LA PONCTUATION

Publié le par N.L. Taram

J'ai l'impression que le principe de la ponctuation semble être oublié dans certains textes actuels qu'il m'arrive de lire, en particulier dans la presse écrite, dans les communiqués, dans les commentaires et déclarations sur le net.

Cette ponctuation écrite correspond aux intonations orales indispensables pour comprendre le sens voulu par l'orateur.

 

 

Cliquez sur "Visionner sur You Tube" ou sur le lien suivant >>

http://youtu.be/Td4pqnCCo0M


 

WIKIPEDIA :

 

La ponctuation a pour but l'organisation de l'écrit grâce à un ensemble de signes graphiques. Elle a trois fonctions principales. Elle indique des faits de la langue orale, comme l'intonation ou les pauses de diverses longueurs (indications prosodiques). Elle marque les degrés de subordination entre les différents éléments du discours (rapports syntaxiques). Enfin elle précise le sens et définit les liens logiques entre ces éléments (informations sémantiques). Destinée à faciliter la compréhension du texte, elle est un élément essentiel de la communication écrite.

 

Un seul signe de ponctuation peut modifier la nature d'une phrase, la rendant énonciative, exclamative, injonctive, interrogative, changeant donc son sens et la manière de la prononcer. Exemple : Vous sortez maintenant.Vous sortez maintenant ?Vous sortez maintenant !Vous sortez maintenant…, etc.

 

On recense traditionnellement dix ou douze signes de ponctuation qui s'insèrent dans le texte : le point {.}, le point d'interrogation {?}, le point d'exclamation {!}, la virgule {,}, le point-virgule {;}, le deux-points {:}, les points de suspension {…}, les parenthèses {()}, les crochets {[]}, les guillemets {«  »}, le tiret {–}. Grevissey rajoute la barre oblique {/}. Les accolades { {} } sont également largement utilisées.

 

Ponctuation. (2013, juillet 29). Wikipédia, l'encyclopédie libre. Page consultée le 04:09, août 19, 2013 à partir de

 http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Ponctuation&oldid=95388618.

 

Une citation :

 

"La ponctuation c’est l’intonation de la parole, traduite par des signes de la plus haute importance. Une belle page, mal ponctuée, est incompréhensible à la vue ; un bon discours est incompréhensible à l’oreille s’il est débité sans ponctuation, et désagréable si la ponctuation est mauvaise." Georges Sand

 

Quelques exemples :

 

Le dicton "L'appétit vient en mangeant" transformé par notre maître en philosophie, Pierre Dac "La petite vient en mangeant".

- "En mangeant, la petite vient"  

- "En mangeant la petite, vient !"

 

« Le directeur dit l’instituteur est un imbécile », qui selon que l’on soit l’instituteur ou le directeur, se notera :

- “Le directeur, dit l’instituteur, est un imbécile.”

- Le directeur dit : “L’instituteur est un imbécile”.

 

Extrait de "Robinson Crusoe"

- Robinson dit: "Vendredi est un sauvage."
- "Robinson, dit Vendredi, est un sauvage."

 

Le comte d'Anterroches, à la bataille de Fontenoy (citation retenu par la tradition populaire)

"Messieurs les Anglais, tirez les premiers !"

"Messieurs ! Les Anglais ! Tirez les premiers !"

 

Un homme riche était au plus mal. Il prit un papier et un stylo pour écrire ses dernières volontés :
Je laisse mes biens à ma sœur non à mon neveu jamais sera payé le compte du tailleur rien aux pauvres.

 

Mais le mourant passa l'arme à gauche avant de pouvoir achever la ponctuation de son billet. À qui laissait-il sa fortune ? Son neveu décide de la ponctuation suivante :
« Je laisse mes biens à ma sœur ? Non ! À mon neveu. Jamais sera payé le compte du tailleur. Rien aux pauvres. »


Évidemment, la sœur n'est pas d'accord. Elle ponctuerait plutôt le mot de la  sorte :
« Je laisse mes biens à ma sœur. Non à mon neveu. Jamais sera payé le compte du tailleur. Rien aux pauvres. »


Le tailleur demande la copie de l'original et ponctue à sa manière :
« Je laisse mes biens à ma sœur ? Non ! À mon neveu ? Jamais ! Sera payé le compte du tailleur. Rien aux pauvres. »


Là-dessus, les gueux de la ville entrent dans la maison et s'emparent du billet. Ils proposent leur version :

« Je laisse mes biens à ma sœur ? Non ! À mon neveu ? Jamais ! Sera payé le compte du tailleur ? Rien. Aux pauvres ! »

 

J'invite un ami à souper :

Passe à la maison avec ta femme,  dans le frigo il y a tout ce qu’il faut pour faire un bon gueuleton.

