Les cobayes de la république for ever (2)

Publié le par N.L. Taram

Etat major CEP

ETmer jpg-800x566

 

Le Pays en faveur d’une centrale d’énergie thermique des mers en Polynésie française

Publié le 13 septembre 2010 à 17:00 – Tahiti Presse

 

NDLR : Pour avoir fréquenté de longues années, les chercheurs qui travaillaient sur le programme E.T.M., je ne suis pas entièrement convaincu par ce système de production d’énergie. Toutefois, si cela donne de bons résultats ailleurs, pourquoi pas ? Seulement après ce titre trompeur, que dit l’article ?...

 

 Le conseil des ministres s'est réuni en séance extraordinaire ce lundi sous la présidence de M. Gaston Tong Sang. Il a autorisé le financement d'une étude de faisabilité d'une centrale thermique des mers en Polynésie française.

………………… couste3

Si cette étude s’avérait concluante, cette technologie pourrait permettre à terme à la Polynésie française de disposer d’un moyen de production d’énergie électrique propre et renouvelable, en utilisant exclusivement nos ressources naturelles.

 

NDLR : Toujours la même méthode des médias (même officiels), un titre accrocheur et un texte différend. Si ça marche, tant mieux, nous toucherons le jackpot…. Mais si ça foire, nous aurons encore gaspillé quelques centaines de millions, voire plus, pour rien. Par les temps qui courent, il vaudrait mieux être prudent avec l’argent des contribuables.

Il est vrai que nous avons l’habitude des essais, surtout des essais inutiles !

972 

L'Energie Thermique des Mers (ETM)

http://www.ifremer.fr/exploration/enjeux/etm/

……….

D'autres projets sont ensuite étudiés, mais c'est la crise pétrolière de 1973 qui déclenche aux Etats-Unis et au Japon, le financement de la construction de micro-centrales électriques expérimentales, flottantes ou à terre, et d'études de grosses centrales ETM pour la production d'électricité ou la fabrication de carburants synthétiques. La France contribue à cette relance avec l'étude d'une centrale ETM électrique destinée à la Polynésie Française (1980-1985)*.
Récemment un groupement indo-japonais a annoncé le lancement d'une centrale pilote ETM qui devrait être implantée sur la côte au sud-est de l'Inde.

……………………

*Tiens donc ???

 Panneau10 blogger

L'énergie thermique des mers

http://www.larecherche.fr/content/recherche/article?id=15384

 

Au début des années 1980, l'énergie thermique des mers était présentée comme une source d'énergie renouvelable très prometteuse. Depuis, elle est passée aux oubliettes et les grands programmes de recherche ont été abandonnés. Qu'en reste-t-il ?

………..

 

Enfin, je vous recommande Énergie thermique des mers

Sur wikipedia >>  http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_thermique_des_mers

Impact environnemental

La production d'énergie maréthermique ne fait pas intervenir de combustion, (il n'est pas nécessaire d'apporter de l'énergie a la source chaude), et ne rejette donc pas de dioxyde de carbone (CO2) qui est un gaz à effet de serre.

Cependant, compte tenu du faible écart de température entre source chaude et source froide, le rendement n'est que de quelques pour cent, et ce système implique l'utilisation de volumes d'eau importants (quelques m3/s et par MW). Durant le pompage de cette eau, de nombreuses espèces vivantes peuvent être entraînées et tuées (poissons, larves, etc..)

De plus, l'utilisation de chlore est fréquente pour éviter le développement des dépôts marins. Celui-ci endommage l'écosystème.

Certaines interactions mineures méritent d’être évaluées. Ces études ont été menées par des laboratoires à HAWAII, DITMARS, PADDOCK, VEGA, NELHA.

……………. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

christian Penilla y Perella 15/09/2010 20:41



Taram


 


Il ne suffit pas de lire le rapport final il faut aussi savoir le lire et l'analyser avec une louche de bon sens . Denrée rare en notre époque .



N.L. Taram 15/09/2010 21:11



Bonjour Christian,


lis le commentaire de Wakrap.... nous sommes sur la même longueur d'onde !



wakrap 15/09/2010 18:03



Bonjour,


Si j'ai bien compris, ce type d'énergie ne peut être rentable que si le pétrole passe les $170!


Ce sera donc probablement jamais.


Ensuite ,le CO2 , l'argument redondant, n'est pas un polluant, bien au contraire, c'est l'aliment sans lequel la vie n'existerait pas. Reste le discours réchauffiste subventionné à coup de
milliards de $ au GIEC. La grande majorité de la population française y croit. Une minorité dans beaucoup d'autres pays.


Pour en revenir à l'aspect économique de la chose, comme toujours, nous assistons au résultat d'opération de lobbying bien menée, qui oriente l'argent de nos impôts vers des activités non
rentables, puisqu'il est bien écrit qu'à moins de 170$ le baril c'est pas rentable. (et encore, 170 c'est le chiffre annoncé par les lobbyistes)


 


Rien de neuf, donc. Par contre je vois augmenter la production de Co2 ans des coupes en cristal chez les Moux et autres intéressés.



N.L. Taram 15/09/2010 21:10



Bonjour Wakrap,


J'ai apprécié ta dernière phrase...



christian Penilla y Perella 15/09/2010 02:34



Taram


 


Je dois apporter quelques précisions .


 Pour quelques centaines de millions ils vont juste savoir si l'eau de mer est salée , si la température du bain est bonne et si cela ne va oas déranger les poissons pendant leur sièste .


Quand à la réalisation cela se chiffre en millards ;



N.L. Taram 15/09/2010 03:22



Bonjour Christian,


c'est bien ce que j'avais compris : quelques centaines de millions pour une étude...


En espèrant que nos dirigeants auront le courage de lire le rapport final (ce qui n'est pas souvent le cas !!)



able 14/09/2010 19:17



'Ia ora na


Quel est le montant de la subvention d'investissement en faveur de la société d'Albert Moux ?


Quelle part va réellement à l'étude de faisabilité ?


Quels seront et quand le résultat de ce projet et sa possible concrétisation ?


Que de questions ? Aors qu'il y a tant à faire plus urgent ....



N.L. Taram 14/09/2010 21:22



Bonjour Able,


voilà les bonnes questions.... sans réponses pour le moment.


Et je retiens "Aors qu'il y a tant à faire plus urgent .... "



christian Penilla y Perella 14/09/2010 10:12



Taram


 


J'ai oublié de dire que j'ai le dossier des américains dans mon ordinateur dont une partie sécurisée par un code .



christian Penilla y Perella 14/09/2010 10:08



Taram


 


L'énergie thermique des mers , cela marche , c'est incontestable et prouvé depuis 1934^par le procédé CLAUDE . Une centrale expérimentale a fonctionné aux îles Hawaii, au Japon , en Inde et
l'armée américaine en a une qui marche .


Une étude faite par une société américaine  d'une puissance de 100 mégawatts a été réalisée pour la Polynésie . Le plus grave est que cette étude c'est basée sur des données erronées
fournies par notre gouvernement local . Nous sommes passés pour des charlots et des voyoux . Cette étude a couté 120 millions Cfp aux frets du bureau d'études .


 


L'énergie des mers deviendra trés rentable quand le cours du brut sera à 170 dollards le baril . Ce n'est pas pour demain mais aprés demain .


Quand à l'étude pour une centrale de 50 mégawatts cela sera sérieux comme d'habitude . Faut pas réver .