LE MONDE & LE NUCLÉAIRE (2)

Publié le par N.L. Taram

(code recherche : POLJLM(code recherche : POLQUI)

Paul-2011PAUL QUILES

 

Vendredi 28 octobre 2011 5 28 /10 /Oct /2011 15:34

 

Cette réaction vient d'être publiée par le site Marianne2.fr

 

     Je viens de lire la lettre de Jean-Luc Mélenchon aux autres candidats de gauche à propos du nucléaire. Elle intéresse les animateurs du club Gauche Avenir à un double titre :

 

     1- Sa démarche conforte ce que nous ne cessons de demander, à savoir que soit défini un socle de propositions communes à la gauche.

     Il est évident que les propos de Jean-Luc Mélenchon sur cette question des choix énergétiques peuvent s’appliquer à bien d’autres sujets fondamentaux pour un gouvernement de gauche.

     Que dit-il en effet ? Je reprends ses propos :

-  "Nous ne pouvons nous contenter d’échanger des anathèmes, de nous admonester mutuellement ou de nous opposer des oukases contradictoires. Nous devons, à mon avis, d’abord chercher ce qui peut unifier la société autour d’un intérêt général".

-  "Je n’évacue pas les discussions qui traversent la gauche sur ce point du nucléaire. Elles ont leur noblesse. La force des arguments qui se confrontent est connue. Evitons de faire des dogmes avec des raisonnements. Admettons la loyauté de chacun de ceux qui contribuent à cette discussion et respectons les argumentations."

     Si la démarche proposée était reprise (pas seulement pour le nucléaire) par les principaux candidats de la gauche, je pense, selon les propos mêmes de Jean-Luc Mélenchon, qu’elle serait "à l’honneur de la gauche et à la hauteur de la responsabilité qui est la nôtre sur un sujet qui touche à l’intérêt général humain."

     De plus, elle serait beaucoup plus efficace et crédible que celle qui consisterait à attendre le soir du 22 avril 2012, 1er tour de l’élection présidentielle, pour trouver, après de longues et nombreuses polémiques, des compromis incertains sur des sujets majeurs.

 

centrale-nucleaire    2- S’agissant de l’énergie, je me félicite que Jean-Luc Mélenchon reprenne la proposition faite, dans le cadre d’une "assemblée des gauches et des écologistes" initiée par le club Gauche Avenir (18 juin 2011), qui a rassemblé des représentants de toutes les sensibilités de la gauche, des syndicalistes et des experts reconnus 

     En synthèse de ces travaux, j’ai eu l’occasion de développer et de préciser l’idée d’un référendum, qui ne peut se concevoir sans les 3 conditions préalables d’une information complète (et si nécessaire, contradictoire) des Français, d’un vrai débat public et d’un travail parlementaire approfondi. Il reviendra au Parlement de choisir le scénario qu’il souhaite privilégier et qui sera ensuite soumis au référendum. Notre club a approuvé cette démarche.

 

     Je souhaite que cet état d’esprit visant à préparer un socle commun susceptible de répondre aux grands défis de la période permette aux forces de gauche et aux écologistes de se rencontrer rapidement, en vue du rassemblement pour la victoire.

 

                                                                                        Paul Quilès

 

http://paul.quiles.over-blog.com/article-nucleaire-reponse-a-jean-luc-melenchon-87446752.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pierre Carabasse 12/01/2012 20:33


Ia
orana,


On en
apprend tous les jours :



La Cour des comptes s'inquiète du coût du nucléaire


Dans un
projet de rapport que s'est procuré la Tribune, la Cour des comptes estime que des "incertitudes importantes" planent sur le coût du nucléaire en France, et notamment sur les investissements qui
devront être réalisés à la suite des récentes recommandations de l'ASN.


http://lexpansion.lexpress.fr/entreprise/la-cour-des-comptes-s-inquiete-du-cout-du-nucleaire_278304.html#xtor=AL-189


à
suivre...


 

N.L. Taram 12/01/2012 20:36



Je serais informé dès la parution de ce rapport avec le lien si possible...