LA DÉMOCRATIE AMBIGUË

Publié le par N.L. Taram

La Démocratie ambiguë, un essai de Guillaume de Rouville.

Guillaume de Rouville répond aux questions de l’idiot du village pour la sortie de son essai "La Démocratie ambiguë", un livre-choc consacré aux crimes de masse commis par les démocraties occidentales ces vingt dernières années, et plus particulièrement par la France et les Etats-Unis.

La-democratie-Daily-motion.JPG 

Pour voir la vidéo cliquez sur le lien suivant >>>
La Démocratie ambiguë, par Guillaume de Rouville par lidiot-du-village

http://www.dailymotion.com/video/xqh90z_la-democratie-ambigue-par-guillaume-de-rouville_news 

 

La démocratie, telle qu’elle est pratiquée en Occident, est souvent présentée comme le meilleur des régimes politiques, celui qui respecte le mieux les valeurs issues des Lumières.
Pourtant, depuis la chute du mur de Berlin, les démocraties occidentales ont entrepris des guerres de prédation avec un cynisme très éloigné du souci d’humanité dont elles se prévalent, au profit d’une minorité qui s’est accaparé tous les leviers du pouvoir et des richesses. Pendant la même période, nos sociétés ont connu une croissance vertigineuse des inégalités et la multiplication des entorses aux droits fondamentaux des citoyens.
G. de R.

La démocratie ambiguëPour Guillaume de Rouville, avocat spécialisé en droit international des affaires, les démocraties occidentales sont à l’image du Docteur Jekyll et Mister Hyde de Robert Louis Stevenson, cette étrange créature imaginée pour décrire l’état de son siècle, tantôt aimables et bien intentionnées, tantôt brutales et monstrueuses.
Il montre ici comment une élite sans scrupule a pu instrumentaliser la démocratie à des fins contraires aux valeurs des Lumières, sans rencontrer de résistance particulière. Si elle a pu le faire, c’est en vertu d’un langage qu’elle manie à merveille et de nature à démobiliser les consciences : celui de l’ambiguïté.

La Démocratie ambiguë
Guillaume de Rouville, Editions Cheap

Pour se procurer le livre :
•sur le site de l’Éditeur (frais de port offerts en France métropolitaine).
•sur Amazon.
•par chèque (d’un montant de 14,80 euros ; frais de port offerts en France métropolitaine), à l’adresse suivante : Éditions Cheap, Le Village, 84400, Castellet.

 N’oubliez pas d’indiquer votre adresse de livraison.

 

Front de gauche

Source >>>

http://partidegauche34.midiblogs.com/archive/2012/08/11/lire-a-l-estive-la-democratie-ambigue-un-essai-de-guillaume.html

Publié dans Société, Démocratie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Opahi 15/08/2012 19:14


jai essayé de passer commande sur amazon, mais ils ne livre pas ce bouquin a Tahiti :(

N.L. Taram 15/08/2012 21:03



Bonjour Opahi,


En effet, je viens de vérifier. En fait le livre est non pas vendu par amazon mais par l'éditeur. La solution c'est de l'adresser à un parent ou ami résidant en France qui fera suivre ensuite...



SAINT ETIENNE Claude 13/08/2012 12:27


Je me méfie tellement depuis quelques temps les groupuscules ont changé de stratégie et reviennent sous le couvert d'enquêtes bien gentillèttes, un peu comme le publilogue qui n'est pas un
catalogue des choses vendues par un magasin mais une publicité groupée des marques. Publicité faite de contre vérité et sous de fausses enquêtes de spécialistes, voire de journalistes verreux,
qui en réalité mettent le produit en valeur par rapport aux concurrents, précisent les points de vente et leurs prix.

SAINT ETIENNE Claude 13/08/2012 10:26


Bonjour Taram, je n'ai rien put ouvrir. Je vois que tes sources  n'inclues pas le désastre humain de Staline à nos jours et dans le style ou est passé la 7ème compagnie je dirai ou sont
passé les troupes Polonaises qui se sont rendue à "l'allié Russe" lors de l'invasion Allemande de la deuxième guerre mondiale?  Sur des milliers d'hommes pas un n'a donner signe de vie
depuis.

N.L. Taram 13/08/2012 11:10



Bonjour Claude,


A priori, ce n'est pas un article "engagé", dans la vidéo l'auteur explique qu'il s'intéresse aux démocraties les plus respectables. Il précise bien que pour les dictatures cela est clair et
connu. De plus, il étudie ces démocraties depuis la chute du mur de Berlin en précisant que l'Union soviètique faisait parti de ces régimes dictatoriaux. En fait, il souligne les quelques
dérives qui ne sont pas dus au régime mais à certains intérêts particuliers (nous avons connu cela avec les essais nucléaires)


Ouups ! la dernière phrase que je viens d'enlever était destinée à mon cousin qui se prénomme Claude lui aussi.