Les donneurs de leçons

Publié le par N.L. Taram

J’aime pas les donneurs de leçons

Quand je dis que je ne les aime pas ce n’est pas tout à fait exact. Disons qu’ils m’inspirent une sorte de dégout mêlé d’une forme de sympathie car la plupart du temps ces moralisateurs sont des gens qui cherchent avant tout à se donner plus d’importance qu’ils n’en ont réellement et en cela ils sont touchants d’une certaine façon.

Ils sont faciles à reconnaître et on en connait tous dans divers domaine. Mais ici j’ai plutôt envie de parler des donneurs de leçons politiciens qui prétendent se placer au-dessus du commun des mortels et avoir une vision « pragmatique » (disent-ils) des choses.

Comment reconnaître un donneur de leçons ?

Bien sûr, ils essayent de se donner un aspect modeste…ainsi le donneur de leçons ne va jamais dire ouvertement : « vous êtes des cons, moi je sais, écoutez-moi » mais va tout faire pour vous le faire sentir...


Et puis, il y a les donneurs de leçons qui ont des pertes de mémoire…

Tavini entête

Papeete, mardi 29 décembre 2009

 

Quand les mis en examen donnent des leçons

de bonne gouvernance

 

 À peine libéré et avec le culot de ceux qui n’ont plus rien à perdre, jusqu’à leur honneur et leur liberté, le toujours président du Tahoeraa Huiraatira s’est offert le bonheur de donner des leçons de bonne gouvernance à l’opposition.

Un rafraîchissement de mémoire s’impose.

 Qui a sabordé la perle en distribuant  les concessions aux proches sans contrôle de la production et de la commercialisation (39 tonnes de nucléus importés, 7 tonnes de perles exportées ! ), transformant le précieux joyaux en planche à billets aujourd’hui stérile ?

 Qui a voulu contre toute logique un super hôpital à Tahiti qui nous coûte 2 fois le prix annoncé ?

 Qui a laissé filer les coûts de la santé mettant en péril notre CPS ? Qui veut régler les déficits de la Caisse par un système de financement  dont l’exemple en France a prouvé l’inefficacité ?

 Qui a donné notre production électrique à une multinationale qui nous vaut le prix du kW/h le plus cher du Pacifique ?

 Qui a validé la surfacturation des hydrocarbures au Vanuatu et fait supporter à la population le surcoût des carburants et de leur électricité ?

 Qui a tout misé sur un tourisme de luxe coûteux au pays et montrant dès la fin des années 90 un début d’essoufflement ? Qui n’a jamais cru dans la petite hôtellerie locale et repoussé la compagnie « low cost » malgré ses 2000 visiteurs par semaine ?

 Qui a raté à 200% la filière thon pourtant très prometteuse ?

 Qui a toujours repoussé la révision de notre système fiscal profondément injuste pour les plus démunis ?

 Qui n’a jamais accepté la victoire de l’UPLD entraînant notre pays dans la spirale de l’instabilité empêchant tout progrès ?

 Cessons là, le vrai patron de cette majorité de mis en examen n’est autre que celui qui a conduit le pays dans le mur et remercie la justice de l’avoir libéré ! Cette page doit être tournée au plus vite pour ne pas laisser ces élus irresponsables enfoncer davantage les Polynésiens dans la tourmente qu’ils ont déclenchée ?

 

«  E Fenua tou,  E Nuna’a tou, E Reo tou  » 

Secrétariat Général du Tavini email tavinihuiraatira@gmail.com

BP 61 490  FAA’A – CENTRE 98 703 TAHITI POLYNESIE

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

teavaiti 02/01/2010 14:13



bonne et heureuse année à vous
j'ai trouvé ceci en réponse à ta question
teavaiti

On n’a pas le droit d’oublier : un peuple sans mémoire est un peuple sans conscience.


J’ai feuilleté « le Mémorial de l’oppression » (fascicule no 1 sur la région Rhône-Alpes d’un ouvrage édité à la Libération et préfacé par Yves Farges, à l’époque commissaire régional
de la République) qui relate, entre autres, les nombreuses exactions de Touvier dans notre département de l’Ain. Il y a peu de pages où l’on ne montre pas la participation et l’acharnement
bestial des miliciens, soit seuls dans leurs expéditions, soit associés aux SS ou à la Gestapo. Voici quelques exemples significatifs que j’ai extrait de cet ouvrage :



Taram 02/01/2010 20:47


Bonjour Teavaiti et bonne années,
Il semblerait que les exemples, extraits du texte, ne soient pas "passés".... oubli ou bug ?
S'il y a un problème, adresses-les moi par mail, je les publierai.


sylvie-anne 01/01/2010 04:33


L'amnésie collevtive et politique, semble faire plus de dommages en Polynésie française que toutes les grippes aviaires ou porcine réunies.
"Un peuple sans mémoire est un peuple sans conscience". De qui est-ce ? moi aussi j'ai un trou de mémoire !!!! Bonne Année 2010 à toi l'ami.


Taram 01/01/2010 05:06


Ia ora na Sylvie-Anne,
Il n'y a pas qu'en Polynésie que l'amnésie politique fait des dommages... ou alors, c'est parce qu'elle est "française"
Ta citation ? je ne sais pas de qui... mais ce n'est pas un trou de mémoire, c'est un échec scolaire !
Bonne année à toi aussi et à très bientôt.


Tartarin 31/12/2009 20:35


Ia ora na Teavaiti,
Je comprends tout l'humour de ta question...
Moi, la question que je me pose, c'est : Comment quelqu'un d'aussi brillant que Gaston Flosse (si, si, je le reconnais, malgrès que j'ai été opposé souvent à sa politique !), peut-il laisser dire
de telles bétises par son associé actuel, un certain Gaston Tong Sang ? En particulier, en matière de budget, de finances et d'économie...


christian Penilla y Perella 31/12/2009 20:10


Donner un humble avis mais éviter un conseil .


teavaiti 31/12/2009 18:23


ouaohhh quel con ce mec là comment il s'apelle déjà ???


Taram 31/12/2009 19:39


Bonjour Teavaiti,
Ben, je regrette mais le communiqué du Tavini ne le dit pas.... ils sont nombreux à correspondre à ce profil !
Bonne année...