LES 45 CANDIDATS

Publié le par N.L. Taram

…………

Sur proposition du secrétaire général du Haut-commissariat de la République

 

arrête

 

Article ler : La liste des candidats au premier tour de l'élection des députés à l'Assemblée nationale du 2 juin 2012, pour la Polynésie française, est fixée comme suit, selon l'ordre établi par tirage au sort :

 

Député 1

  Depute-2-copie-1.JPG

  

Député 3 

 

Nous avons 45 candidats pour une élection qui doit se tenir prochainement et pour 3 sièges seulement. Si l’on en croit les professions de foi de ces messieurs-dames, le rôle de ces 3 élus est très important pour notre avenir, tout repose sur leurs épaules.

 

J’ai lu avec attention toutes les professions de foi qui me sont parvenues, soit dans ma boite aux lettres, soit par internet. J’y ai trouvé beaucoup d’intentions, des vœux pieux, des « yaka » et des « faucon », d’admirables textes dans le plus pur style « langue de bois ». Certains vont jusqu’à préciser que ce n’est pas un catalogue de bonnes intentions…. 

 

Et il n’y a que cela, de bonnes, même très bonnes intentions. Je n’ai pas trouvé, à un seul moment, un début de piste pour produire plus et à des prix concurrentiels, pour arriver enfin à une véritable autonomie économique, pour aboutir à une « liberté alimentaire »*, pour avoir un développement durable,… Ce que j’ai surtout lu, c’est toujours et encore "demander des sous" à l’état français !

 

Je ne suis pas innocent, un an et demi que je travaille avec une petite équipe pour trouver des pistes pour notre avenir économique. Nous fouillons systématiquement tous les secteurs d’activité, tous les secteurs productifs, nous analysons tous les coûts et leur prix final, nous suivons toutes les pistes… et jusqu’à maintenant nous avons abouti devant un mur.

Capture01.jpg

 

 Je ne désespère pas mais je me demande si je verrai le bout du tunnel, vu mon âge…

 

Enfin, si quelqu’un à une idée qu’il le fasse savoir haut à fort, il sera béni par la population qui ne croit plus dans toutes ces promesses et ne se dérange plus pour aller voter.

 

Taram

 

Lire : AUTOSUFFISANCE ALIMENTAIRE QU’ILS DISAIENT !!  

 

Publié dans Politique

Commenter cet article

René HOFFER 08/06/2012 21:37


http://echosdesmontagnes.blogspot.fr/2012/06/rene-hoffer-polynesie-francaise-tahiti.html A
lire, regarder, écouter!

René HOFFER 08/06/2012 21:25


@petites gens,


Pour complément: voici ma réponse à la dérive sur le sujet de Tahiti Pacifique Magazine de juin 2012 (page 7)


@ tahitipm@mail.pf


Alex,



Merci de publier dans ton prochain numéro le droit de réponse ci-après, au même emplacement et à la même page.

"Le blabla d'Alex
En 1999 déjà, Tahiti Pacifique Magazine n'avait pu faire la différence entre une démarche en Droit et... une situation de non-droit. Cela n'a pas seulement aboutit à la condamnation de Monsieur
Alex du Prel mais aussi à celle de TPM, mais encore - le sujet portant alors sur la violation d'un accord international (GATT/OMC) -, mes actions en "justice" ont abouties à l'introduction de la
TVA en remplacement des droits d'entrée... vite re-bidouillés en autre dénomination et... à des taux supérieurs!
Aujourd'hui TPM me reproche de saisir mêmement la "justice" pour réussir à nouveau à démontrer qu'un français qui risque de crever de faim à Tahiti a le même droit qu'un français dans la même
situation, à Mayotte ou à Geispolsheim. J'assume mon crime d'avoir réussi à persuader 108 électeurs à cette cause et les en remercie, celles et ceux-là doivent savoir "qu'en France" (sic), "seul
le juge dit le droit" (certes maçon-nique en règle général). Pour le reste: continuez à lire Tahiti Pacifique Magazine. Mais surtout, avec discernement quant aux articles me concernant. Mon
adresse e-mail pour avoir les informations vraies: rollstahiti@gmail.com
Note: le 5 juin mes 474,93 euros de RSA m'ont été versés... nonobstant ma garde à vue du 4 juin, confirmant non seulement que "le tribunal... a suspendu... blabla", mais encore que la CAF les a
payés du fait même de cette... suspension judiciaire. Contrairement aux 80 000 français dans ma situation - et en pire pour certains -, à Tahiti, qui continuent à crever de faim.
Statutairement."

