ! Bien sur, c'était une boutade...


sylvie-anne 14/01/2010 10:00


Protestants ou catho, c'étaient des évangélistes qui se croyaient supérieurs aux "gentils sauvages" !
En 2010 c'est religion Mac Do avec diabete, obésité en prime ! C'est pas mieux, voir pire dans le genre extermination lente !
Ne pas oubliez quand même, que  COOK ils ont fini par le dévorer .... par amour sans doute !
Superbe Segalen! et toujours d'actualité en 2010. Les immémoriaux sont condamnés à le demeurer pour l'éternité. Le mal est fait ! Trop tard !


Taram 14/01/2010 10:58


Oui, mais Cook, c'était à Hawaï... c'est peut-être pour cette raison que les anglais les ont baptisés "Îles Sandwich"....
Encore un mensonge de l'école, où l'on m'avait appris que ces îles portaient le nom de Lord Sandwich !


sylvie-anne 14/01/2010 08:44


J'accuse l'évangilisation de la Polynésie par l'Eglise catholique d'avoir tué la culture Maori, d'avoir tout sacagé  et aujourd'hui encore on en mesure les méfaits.
Je viens de terminer la lecture de Victor Segalen "Les immémoriaux"  (voir mon blog) et je reste Choquée de cet ethnocide moderne acharné et sans précédent dans l'histoire.


Taram 14/01/2010 09:34


Bonjour Sylvie-Anne,
Oh ! tu prends des risques... le dernier bûcher date de 1987
http://faaite.canalblog.com/
en plus ceux qui ont sacagé la culture Maohi à Tahiti, c'était des protestants !
As-tu apprécier le livre "Les immémoriaux" ?


SAINT ETIENNE Claude 12/01/2010 14:56



Suite...
Se faisant, la météo avec son pessimisme d'après-coup paralyse indirectement l'activité normale.... Puisqu'il va neigé(par exemple).... Les édiles fuyant leur responsabilités et surtout ne
désirant prendre aucun risque, au vu du plan (préalablement rodé en été par toutes sortes d'incompétents) interdisent la circulation des transports scolaires, du ramassage des
poubelles, et déclenchent le salage systématique des routes tout en interdisant la circulation des camions ravitailleurs..... Vous avez compris qu'en incluant les vacances scolaires il en
résulte que les écoles sont vides d'élèves et même de professeurs depuis le 16 décembre, que les poubelles ne sont ramassées que de façon aléatoire en ville et pas du tout en campagne et que
dire des stocks de sel épuisés à ce jour alors que le général hiver n'a pas dit son dernier mot?



SAINT ETIENNE Claude 12/01/2010 12:01



J'accuse la météo d'être par trop frileuse dans ses prévisions car soumise aux sévices de ses pseudo partenaires (assurances, abonnés et services
étatiques) toujours plus exigeants.


Celle-ci, se devant d'être à la hauteur de ses prévisions véhiculées par les médias et par peur de salir son image ou sa réputation, fait des
prévisions absurdes dans la continuité du nouveau phénomène présent et non prévu par elle, à savoir:


Grands froids, tempêtes où autres dérèglements climatiques imprévisibles par elle avec les données connues à ce jour.


Pour se faire excuser de ne pas avoir vu venir le phénomène, ne sachant plus faire la différence entre une simple chute de flocons de neige et
une hypothétique tempête qui risquerait d'arriver, elle préfère parapluie exige, noircir le tableau. Il en est de même pour le gel, la
grêle, le vent etc....


Tout ceci pour dire, que depuis le 16 déc, jour de la première tempête de neige ayant sévit en Normandie, tous les bulletins parus depuis, faisaient et
font encore état d'alertes jaunes, oranges ou rouges. Bien entendu, sur le nombre de jours il y a eu un peu de vérité mais tellement peu que l'on ne sait que croire tellement la
désinformation est maintenant installée..... Ce soir encore, tout comme vendredi, samedi et dimanche(ou il ne s'est rien passé alors que les alertes étaient rouges) nous sommes en alerte orange
avec 5 cm à la clé.... Qui vivra, verra



Maiarii 12/01/2010 10:10


J'accuse la télévision de....
pour la suite voir le dernier article de la colonne de droite de la page d'acceuil du blog.


Taram 12/01/2010 10:13


Merci ma chère Maiarii de ton commentaire,
tu es une bonne épouse...
J'espère qu'à la suite de cette lecture, tu ne t'endormiras plus devant la télé !


SAINT ETIENNE Claude 12/01/2010 09:55



N'oublions pas que des 53 la version officielle sur la mort de zola commence à se lézarder. Le commissaire Cornette en charge de l’enquête sur la
mort de Zola, avant de mourir, a dit à l’un de ses proches : «Oui, Zola est mort dans des conditions très suspectes… Je crois que si on avait cherché davantage, on aurait découvert qu’il ne
s’agissait peut-être pas tellement d’un accident ; mais à ce moment, la France sortait avec peine de l’affaire Dreyfus. L’autorité supérieure ne tenait pas à avoir un autre sujet
d’agitation». La crainte d’une autre «guerre civile»?


 


Hacquin, aidé de Henri Buronfosse (1874-1928), qui était fumiste, c'est-à-dire ramoneur, aurait profité de travaux réalisés sur une cheminée voisine
pour bouché le conduit de cheminée de l'écrivain, et ce, à la veille de sa mort. Dès le lendemain matin, ce dernier aurait réalisé l'opération inverse sans avoir été aperçu. Les deux hommes,
Hacquin et Buronfosse, s'étaient connus dans le cadre d'actions militantes nationalistes. Buronfosse avait été cadre de la ligue des patriotes,
mouvement fondé par Paul Déroulède, tout à fait dans la mouvance ayant condamné l'engagement d'Émile Zola dans l'affaire Deyfus.


 


Mis à part son oeuvre, Pour ces faits,  Zola est un personnage important de notre république, un personnage aussi historique
qu'incontournable, qu'en est-il dans les livres d'histoire de notre république?...Rien jusque dans les années 80, maintenant je ne sais...... J'accuse l'école Républicaine et Laïque de ne
pas faire sont travail.



Taram 12/01/2010 10:03


Bonjour Claude,
Merci pour ton "accusation"....
Mais vous pouvez "accuser" d'autres orgnaismes, sociétés, services... français ou étrangers.
Je vous demande juste d'épargner nominativement les personnes... laissons ce travail à la justice (quand elle le veut bien !)