LA RENAISSANCE

Publié le par N.L. Taram

Reprise et mise à jour des vidéos manquantes d'un article du 28 août 2012.

Je préviens de suite mes amis amateurs d'Histoire qu'il ne s'agit pas de la "RENAISSANCE", période de rénovation culturelle qui se produisit en Europe au XVème siècle, mais de la renaissance de la musique de Jazz.

Après la révolution "armstrongienne"  des années 1925 à 35, le jazz se perd dans les méandres du "be-bop", s'enlise dans les grandes formations, se dilue dans les orchestres "swing" (Benny Goodman "The King of swing"  ). Enfin vers 1958, arrive la renaissance où le jazz retrouve ses sources : 

 

CANNONBALL ADDERLEY  Quintet - This Here

Recorded live at The Jazz Workshop, San Francisco, California on October 18 & 20, 1959. Cannonball Adderley (alto saxophone); Nat Adderley (cornet); Bobby Timmons (piano); Sam Jones (bass); Louis Hayes (drums)

ART BLAKEY &  the Jazz Messengers - Moanin'  

Personnel: Lee Morgan (trumpet), Benny Golson (tenor sax), Bobby Timmons (piano), Jymie Merritt (bass), Art Blakey (drums) - Paris le 21 décembre 1958

MILES DAVIS - All Blues

Miles Davis (tp), Julian Adderley (as), John Coltrane (ts), Bill Evans (p), Paul Chamber (b), James Cobb (dm) - le 22 avril 1959 

HORACE SILVER - Blowin' The Blues Away 

Horace Silver (piano), Blue Mitchell (trumpet), Junior Cook (tenor saxophone), Gene Taylor (bass), Louis Hayes (drums) - 1959

Et, bien sur, le "Prophète" de cette renaissance : 

THELONIOUS MONK - Brilliant Corners

Thelonious Monk (p), Ernie Henry (as), Sonny Rollins (ts), Oscar Pettiford (b), Max Roach (dm) - New-York le 15 octobre 1956

(code recherche : MUSJAZ)

Publié dans Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article