Voici pour le communi-qué.
Alex, je te rappelle aussi, ci-dessous, nos échanges où j'avais bien raison de ne pas te donner ce dossier à traiter "sérieusement" car tu aurais réussi à en extraire... ce que même la DSP n'a
pas réussi après 12 heures de garde à vue (illégale à la lecture de l'avis de la cour de cassation du lendemain 5 juin 2012 sauf à opposer qu'un étranger "sans-papiers" a plus de droits qu'un
français "avec-beaucoup-beaucoup-de papiers"....) le 4 juin 2012.

petites gens 08/06/2012 16:55


ia orana tt le monde


ia orana oe e Pierre tane


 


Dispo après une absence, alors j'en profite pour intervenir, ça ne va pas durer.


 


Les législatives, suis pas fan. J'aurais appelé à voter René, s'il s'était avéré que son cas soit l'exemption à la règle, applicable
au Fenua, pour obtenir le Rsa. Hélas, cà ne l'est pas? René est un cas particulier à statuer. C'est en cours et je crois que ça risque de durer vu la légendaire lenteur de l'administration et les
nombreux recours possibles.


 


Ceci précisé, suite à ton appel à solution miracle. Permets moi, une petite contribution à la réflexion.


 


Alors, si ton postulat est ''impérative production compétitive locale'', le groupe et toi pouvez fermer. Il n'y en a pas pour toutes
les raisons que toi et ton groupe avez identifiées.


 


Mais si la vraie finalité de votre réflexion collective est l'autosuffisance en produits productibles au Fenua. Alors vous n'avez
fait que la moitié du chemin. Si j'ai bien compris, vous en êtes à l'impasse ''pouvoir d'achat déficient''. Il vous faut continuer la réflexion en y introduisant le social.


 


La clé est la réponse à la question. Qd, financièrement, l'économie et le Fenua ensemble ne peuvent plus générer de pouvoir d'achat
au profit aussi bien des entreprises que des particuliers, que faire pour y arriver qd même?


 


Réponse : Prendre les chemins de traverse sans oublier le social. (comme pour Rome, tous les chemins mènent au pouvoir d'achat
minimum pour vivre décemment).


 


Pierre, en fait, nous sommes là, devant une situation d'une extrême complexité qui induit des problèmes annexes complexes à résoudre
en même temps pour espérer solutionner le problème de départ. Tout comme cette situation, la réflexion pour la solutionner doit se mettre au diapason, se doter de complexité.


 


Ce qu'il y a de bien avec cette méthode. C'est que tu résous en même temps toutes les situations de blocage que tu rencontres.
Souvent une petite mesure pour un problème dans un domaine très éloigné du point de départ suffit pour tout résoudre. Mauruuru


 


Te aroha ia rahi, Parahi ana'e


petites gens.





René HOFFER 28/05/2012 08:25


En parlant d'investir dans le tourisme tu sors du sujet puisque tu le ramènes au niveau bananier-statutaire.


 


Je te parle de personnes; d'êtres humains. Pas d'Arlésiennes.


 


Pour ce qui est du montant, regarde ces infos... où il est question de 9 fois plus de 53 milliards hahaha.


 


Et en plus la vie n'a pas de prix!!!! hohohohoho


 



http://videos.tf1.fr/jt-we/malgre-l-exclusion-ils-renoncent-aux-aides-sociales-7104454.html


"Résumé: Dans son rapport
annuel, l'observatoire de la pauvreté dresse le portrait d'une France où l'exclusion sociale s'étend. Il montre aussi l'apparition d'un nouveau phénomène : celui d'une population qui renonce aux
aides sociales."


 


Note: Lis mon interview sur
www.tahititoday.com/confidences.htm de ce jour....


 


ainsi qu'un article en
anglais sur RNZI.


 

http://www.rnzi.com/pages/news.php?op=read&id=68487


 


rollstahiti@gmail.com

N.L. Taram 28/05/2012 09:00



C'est vrai que je suis plus branché "économie" que politique sociale.


Bon, je m'attèle à cette tache et vais essayer de sortir un article.


Merci pour ta participation...



René HOFFER 27/05/2012 07:02


Pour ne pas aller plus vite que la musique regarde déjà ce reportage pour t'éclairer.


 


http://videos.tf1.fr/jt-we/malgre-l-exclusion-ils-renoncent-aux-aides-sociales-7104454.html


Résumé: Dans son rapport
annuel, l'observatoire de la pauvreté dresse le portrait d'une France où l'exclusion sociale s'étend. Il montre aussi l'apparition d'un nouveau phénomène : celui d'une population qui renonce aux
aides sociales.