Il a compris :

Passe à la maison avec ta femme dans le frigo, il y a tout ce qu’il faut pour faire un bon gueuleton.

 

 

Notre ami Claude nous propose la ponctuation par bruitage de Michel Leeb

 

 

La pensée du jour :

 

« L’économie politique, c'est en définitive, l'art de faire circuler l'argent tout en le gardant pour le dépenser.  » Pierre Dac

 

Publié dans Humour

Commenter cet article

SAINT ETIENNE Claude 19/08/2013 13:31


Bonjour Taram,


Très explicite cette page du nouvel observateur


1. Autour de quels points de ponctuation met-on des espaces ?


Le « truc » mnémotechnique ; les signes de ponctuation
double sont précédés et suivis d’espaces…
-Virgule : pas d’espace entre le mot et la virgule, un espace après la virgule. (sauf pour la virgule décimale comme dans 3,14116).
-Point : pas d’espace entre le mot et le point, un espace après.
-Points de suspension : pas d’espace entre le mot et les trois points, un espace après les points
-Point-virgule ; un espace entre le mot et le point virgule et après ce dernier.
-Deux points : un espace entre le mot et les deux points, un espace après.
-Point d’interrogation : un espace avant ce point et après lui.
-Point d’exclamation : un espace avant lui et après lui.
-Trait d’union : pas d’espace avant, pas d’espace après.
-Parenthèses : un espace avant, pas d’espace à l’intérieur de la parenthèse ouverte, et pour la parenthèse fermée, pas d’espace à l’intérieur et un espace après la parenthèse fermée.
-Tirets faisant fonction de parenthèse (¬): un espace avant le tiret, un après, pour chaque tiret.
-Guillemets anglais : un espace avant le guillemet, pas d’espace entre le guillemet et le mot. Pas d’espace entre le mot et le guillemet et un espace après le guillemet.
-Guillemets français : («) pas d’espace entre le guillemet et le mot entre guillemet, et pas d’espace après le mot entre guillemets.
Ils s’emploient, après les deux points, avant et après une citation. 
-Barre oblique (ou slash), pas d’espace entre la barre et le chiffre ou le mot. 
-Point de suspensions : espace avant eux s’ils remplacent un mot. Et espace après.
-Crochets : un espace avant le crochet ouvert, mais pas entre le crochet et le mot ; pas d’espace entre le mot et le crochet fermé et un espace après.
-Apostrophe : pas d’espace avant et après l’apostrophe.
-Degré : (19°) pas d’espace après le chiffre et un après le symbole degré.
-Symboles des minutes et secondes (45’ ou 35’’): pas d’espace entre le symbole et le chiffre et un après le symbole.
-Le symbole du pourcentage : 30 % : un espace avant, un après.
-Les signes arithmétiques (+ ou ? ou ×,) un espace avant, un après. 2 + 2 = 4
-Les symboles des monnaies, des mesures, du temps (25 € ou 3 m ou 30 s) un espace avant, un après.
-L’astérisque(*) : pas d’espace avant, un après.


2. Ce qu’il ne faut jamais faire…


-N’abusez pas des points d’exclamation et d’interrogation,
qui soulignent l’expression de vos sentiments, vos réactions. De plus si vous en mettez plusieurs à la suite, le destinataire de la lettre peut en être vexé. Surtout si le sujet que vous évoquez
concerne une de ses démarches.
-N’abusez pas non plus des points de suspension qui de toute façon se limitent à 3…


Taram stp, cherche « Michel Leeb -La ponctuation » par l'INA (je n'arrive pas à saisir le lien). Merci au nom de tous,


A défaut moins bien  https://www.youtube.com/watch?v=N4c6Yf4W41g&feature=player_detailpage


Tu as été sanctionné pour ta vidéo de devos sur youtub, pauvre Raymond.


Bonne nuit à tous les Polynésiens, ne vous en faites pas... Je veille.


 

N.L. Taram 19/08/2013 21:00



Bonjour Claude,


voilà je viens de rajouter la vidéo de Michel Leeb. Je l'avais écoutée mais je n'étais pas sur qu'INA autorise la copie, finalement j'ai trouvé le code html.


Pour la vidéo de Raymond Devos, INA n'autorise pas sa publication sur les blogs par l'intermédiaire de You Tube ; toutefois tu peux cliquer sur le texte qui apparait sur l'écran "Visionner sur
You Tube" ou cliquer sur le lien que j'ai ajouté. En plus, tu pourras visionner en grand écran. Cette vidéo et celle de Pierre Dac ne sont pas liées directement au sujet... mais sont
tellement bonnes que j'en pleure de rire chaque fois que je les regarde.