LA DÉMOCRATIE EN DANGER

Publié le par N.L. Taram

Main basseTNTVQuelqu'un a écrit " la démocratie doit se nourrir de la diversité, de la confrontation des idées, du respect des différences", cela ne sera plus le cas avec notre télévision locale.

 

 La représentation de la Polynésie française au sein du conseil d'administration de TNTV était composée

(ARRETE n° 1348 CM du 5 septembre 2011)

de deux représentants UPLD*, d'un représentant TMMM*, d'un représentant Tahoeraa**, d'un représentant IOTF** et d'un représentant TTA**  (Mme Unutea Hirshon, M. René Temeharo, Mme Eléanor Parker, M. Tearii Alpha, Mme Maina Sage, Mme Justine Teura), c'est à dire 3 de la majorité et 3 de l'opposition.

 

Dorénavant les 6 représentants seront de la majorité. On voit que les élections sont proches...

 

ARRETE n° 1780 CM du 4 décembre 2012 portant désignation des représentants de la Polynésie française au sein de la société d'économie mixte locale (SEML) Tahiti Nui Télévision (TNTV).

NOR : TNT1202380AC)

 

Le Président de l a Polynésie française.

Sur le rapport du vice-président, en charge du budget, du développement des collectivités, de l'économie numérique, de l a communication et des relations avec les institutions de la Polynésie française, porte-parole du gouvernement, ,

V u la loi organique n° 2004-192 du 27 février 2004 modifiée portant statut d'autonomie de la Polynésie française, ensemble l a loi n° 2004-193 du 27 février 2004 complétant le statut d'autonomie de l a Polynésie française ;

V u l'arrêté n° 1682 P R du 6 avril 2011 modifié portant nomination du vice-président et des autres ministres du gouvernement de l a Polynésie française, et déterminant leurs fonctions;

V u le code de commerce ;

V u l a loi n° 93-597 du 7 juillet 1983 modifiée relative aux sociétés d'économie mixte locales ;

V u l a délibération n° 2000-38 APF du 30 mars 2000 fixant les statuts types des sociétés d'économie mixte locales associant l a Polynésie française ou ses établissements publics ;

V u la délibération n° 2000-27 APF du 17 mars 2000 portant création de l a société Tahiti N u i Télévision ;

V u l a lettre n° 6032 PR du 15 novembre 2012 adressée au président de l'assemblée de la Polynésie française déclarant l'urgence et réceptionnée par l'assemblée de la Polynésie française le 15 novembre 2012 ;

V u l'avis n° 171-2012 CCBF/APF du 20 novembre 2012 rendu par l a commission de contrôle budgétaire et financier dans sa séance du 20 novembre 2012 ;

Le conseil des ministres en ayant délibéré dans sa séance du 3 décembre 2012,

 

Arrête :

Article 1er - Est désigné comme représentant de la Polynésie française au sein de la société d'économie mixte locale (SEML) T a h i t i N u i Télévision (TNTV) pour siéger dans les assemblées générales ordinaires et extraordinaires :

M. Antony Geros. (vice-président du gouvernement)

Art. 2 - Sont désignés comme représentants de la Polynésie française au sein de la société d'économie mixte locale (SEML) Tahiti N u i Télévision (TNTV) pour siéger au sein du conseil d'administration :

Mme Maryse Ollivier ; (représentante UPLD)

Mme Unutea Hirshon ; (représentante UPLD)

Mme Èléanor Parker ; (représentante TMMM)

M. Keitapu Maamaatuaiahutapu ; (dirigeant Tavini*)

M. Médéric Tehaamatai ; (dirigeant Tavini)

M. Heinui Le Caill. (communiquant Tavini)

Art. 3 - L'arrêté n° 1348 C M du 5 septembre 2011 est abrogé.

Art. 4 - Le vice-président, en charge du budget, du développement des collectivités, de l'économie numérique, de l a communication et des relations avec les institutions de la Polynésie française, porte-parole du gouvernement, est chargé de l'exécution du présent arrêté qui sera notifié aux intéressés et publié au Journal officiel de la Polynésie française.

 

Fait à Papeete, le 4 décembre 2012.

Oscar Manutahi TEMARU.

 

Par le Président de l a Polynésie française :

Le vice-président,

Antony GEROS.

 

* UPLD, TMMM, Tavini : groupes et partis politiques de la majorité soutenant le gouvernement.

** Tahoeraa, IOTF, TTA : groupes et partis politiques d'opposition au gouvernement.

Publié dans Politique, Démocratie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article