 


Ensuite tu verras qu'il ne
s'agit pas de départementalisation ou quoi que ce soit mais simplement... des personnes de nationalité française + les étrangers.


 


Et nous à Tahiti on serait
plus con que les autres français + les étrangers? Voilà le début de ce que je réaliserai AU PREMIER jour de mon élection. Mais pour l'instant, pas de panique, il y d'abord le deuxième tour et le
temps d'antenne qui va avec. Je te répondrai donc sur le reste plus tard. MA PRIORITE: que 80 000 français à Tahiti dans le besoin aient 55 000 tous au même titre que les autres français +
certains étrangers, pour "vivre" au moins mieux qu'avec 0.


 


A+ et merci pour ton
intérêt
René 

N.L. Taram 28/05/2012 03:18



Ia ora na René,


55.000 fcfp/mois à 80.000 polynésiens dans le besoin cela fait un budget de 53 milliards cfp. Si cette somme était disponible sur le budget du Pays cela nous permettrait d'investir dans le
tourisme (sans se tromper de cible ). En 2007, notre meilleure année depuis 2002, nous avons engrangé 42 milliards
de devise avec le tourisme ; il faudrait au moins tripler ce chiffre pour approcher de l'équilibre de notre balance commerciale. Une amélioration des autres entrées serait aussi souhaitable 
(en 2077, la perle 12,5 Mds, le nono 600 millions, le poisson 475 millions et tout le reste 1,6 Mds). Hors depuis, c'est la dégringolade...



René HOFFER 27/05/2012 06:59


Taram,


Je te rassure: en ce qui me concerne, tu ne liras aucune promesse dans les lignes ci-dessous mais le respect d'un droit.


Pour commencer je pense que çà vaut mieux que des yaka et faucon comme tu l'écris.


Je te raffraichis donc ici la mémoire et celle de tes lecteurs:


"Le RSA c'est
quoi?


Ex-RMI, le RSA permet à tout français dans le besoin-
et aux étrangers- de percevoir 475,93 € (55 000 F) par mois.


C'est un droit !


Donc pas besoin de loi ! Fini les blabla…


Et l’argent du RSA?


En 2011, 4 milliards d'euros restaient inutilisés !!!


Réfléchis à çà…


Imagine un couple qui « n'a rien » et qui vivrait mieux avec 110 000,- par mois.


… Grâce à ta voix !


Bravo et merci à toi.


RSA=revenu de solidarité active


Eaha te
RSA?I mua atu i parau hiana RMI, i teie nei te RSA.
Ua riro te RSA ei pû no te faa fanao raa i te farani e tae noatu te mau feia 'e'e te hoe tuhaa moni i nia i te hoe faito 475,93 € oia hoi (55 000Francs).

E ti'a ihoa ia oe ia fana'o !
Aite faufaa te ture ua oti te tau no te patapata noa raa

E te moni a te RSA?I te matahiti 2011, maha miria € o tei toe mai, é o tei ore i faa ohipa hia !

A feruru maitai mai...
A hio na outou. Hoe tane e tona hoa vahine aita ta raua e imi raa, e fanao ia


raua teie tuhaa moni i nia ite hoe faito 110 000 Frs i te avae.

Na nia ito oe tiaturi raa mai e to oe maiti raa mai!Maurauru e maururu ia oe."


Si le texte ne passe pas, rappelle-moi ton e-mail et je te l'enverrai en PDF.


rollstahiti@gmail.com


 

N.L. Taram 27/05/2012 07:02



Ia orana René,


Je te remercie pour ton commentaire, tu es le premier et le seul pour le moment. Au moins tu es précis : le RSA. Par contre pour l'argent du RSA, ces 4 milliards d'euros nous ne les avons pas ;
la départementalisation serait-elle la seule solution ?


Mais cela ne répond pas à ma "grande question" : Que faire pour arriver à notre véritable "Autonomie", c'est à dire l'autonomie économique... le reste ce n'est que des parau parau (bla
bla). Bien sur la distribution d'un RSA, permettrait d'augmenter le pouvoir d'achat des polynésiens et donc de favoriser notre production. Encore faut-il que le polynésien à faible revenu puisse
remplir son caddie de produits locaux et c'est là que ça bloque. Nous ne sommes pas encore au bout du tunnel...


Je regrette, je ne voterai pas pour toi, je suis inscrit dans la 2ème circonscription où, comme je l'ai écris à mon ami Charlie ”rien n’est bon, tout est à jeter". Je te conseille Charlie"s blog
:


http://charlie2raromatai.wordpress.com/